Une femme a arrêté de porter des soutiens-gorge. Quelques semaines après, ses seins sont devenus méconnaissables

Une femme a arrêté de porter des soutiens-gorge. Quelques semaines après, ses seins sont devenus méconnaissables


Une femme a arrêté de porter des soutiens-gorge. Quelques semaines après, ses seins sont devenus méconnaissables

Le soutien-gorge est un incontournable de la garde-robe de toutes les femmes. Cet article qui était autrefois un sous-vêtement indispensable au maintien des seins est devenu aujourd’hui un vrai atout de séduction. Mais ce que la majorité des femmes ignorent c’est que le soutien-gorge peut avoir plusieurs effets sur leur santé. Faisons le point.

Bustier, push up, sans armatures, dos nageur, en dentelles, en coton … le choix des soutiens-gorge est très large et répond à tous les goûts et budgets. Ce sous-vêtement créé par Herminie Cadolle, une créatrice française, au 19ème siècle était considéré comme un simple accessoire pour assurer le maintien de la poitrine. Mais au fil du temps, ce sous-vêtement s’est hissé au rang d’accessoire de séduction ! En effet, en plus de soutenir les seins, il les met en valeur et apporte une touche sexy ! Mais cet accessoire, est-il sans danger pour la santé ? La réponse est non !

Le soutien-gorge peut avoir des effets néfastes sur la santé, dont notamment, le blocage de la circulation lymphatique. Peu importe sa forme ou son modèle, cet accessoire compresse les canaux et les ganglions lymphatiques, provoquant une stagnation de la lymphe. Ainsi, les toxines qui ne sont plus évacuées de façon naturelle, vont s’amonceler au niveau des seins Cette compression peut aussi favoriser la congestion des seins et entrainer l’apparition de douleurs mammaires.

Ceci n’est qu’un effet parmi tant d’autres, autant donc laisser tomber ces accessoires ou du moins diminuer la durée de leur port. Adoptez la no-bra life et découvrez ses multiples bienfaits.

Les bienfaits de ne pas porter de soutien-gorge :

Améliorer la forme des seins :

Selon une étude menée par Jean-Denis Rouillon, un expert en sciences du  sport de l’Université de Besançon,  porter un soutien-gorge fait plus de mal que de bien aux seins. Cet expert a utilisé un dispositif spécifique pour mesurer les changements au niveau des seins de centaines de femmes sur une période de plus de 15 ans. Toutes les participantes avaient entre 18 et 35 ans.

Les résultats de l’étude ont montré que les femmes qui ne portent jamais de soutien-gorge avaient des mamelons plus élevés de 7 mm en moyenne chaque année, comparées à celles qui en portent régulièrement.

Être plus à l’aise :

Vous êtes nombreuses à pousser un soupir de soulagement à chaque fois que vous enlevez votre soutien-gorge et pourtant vous ne pouvez pas passer le seuil de votre maison sans les mettre ! Des bretelles trop serrées, des baleines qui tirent la peau, la couture qui gratte… pourquoi donc supporter ce supplice quotidien ? Le soutien-gorge est tout sauf confortable, il est temps de se l’avouer !

Augmentez donc votre confort au quotidien en évitant de porter votre soutien-gorge ! Vous allez vous sentir plus libre de vos mouvements et vous allez laisser vos seins respirer. Pour camoufler vos mamelons, il suffit de porter un débardeur moulant, et le tour est joué !

Dormir mieux :

Quelques femmes ont cette fâcheuse habitude de dormir avec leur soutien-gorge. Grosse erreur ! Le port du soutien-gorge est déconseillé au cours de la journée et encore moins le soir, car il entrave la bonne circulation de la lymphe. Pour profiter d’un sommeil profond et réparateur, il est très important  d’être confortable, chose que le soutien-gorge n’offre pas ! À bas, les soutiens-gorge, pour une meilleure nuit de sommeil !

Économiser de l’argent : 

C’est bien connu, la bonne lingerie, ça coûte cher ! Et pour avoir des soutiens-gorge de qualité, il va falloir dépenser un peu plus d’argent ! En laissant tomber ces sous-vêtements, vous allez certainement faire quelques économies. Vous pouvez évidemment en garder quelques-uns pour les porter durant les occasions spéciales ou sous les petits pulls d’été, mais en hiver, il vaudrait mieux laisser vos seins respirer !

Avoir des seins plus fermes :

Contrairement aux croyances populaires, les soutiens-gorge ne protègent pas les seins contre l’affaissement. Ces accessoires ont un effet inverse sur la poitrine.

En effet, ces sous-vêtement rendent la poitrine paresseuse, musculairement parlant, et favorisent son relâchement. Maintenus par les soutiens-gorge, les seins ne font pas d’efforts pour contrer les effets de la gravité !

Par contre, une poitrine livrée à elle-même pour assurer son maintien, se raffermit ! Verdict : oubliez vos soutiens-gorge pour profiter d’une poitrine plus ferme ! D’ailleurs, il est fortement conseillé aux adolescentes d’éviter le port des soutiens-gorge, parce que c’est pendant cette phase que les fascias et muscles, éléments anatomiques de suspension de la poitrine, se renforcent.