Épilation : Quelle méthode choisir ?

Entre le coup de rasoir occasionnel et les séances d’épilation longue durée, quelle méthode choisir ? En fonction de la pilosité, des zones, de la couleur des poils et celle de la peau, petit guide pour une peau toute lisse

Les poils ont beau être naturels, nous sommes encore une grande majorité à les considérer comme indésirables, car inesthétiques et peu attirants. C’est pourquoi dès qu’ils apparaissent, nous n’avons qu’une idée en tête, nous en débarrasser.

Mais ce ne sont pas les techniques d’épilation qui manquent ! Afin de vous aider à trouver celle qui vous convient le mieux.

Le rasoir, pourquoi on le choisit ?

utiliser le rasoir

Utiliser le rasoir – Source : spm

La plus simple, la plus rapide, la plus économique et la plus pratique (à utiliser comme à trimbaler partout) des méthodes. Indolore (attention toutefois aux coupures !) et très précis, le rasoir est idéal pour les jambes, les aisselles voire le maillot (à condition de ne pas être sujette aux irritations car la repousse peut être douloureuse). À conseiller en cas de pilosité moyenne. Oui mais…

Le rasoir coupe le poil donc il repousse très vite (entre 2 et 4 jours) avec toujours plus de vigueur ! Ainsi à éviter absolument sur le visage et en cas de forte pilosité. Pour les peaux très sensibles, il peut être irritant, il faut donc utiliser le bon rasoir et les précautions adéquates (vous devez raser dans le sens du poil et utiliser un gel spécifique, s’hydrater par la suite).

Le rasoir électrique, moins irritant, évite les coupures mais le rasage est moins précis.

La crème dépilatoire, pourquoi on la choisit ?

Totalement indolore, peu chère, cette méthode chimique qui dissout le poil est facile à utiliser et plutôt rapide (temps de pose entre 5 et 10 minutes puis un rinçage). Elle laisse la peau toute douce. Elle convient à presque toutes les peaux et toutes les parties du corps. Et de préférence pour une faible et moyenne pilosité.  Oui mais…

Si la repousse est rapide (entre 5 et 7 jours) elle est moins dure qu’avec un rasoir qui sectionne le poil ! Chez certains, la crème peut provoquer des rougeurs voire des réactions allergiques, donc à éviter en cas de maladies dermatologiques comme l’eczéma. Optez toujours pour une crème adaptée au type de peau et surtout à la zone que l’on veut épiler, respectez toujours le temps de pose et faites un test de 24 heures sur une zone avant toute épilation. Une odeur parfois forte et peu agréable.

La cire, pourquoi on la choisit ?

utiliser la cire pour enlever les poils

Utiliser la cire pour enlever les poils – Source : spm

Qu’elle soit chaude, tiède ou froide, la cire est assurément très efficace pour éradiquer les poils disgracieux sur le long terme. Notamment la chaude car elle ouvre les pores. Comme le bulbe est arraché à la racine, la peau est très douce, complètement glabre et durablement lisse, jusqu’à 3/4 semaines, voire plus ! Au fil des épilations, la racine s’affaiblit donc les poils ont tendance à repousser moins forts et moins apparents, d’où parfois des problèmes de poils incarnés.

Pratiquer des gommages régulièrement permet de les éviter. Il convient à toutes les parties du corps y compris les plus fragiles et toutes les pilosités. Pour plus de praticité, privilégiez celles sous forme de bandelettes. Oui mais…

S’épiler à la cire à la maison n’est pas si simple. Le risque de peau arrachée avec la cire froide/tiède et celui de brûlures avec la cire chaude est réel.

Et douloureuse notamment pour celles dont les poils sont nombreux et épais. Le mieux est de se rendre en institut. Attention, cette technique nécessite qu’il y ait une repousse de poils minimale de quelques millimètres, donc accepter d’avoir un léger duvet pendant quelques jours ! À noter, la cire chaude n’est pas du tout recommandée aux femmes qui souffrent de problèmes de peau, d’insuffisance veineuse ou de varices.

