x

Est-il vraiment plus difficile de perdre du poids quand on est petit ?

Perdre du poids est sans nul doute l’un des objectifs les plus difficiles à mener à bien. En effet, à cause de considérations relatives à l’âge, aux hormones, aux prédispositions génétiques, aux habitudes de sommeil ou encore au niveau d’activité physique, le processus de perte de poids n’est pas des plus simples à réaliser. De plus, il existerait un paramètre qui pourrait également entraver vos efforts : votre taille. Ainsi, plus une personne serait petite, plus son métabolisme serait lent. Si vous vous retrouvez dans ce descriptif, découvrez dans cet article comment détourner cela en adoptant la bonne conduite.

Si vous êtes petit de taille, vous aurez probablement remarqué en cas de surpoids combien il vous était difficile de perdre vos kilos. Cela ne serait pas entièrement de votre faute, car selon une étude, il y aurait une relation directe entre la taille de la personne et son aptitude à brûler les calories. Une taille d’organes plus importante impliquerait donc un taux métabolique plus bas et une meilleure faculté à faire fondre les graisses que pour les individus dont les organes sont relativement petits. 

Si vous êtes grand de taille, votre perte de poids en sera facilitée parce que vous disposez de plus de masse musculaire. À l’encontre des personnes de petite taille, qui auraient plus de difficulté étant donné la lenteur de leur métabolisme.

Il est tout aussi important dans le processus de perte de poids de considérer des facteurs clés comme l’activité physique ou encore la nature de votre alimentation en gardant en tête que plus vous accumulez les kilos moins il vous sera évident de les perdre par la suite. 

Découvrez quatre manières de booster votre perte de poids : 

Pratiquer de l’haltérophilie 

Les exercices de cardio à eux seuls sont insuffisants pour vous permettre d’atteindre vos objectifs minceur. Le lever de poids s’avère quant à lui plus efficace pour votre morphologie et vous permettra de gagner facilement de la masse musculaire en faisant fondre au fil des entraînements le surplus de graisse emmagasiné. 

Calculez le nombre de calories consommées 

Tenir un journal des mets consommés et noter leurs calories respectives est utile pour traquer vos mauvaises habitudes alimentaires et redresser le tir à chaque gros écart. C’est un peu contraignant, néanmoins, il ne s’agit pas de faire des calories consommées une obsession, mais simplement de vous assurer que vous n’en consommez pas plus que de raison.

Faites le plein de protéines

La raison pour laquelle ce point est important réside dans le fait que la consommation des protéines contribue à faire durer le sentiment de satiété et réduit de beaucoup les tentations de grignotages. Les aliments protéinés participent aussi dans la prise de masse en vu de leur teneur bénéfique en nutriments et en fibres utiles au renforcement et à la réparation des muscles.

Mangez uniquement ce dont votre corps a besoin

Prendre le temps de savourer ses repas en mâchant lentement les aliments et en prenant pleinement conscience de ce que l’on mange permet au cerveau d’envoyer l’information du sentiment de satiété. Cette écoute active de votre corps vous rend plus attentif à la quantité ingurgitée et augmente vos chances de consommer uniquement ce dont votre organisme a besoin.

Discutez-en avec un professionnel

Si les conseils pour maigrir fusent à droite à gauche et que malgré tous vos efforts votre tentative de perte de poids s’avère toujours infructueuse, il est recommandé de prendre contact avec un professionnel (diététicien, nutritionniste…) qui se chargera d’élaborer avec vous un programme alimentaire entièrement personnalisé et adapté à vos besoins.

Contenus sponsorisés
Loading...