La fièvre scarlatine est de retour et tous les parents doivent faire attention à ces signes annonciateurs


La fièvre scarlatine est de retour et tous les parents doivent faire attention à ces signes annonciateurs

Quand notre enfant est touché par une maladie nous désirons trouver rapidement la bonne solution pour qu’il retrouve sa santé. Quand la scarlatine (appelée aussi « fièvre écarlate ») frappe, caractérisée par une éruption cutanée, des démangeaisons et des douleurs, nous nous précipitons avec frénésie pour essayer de l'arrêter. Cette frénésie est devenue plus commune depuis 2015, car il y a eu une augmentation énorme des cas de scarlatine, causée par une nouvelle souche agressive.

Heureusement, nous avons parcouru un long chemin depuis le pré-antibiotique du moyen âge. D’ailleurs, il existe des moyens de traiter à la fois les symptômes et guérir l’infection.

Comment la scarlatine touche les enfants ?

La bactérie Streptococcus (du même genre qui provoque un streptocoque), infecte les enfants en sécrétant une toxine. Les enfants qui sont sensibles à cette bactérie auront une fièvre écarlate. En conséquence, ils développent une éruption cutanée semblable à un coup de soleil sur le visage, le cou, le dos et la poitrine, alors que la zone autour de la bouche n’est pas affectée.

Après six jours, la peau commence à s’écailler en plus d’autres symptômes.

Symptômes communs

La scarlatine est souvent accompagnée de :
1. Éruption cutanée rouge
2. Rougeur du visage
3. Maux de gorge
4. Démangeaisons de la peau
5. Glandes de cou gonflées.
6. Fièvre élevée (38 – 39°C)
7. Douleur abdominale

Que peut-on faire quand un enfant a une scarlatine ?

La scarlatine est contagieuse, et vous devez limiter le contact de votre enfant avec ses amis, et ses frères et sœurs. Séparer sa brosse à dents et les couverts qu’il utilise de ceux du reste de la famille pour limiter la propagation de l’infection. De plus, votre enfant ne doit pas sortir jusqu’à ce que l’infection disparaisse.

Le protocole médicamenteux normalement prescrit par les médecins nécessite environ 10 jours d’antibiotiques. Cependant, votre enfant peut s’améliorer plus vite que cela, mais continuer quand même à lui donner le médicament. Attendez 24 heures après que les symptômes aient disparu avant de le renvoyer à l’école.

Il est essentiel de traiter cette bactérie, car si elle n’est pas surveillée, elle peut causer des problèmes dans le cœur, les reins et autres parts.
Si vous désirez traiter la maladie de manière naturelle et sans médicaments, voici des remèdes tout aussi efficaces :

Traiter naturellement les symptômes de la scarlatine

Avec un tel malaise, votre enfant recherche probablement un certain soulagement. Pour cela, il existe des remèdes naturels que vous devriez essayer avant d’utiliser des analgésiques dangereux :

  1. Le vinaigre de cidre de pomme présente de nombreux avantages pour la santé, y compris la capacité de guérir un mal de gorge en le réchauffant, et en y ajoutant une pincée du piment de Cayenne. Ce vinaigre est constitué d’acide acétique, qui a également la capacité de traiter les infections chez les patients atteints de brûlure. Mettez-en sur un tissu en coton et appliquez-le sur l’éruption cutanée afin de réduire ses effets.
  2. Les ingrédients tels que le miel brut, les feuilles de framboises et la menthe ajoutée à l’eau chaude et consommés 2-3 fois par jour traitent les maux de gorge.
  3. La vapeur d’eau et les humidificateurs sont efficaces pour protéger votre enfant de l’air sec qui provoque la toux, irritant encore plus la gorge. L’ajout d’huiles essentielles comme l’huile de lavande aura un avantage supplémentaire pour réduire l’inflammation de la gorge.
  4. L’huile de lavande contient du linalol (un type d’alcool) ce qui lui permet de réduire les symptômes de la fièvre écarlate en hydratant l’éruption cutanée sèche et la démangeaison. Pour appliquer de l’huile de lavande, ajoutez 2% d’une huile support comme l’huile d’olive ou d’amande pour traiter l’éruption cutanée.
  5. Coupez les ongles de votre enfant afin de l’empêcher de se gratter profondément et d’endommager sa peau à cause des démangeaisons.
  6. Les soupes et les thés : les soupes aideront votre enfant à avoir une bonne alimentation et par conséquent à guérir rapidement, alors que les boissons chaudes, comme le thé au miel-citron, apaiseront sa gorge.
  7. L’hydratation est nécessaire pour maintenir le bon fonctionnement du corps. D’ailleurs, boire est un moyen efficace pour traiter une gorge irritée.
  8. Éloignez votre enfant des irritants comme les produits de nettoyage et, bien sûr, de la fumée des cigarettes. Ceci est une autre bonne raison de ne pas fumer.