x

Est-il encore utile de mettre un masque à l’extérieur ?

Alors que le nombre de personnes vaccinées augmente et que la recherche scientifique s’accélère, beaucoup de personnes se demandent s’il est toujours utile de porter le masque à l’extérieur. En France, certains élus demandent de lever cette obligation. Est-il toujours nécessaire de porter un masque à l’extérieur ? Eléments de réponse.

Dans ses recommandations, l’Organisation Mondiale de la santé préconise le port du masque pour limiter la propagation du virus. En mai 2020, une méta-analyse parue dans la revue scientifique de la Royal Society au Royaume-Uni, montre que le masque est efficace pour réduire la projection de gouttelettes contaminées. Même son de cloche pour une étude publiée dans la revue Lancet en juin 2020 qui confirme que le port du masque diminue les risques de contamination. Pourtant, près d’un an plus tard, alors que certains se demandent s’il faut mettre deux masques pour se protéger des nouveaux variants, d’autres s’interrogent sur l’utilité actuelle de l’obligation du port du masque à l’extérieur.

« Moi je ne le supporte pas »

Dans certains pays, les responsables politiques assouplissent les restrictions, notamment l’obligation du port du masque. En Australie et en Israël par exemple, le port du masque n’est plus obligatoire depuis mi-avril. En France, certains élus ont également décidé de s’affranchir de l’obligation du port du masque. Et pour cause, cette obligation commence à peser sur certains qui déplorent le port de cet équipement qui est souvent porté de façon inadéquate. « Moi je ne le supporte pas », lance un riverain à Caen interrogé par LCI. « Je pense que quand on est éloigné des autres, c’est inutile », ajoute un autre passant. A Tarascon-sur-Ariège (Ariège) par exemple, les masques ne sont plus obligatoires dans les rues. Dans ce village où le taux d’incidence est en baisse, cette décision ravit les habitants. « Cela me fait énormément plaisir parce que j’en avais ras le bol de toutes ces mesures », se réjouit l’un d’entre eux.

Le masque est-il encore utile à l’extérieur ?

Pour certains experts, il est possible de lever cette obligation sans augmenter les risques de transmission. Pour Gérald Kierzek, médecin urgentiste à l’hôpital Hôtel-Dieu à Paris, le risque de contamination est très faible en extérieur. « Nous savons aujourd’hui que les contaminations se font à travers les aérosols par voie aérienne. Nous pouvons comparer ça à une fumée de cigarette. On peut voir que le nuage de fumée se disperse immédiatement, il se passe exactement la même chose avec les aérosols du virus. Donc, ce n’est pas en croisant une personne infectée dans la rue qu’on a un risque d’être contaminé » explique l’expert à LCI. Un avis qui ne fait pas l’unanimité. Benjamin Davido, infectiologue, explique que lever cette obligation trop tôt pourrait entraîner un laxisme dangereux. « Lever trop tôt l’obligation du port du masque dans les rues peut entraîner un relâchement également dans les endroits clos. On peut se retrouver avec des personnes qui n’auront plus de masques à portée de main et qui vont aller faire des courses en oubliant de mettre le masque », alerte le médecin.

Où le masque est-il obligatoire en France ? 

En France, dans une grande majorité des villes, le masque est obligatoire dans les espaces publics, où il est important de se protéger du risque de contamination. A paris, piétons, joggeurs et marcheurs sont dans l’obligation de porter un masque. Seuls les cyclistes en mouvement et les voitures en circulation sont exclus de cette obligation. A la plage, le port du masque est également obligatoire excepté sur les plages des Landes et de la Gironde, indique la Dépêche. Depuis la rentrée des classes du 2 novembre, le masque est obligatoire pour tous les enfants dès l’âge de 6 ans. Les élèves du collège, du lycée et le personnel de l’établissement scolaire sont tenus de mettre un masque dans les lieux clos et à l’extérieur.

Contenus sponsorisés
Loading...