Sa femme lui a administré un traitement naturel pour la maladie d'Alzheimer et a été surprise du résultat !

Sa femme lui a administré un traitement naturel pour la maladie d’Alzheimer et a été surprise du résultat !


Cette dame a choisi un traitement naturel pour lutter contre la maladie d’Alzheimer. Et si la nature pouvait traiter les maladies, même les plus graves ? Les résultats sont en tout cas surprenants.

Steve et Mary Newport sont un couple marié depuis des décennies. Seulement, Steve est tombé malade d’Alzheimer à 51 ans. Mary étant médecin dans une unité de soin d’un hôpital américain, elle a décidé de suivre les stades de la maladie à la loupe et de prendre les choses en main pour tenter de traiter la maladie de son mari. Voici ce qu’elle a fait.

La maladie d’Alzheimer, qu’est-ce que c’est ?

La maladie d’Alzheimer est une neuro-dégénération progressive du cerveau. Elle engendre une perte graduelle de la mémoire et de toutes les fonctions cérébrales. Ses symptômes sont multiples, dont le principal est l’incapacité à reconnaître les visages, les objets du quotidien, à se rappeler les souvenirs et les gestes de tous les jours. Cette maladie toucherait plus de 900 000  personnes en France et le chiffre mondial atteindrait 47,5 millions de malades selon les statistiques de l’OMS.
Son diagnostic se fait suite à un test neuropsychologique et un examen du lobe temporal et de l’hippocampe, les deux parties du cerveau touchées par la maladie et qui sont les plus importantes.

Les facteurs de risque

Les facteurs de risque sont multiples : la maladie peut être liée à l’âge, à l’hérédité, à la dépression, au tabagisme, à l’hypertension, à la consommation de certains médicaments, etc.

Les traitements préventifs

Pour prévenir cette maladie, il est important de :

  • Faire des exercices cognitifs quotidiens pour entraîner le cerveau et le rendre plus fort.
  • Faire des exercices physiques pour réduire le risque d’hypertension et d’accident vasculaire cérébral.
  • Avoir une alimentation équilibrée : pauvre en cholestérol, en protéines animales, en matières grasses, en sel et sucre, et riche en vitamine C et E, et surtout en oméga-3.
  • La consommation de thé et de café a un effet protecteur et réparateur des cellules endommagées.

Le traitement naturel, vraiment efficace ?

La médecine d’aujourd’hui ne préconise aucun traitement curatif de cette maladie. Mais il existe de nombreuses solutions qui ont pour effet de limiter son développement et sa propagation.

Le docteur Mary Newport a jeté son dévolu sur l’huile de noix de coco. Elle explique que chez les malades d’Alzheimer, les cellules cérébrales n’arrivent pas à utiliser l’insuline du corps pour absorber le glucose qui est leur principal carburant, ce qui les pousse à mourir et engendre des dégénérescences cérébrales.

Alors pour contrer ce phénomène, le corps commence à puiser dans ses réserves de graisse pour produire des acides gras, eux-mêmes transformés en cétones. Ces derniers représentent le carburant alternatif pour les cellules cérébrales. L’huile de noix de coco a la particularité de contenir ces acides gras qui sont transformés en cétones pour pénétrer et irriguer le cerveau. Cela évite le dysfonctionnement et la dégénérescence des cellules cérébrales.

Dr Newport a commencé à donner le traitement à l’huile de coco à son mari à raison de 2 cuillères à soupe deux fois par jour. Elle a remarqué au bout de 60 jours de traitement que son mari devenait plus animé et plus bavard. Malgré quelques difficultés, Steve a gardé la faculté de parler, de reconnaître ses proches, de se souvenir de certaines choses récentes, etc.

Qu’en est-il 14 ans après ?

Le docteur Mary Newport pense que cette solution permettait à la maladie de se stabiliser (et non de guérir) et aux symptômes de s’atténuer progressivement. Après de longues années de recherche, elle en a conclu que plus 90% des sujets malades se portaient mieux et sentaient une nette amélioration de leur état suite à ce traitement.

Visiblement, l’huile de noix de coco a une nouvelle vertu médicinale à son palmarès !