Faut-il donner la tétine à son enfant ?

Sommaire

Une des premières préoccupations des parents est de savoir s’il faut ou non donner la tétine à la naissance du bébé. Avec leur lot d’idées reçues, les interrogations se bousculent et se multiplient autour de son usage, La tétine créerait une dépendance, abîmerait l’état des dents et du palais, empêcherait l’allaitement, etc.

La succion est un besoin physiologique chez le nouveau-né ; il le rassure. Tout comme il a besoin de sentir l’amour de ses parents, dormir et manger, il a besoin de téter. Ne pas lui donner à téter peut provoquer chez lui des pleurs… que les parents s’empressent de calmer en lui donnant sa première tétine.

Lire aussi : Quand une bouteille d’eau reste trop longtemps dans votre voiture, elle peut présenter des dangers pour votre santé

Ce qu’il faut savoir sur l’usage de la tétine :

Ses avantages :

– Les nouvelles tétines sont conçues avec une matière souple, et donc adaptées au palais du nouveau-né. Par conséquent, les risques de déformation des dents ou du palais sont minimes. Contrairement au pouce que le bébé pourrait utiliser comme substitut et qui est plus rigide.

– La tétine ne crée pas de dépendance chez l’enfant.

– La tétine réduirait les risques de mort subite du nourrisson et l’état de tension. Elle améliorerait leur rythme de vie.

Ses inconvénients :

– Selon L’OMS, la tétine empêcherait l’allaitement maternel.

– Elle provoque plus d’otites moyennes aigües chez les nourrissons qui l’utilisent après six mois.

– Il faut en sevrer l’enfant absolument vers 3 ans, car elle peut retarder le passage de la phase de succion et de déglutition à celle de déglutition dentée (apparition des dents de lait).

Si vous optez pour la tétine :

– Choisissez-la orthodontique.

– Gardez-la toujours propre.

– Changez-la régulièrement et vérifiez qu’elle n’est pas trouée ou déchirée.

Lire aussi : Regardez ce qui arrive quand vous appliquez du Vicks VapoRub sur vos pieds ! Les résultats sont brillants !

– Ne la trempez jamais dans de la nourriture sucrée (miel, jus…) afin de ne pas exposer votre bébé à de futures caries.

– Limitez son usage à des cas précis.

Lire aussi : Les dernières recherches confirment que cet élément réduit la dépression et l’anxiété

Contenus sponsorisés