Faire du tricot réduit la dépression, l’anxiété et les douleurs chroniques

Bien qu’il tende à gagner en popularité auprès des plus jeunes, le tricot reste pour beaucoup d’entre nous une pratique que nous associons en esprit à nos grand-mères, à la vieillesse et au grand âge. Une réputation d’activité ringarde que l’on gagnerait à combattre puisqu’il apparait, suite à des études menées sur le sujet, que tricoter comprendrait de nombreux bienfaits pour la santé physique et mentale.

Le tricot est bon pour la santé

D’après une étude réalisée à l’initiative de l’association caritative Knit for Peace au Royaume-Uni et portant sur 1 000 de ses membres, le tricot aurait d’immenses effets bénéfiques sur la santé physique et mentale. Cette activité permettrait entre autres de freiner l’apparition de la démence, de combattre la dépression et de distraire les personnes de leurs douleurs chroniques.

Des études précédentes avaient déjà révélé que le fait de tricoter induisait un état de détente et de relaxation ainsi qu’une baisse du rythme cardiaque et de la pression artérielle. On a démontré que les personnes qui tricotaient se sentaient de ce fait plus heureuses et mieux dans leur peau.

Des activités bonnes pour le corps et pour l’esprit 

Si vous êtes une personne âgée ou si vous avez des proches âgés dans votre entourage, voici quelques idées d’activités qui, à l’image du tricot, sont bénéfiques pour la santé physique aussi bien que pour le moral :

Le Tai Chi

Indiqué pour tous les âges, le Tai Chi est une pratique ancestrale chinoise consistant en des mouvements d’intensité légère, à des étirements et au travail de la pleine conscience. Aussi appelé « méditation en mouvement », le Tai Chi améliore non seulement la souplesse, l’équilibre et la forme générale, mais il réduit aussi les douleurs et la dépression.

Le jardinage

Les avantages du jardinage sont nombreux. Amusant et enrichissant, le jardinage induit des sensations de calme, de détente et améliore les capacités d’attention et la mémoire des personnes.

D’autre part, on contribue en jardinant à la création d’un environnement harmonieux et agréable et à un sentiment d’accomplissement personnel, essentiel au bonheur.

La marche 

Marcher ou partir en randonnée est un excellent moyen de pratiquer une activité physique tout en profitant de grands espaces et de beaux paysages. 

La proximité avec la nature est depuis longtemps reconnue pour ses effets positifs sur l’humeur, le bien-être et la santé et ce, chez les jeunes comme chez les plus âgés.

Les jeux de société

Pour les personnes qui ne peuvent pas pratiquer d’exercice physique ou qui souhaitent varier leurs activités, les jeux de société sont une occupation agréable et amusante dont les chercheurs ont montré qu’ils aidaient à prévenir le déclin cognitif et la démence.

Faites l’acquisition de quelques jeux de société et adonnez-vous y en famille ou avec vos amis ne serait-ce que quelques fois par semaine. Les liens humains s’en trouveront eux aussi améliorés et la bonne humeur a de grandes chances d’être de mise.

Le dessin et la peinture 

Le dessin et la peinture sont deux activités enrichissantes que toute personne peut aisément pratiquer quotidiennement et s’amuser tout en gagnant en motricité, en améliorant son activité cérébrale et sa concentration.

L’art, en plus d’être un passe-temps plaisant, est considéré comme une réelle thérapie qui fait de plus en plus de nouveaux adeptes. Faites l’acquisition de crayons, de peinture et de supports et profitez de cette activité douce et de son impact positif sur votre santé mentale.

La cuisine

Cuisiner de bons petits plats et des gâteaux délicieux n’est pas seulement agréable au moment de déguster ces derniers. Il a été démontré que la cuisine et la pâtisserie rendaient plus heureux et stimulaient les sens et la créativité.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close