L’épilation laser, pourquoi on la choisit ?

epilation au laser pour les jambes

L’épilation au laser pour les jambes – Source : spm

Pour éradiquer définitivement les poils, l’épilation au laser demeure la plus satisfaisante. Le laser émet un faisceau de lumière canalisé, qui absorbé par la mélanine, ce pigment présent dans le poil, va brûler totalement sa racine.

D’où une très grande précision et une grande efficacité ! Assez rapide, cette technique permet de traiter des grandes surfaces et peut être utilisée sur toutes les parties du corps.

Désagréable mais non douloureuse, elle convient très bien pour les poils châtains, bruns ou noirs, c’est-à-dire chargés en mélanine. i Oui mais…

Les poils blancs, blonds et roux sont à exclure. Les lasers Nd : YAG permettent aujourd’hui l’épilation des peaux mates ou foncées. Comme le laser rend la peau photosensible, éviter toute exposition au soleil et donc privilégier le début des séances en octobre. Elle peut s’avérer très onéreuse car elle nécessite de nombreuses séances sur plusieurs mois. Le coût sera toutefois amorti en quelques années. Attention, l’épilation au laser est un acte médical réglementé car totalement contre indiqué dans certains cas, il doit donc être pratiqué sous la responsabilité d’un médecin ou d’un dermatologue.

La lumière pulsée ou IPL, pourquoi on la choisit ?

Basée sur un principe similaire à celui du laser mais non considérée comme un acte médical, cette technique est proposée dans les instituts de beauté ou les centres spécialisés. Accessible à tous, elle l’est même à domicile avec les appareils vendus dans le commerce, toutefois moins performants que ceux proposés en institut. Rapide et relativement efficace, ce type d’épilation permet de traiter de grandes zones et plus un poil est court plus le traitement est efficace. Et comparée aux autres méthodes, cette épilation est moins agressive et moins douloureuse. i Oui mais…

Parce qu’elle est moins puissante que le laser, la lumière pulsée est aussi moins efficace. Elle ne convient pas non plus aux poils clairs (blonds, blancs et roux) et est totalement déconseillée aux peaux noires et métisses car il y a un risque de brûlures. Par ailleurs inefficace sur les duvets ou les poils trop longs.

Enfin son coût dépend bien sûr du nombre de séances !

L’électrolyse, pourquoi on la choisit ?

Contrairement au laser et à la lumière pulsée, cette solution d’épilation définitive est très efficace et surtout la seule qui fonctionne sur tous les types de peau et de poils, quelle que soit leur taille, leur localisation ou leur couleur. Comme elle ne concerne pas la mélanine, elle peut se pratiquer tous les mois de l’année, toutefois ne pas s’exposer pendant 2 semaines avant et après la séance. Oui mais…

Le procédé consiste à électrocuter, un à un, les poils à la racine à l’aide d’une aiguille, l’épilation peut donc être longue et fastidieuse, douloureuse et chère car selon la pilosité nécessiter plusieurs séances.

Ne convient pas aux femmes enceintes, personnes cardiaques, diabétiques, sous traitement d’acné, sous chimiothérapies/radiothérapies, donc une fois encore se tourner vers des professionnels aptes à pratiquer ce type d’épilation.

Epilation définitive : le combo Apilus + Apilux 3G

« En associant l’épilation électrique à Haute Fréquence et la lumière pulsée à alternance variable (APL), il est aujourd’hui possible d’obtenir des résultats définitifs sur toutes les couleurs et types de poils, sur toutes les zones, toutes les couleurs de peau, mêmes bronzées et tatouées, assure Geoffroy Amsellem, directeur général d’Apilus France. Avec une puissance inégalée, la technologie APL d’Apilux 3G assure une épilation rapide et confortable sur de larges zones. Les poils résiduels ou ceux dont la repousse est liée à un phénomène hormonal, y compris sur le visage, sont efficacement éliminés par l’épilation à Haute Fréquence ®Apilus. Cette association technologique, permet donc une épilation à 360° pour tous avec un résultat vraiment définitif », ajoute Geoffroy Amsellem.

Lire aussi L’astuce pour faire une épilation avec du bicarbonate de soude

Contenus sponsorisés