Fan de Kim Kardashian, elle dépense 450 000 euros pour lui ressembler (Photos)

L’admiration peut parfois pousser à investir des sommes folles pour ressembler à sa star préférée. C’est le cas de Jennifer Pamplona, une jeune brésilienne de 27 ans, qui a dépensé plus de 500 000 dollars (à peu près 450 000 euros) pour ressembler à Kim Kardashian, reconnue pour ses formes pulpeuses. Seulement, après un échec chirurgical, elle déclare vouloir tout arrêter. Itinéraire d’une transformation hors du commun. Un témoignage relayé par nos confrères du Daily Mail.

Kim Kardashian, une célèbre star de téléréalité, a bousculé les canons de beauté. Exit taille filiforme et jambes fuselées, la mode se veut désormais plantureuse laissant place aux fessiers rebondis et aux courbes ravageuses. Jennifer Pamplona, une jeune brésilienne de 27 ans a fait les frais de ces nouveaux diktats en dépensant plus de 450 000 euros en chirurgie esthétique.

Fan de Kim Kardashian

C’est suite à une injection des lèvres ratée que Jennifer décide d’arrêter ses opérations chirurgicales. Après avoir observé le résultat de son « lip filling », elle a immédiatement eu un rejet après avoir été prise de saignements.

Fan de Kim Kardashian

Deux jours après ses injections aux lèvres, la jeune femme a fait retirer l’acide hyaluronique. Montant de la facture ? 2700 euros. « Après ma chirurgie, je sentais que mes lèvres subissaient une grave réaction. Je saignais et c’était très douloureux » a déclaré la jeune femme, qui vit entre Los Angeles et Dubaï. « J’ai payé la somme de 2700 euros pour avoir des lèvres de poisson. Après l’intervention, je ne faisais que pleurer car je ne pouvais pas sortir de chez moi » raconte Jennifer. « Mes lèvres se sont étirées. Elles ressemblent à un ballon dégonflé » ajoute-t-elle.

Fan de Kim Kardashian

Plus de 450 000 euros de frais chirurgicaux

La quête de Jennifer vers le physique voluptueux de Kim Kardashian lui a coûté plus de 450 000 euros en frais chirurgicaux. Huit côtes retirées, deux implants mammaires, deux rhinoplasties, autant d’interventions requises pour aspirer à la plastique de la starlette qui crève l’écran. Aujourd’hui, l’Américaine a tiré des leçons amères de son long pèlerinage vers la « perfection ». « J’ai presque détruit ma beauté et ma santé car j’ai développé une addiction à la chirurgie esthétique. Je ne recourrais jamais à cela pour arranger un trait de mon physique qui est déjà parfait. Je veux que mon histoire serve d’exemple aux filles qui désirent obtenir des lèvres pulpeuses. » déclare-t-elle.

Fan de Kim Kardashian

Qu’est-ce que la dysmorphophobie ?

Comme les personnes atteintes de troubles du comportement alimentaires tels que l’anorexie ou la boulimie, les personnes qui recourent de manière excessive à la chirurgie peuvent être atteintes de dysmorphophobie. Ce trouble obsessionnel du comportement se caractérise par des pensées excessives voire une obsession liées à un défaut imaginaire ou amplifié. Ce trouble mental peut pousser à recourir à la chirurgie esthétique et créer un véritable mal-être au quotidien. Pour venir à bout de la dysmorphophobie, il est essentiel de traiter ce trouble mental à l’aide d’une thérapie cognitivo-comportementale qui déconstruira les pensées que le patient nourrit envers son corps.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close