Fatiguée de devoir tout gérer à la maison, une maman abandonne son mari et ses enfants

Être mère peut être un travail épuisant par moment. Parfois, les femmes au foyer subissent des critiques de la part de leur mari qui a tendance à minimiser les tâches quotidiennes qu’elles accomplissent. Si de nos jours, de plus en plus de pères s’investissent dans l’éducation des enfants et participent aux obligations ménagères, certains se mettent à l’écart léguant toute cette responsabilité à la mère. D’après une histoire porteuse de sens publiée par le média espagnol No Lo Creo, une femme a abandonné sa famille suite au comportement toxique de son époux.

Lorsqu’on rencontre la personne avec qui on voit notre avenir, on pense souvent à fonder une famille et à accomplir des projets à deux. Mais c’est à deux qu’on fait des enfants et c’est à deux qu’on doit les élever.

Il arrive parfois qu’un homme s’acharne au travail et rentre tard à la maison. Suite à une journée éprouvante, sa seule volonté peut être celle de se reposer et de relâcher la pression ressentie pendant plusieurs heures. Mais avoir des enfants nécessite de faire des sacrifices et de leur accorder du temps.

Dans ce récit dont les auteurs sont anonymes, un père explique qu’après une journée épuisante, il a eu une querelle avec son épouse au sujet des enfants. Fatiguée de son manque d’investissement, la femme a décidé de le quitter et de le contraindre à prendre le relais en s’occupant seul de sa petite famille. Chamboulé dans son quotidien, l’homme entreprend de lui écrire une lettre. Bien que sa véracité n’ai pu être établie, le message qu’elle transmet est lourd de sens.

Une lettre déchirante

Deux jours auparavant, le père a déclaré qu’il avait eu des problèmes au travail et qu’il était extrêmement fatigué à la fin de la journée. En rentrant chez lui à 20 heures, son seul souhait était celui de s’affaler sur le canapé et de regarder son match. Lorsqu’il a franchi la porte de chez lui, il s’est rendu compte que sa femme était épuisée, que les enfants se disputaient et que le bébé pleurait.

Mais l’homme n’avait pas envie d’intervenir et préférait augmenter le volume de la télévision. Dans un élan de colère, son épouse lui a suggéré de baisser le son et de s’impliquer davantage dans l’éducation de ses enfants. “J’ai passé toute la journée à travailler pour que vous puissiez rester à la maison et jouer aux poupées”, lui a répondu le père. De fil en aiguille, le ton durcissait et la discussion a débouché sur une dispute qui allait être fatidique. Prise de rage, la femme s’est effondrée en larmes.

Son conjoint lui a asséné des mots d’une extrême violence et elle ne pouvait plus le supporter. Le lendemain, la mère était partie, laissant au père la responsabilité de ses enfants. Il a dû demander à son patron un congé pour pouvoir gérer sa nouvelle vie. “J’ai connu des crises et des pleurs. J’ai couru sans m’arrêter et sans avoir un instant pour prendre un bain.

J’ai du préparer le lait, habiller les enfants et nettoyer la cuisine en même temps”, a expliqué l’homme. Mais grâce à cette épisode, il a fini par comprendre l’épuisement physique et psychologique de son épouse. “Je comprends ta tristesse quand tu as abandonné ton travail et ton indépendance financière pour être présente dans l’éducation de tes enfants”, écrit-t-il avant d’ajouter “je comprends les sacrifices que tu fais lorsque tu n’as pas le temps de rencontrer tes amis, de faire de l’exercice ou de dormir toute la nuit”.

L’homme, qui a fini par réaliser que le rôle de mère était un travail à plein temps, a salué le courage de son épouse et lui a demandé de revenir auprès de sa famille. Cette lettre émouvante est rapidement devenue virale sur les réseaux sociaux.

L’implication du père dans la vie des enfants

Il y a quelques années, on pensait que le père ne représentait qu’une figure d’autorité pour les enfants. Il imposait les règles et inculquait les valeurs nécessaires au développement de leur personnalité. En sus, il s’est avéré que le père influençant la construction de l’identité sexuelle de l’enfant. Ainsi, en grandissant, un garçon cherchera à ressembler à son géniteur et une fille tendra vers un partenaire qui ressemblera à celui qui l’a élevé.

Mais depuis et avec l’émancipation des femmes, le rôle de la figure paternelle a beaucoup évolué. La mère peut demander à son partenaire de s’investir davantage auprès de sa progéniture. Il devra alors participer aux jeux, à la préparation des repas mais aussi à l’apport d’un bagage affectif essentiel pour les enfants.

Selon une publication sur le rôle paternel, l’investissement peut débuter bien avant la naissance des petits et doit se poursuivre tout au long de leur développement. Et pour cause, il semblerait que les enfants qui grandissent sans la présence d’un père ont plus de risques d’avoir des difficultés scolaires, une santé fragilisée et des problèmes affectifs et comportementaux.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close