x

Voici ce que cela signifie d’entendre des craquements quand vous ouvrez la bouche

L’articulation temporo-mandibulaire, située au niveau des côtés du visage est l’une des plus complexes de l’organisme. En cas de dysfonctionnement ou de troubles de cette articulation, on observe des symptômes gênants qui se traduisent généralement par des craquements de mâchoire et des douleurs. Zoom sur les causes, symptômes et moyens de prévention des dysfonctions de l’articulation temporo-mandibulaire.

Qu’est-ce que l’articulation temporo-mandibulaire ?

L’articulation temporo-mandibulaire (ATM) désigne l’articulation localisée directement devant l’oreille  dans la zone où sont reliées la cavité glénoïde et la mâchoire inférieure. Nous avons une ATM de chaque côté du visage.

Les articulations temporo-mandibulaires, comme toutes les autres articulations du corps, sont protégées par un cartilage. Il s’agit d’un disque appelé ménisque qui a comme but de prévenir le frottement des os et facilite la mobilité des ATM pendant la mastication. Ces dernières, bougent vers l’avant, l’arrière, sur les deux côtés et font aussi des mouvements d’ouverture et de fermeture.

Quand il y a un manque de coordination entre les ATM,  le ménisque  peut être endommagé ou déplacé, ce qui va entraver le bon fonctionnement de ces articulations et causer des dysfonctionnements.

Quels sont les troubles de l’articulation temporo-mandibulaire ?

Dans certains cas, les articulations temporo-mandibulaires, peuvent être sujettes à des troubles et dysfonctionnements, qui entrainent des symptômes très gênants. Ces derniers se manifestent généralement par:

  • Des craquements, claquements ou crépitements au moment de l’ouverture de la bouche
  • Un inconfort pendant la mastication
  • Un blocage de la mâchoire
  • Une douleur au niveau des muscles de la mâchoire

Les signes ci-dessus sont les plus fréquents, mais d’autres  peuvent aussi apparaitre, à savoir : 

  • Les maux de tête et migraines
  • Les acouphènes
  • Les vertiges et pertes d’équilibre
  • Les grincements nocturnes de dents (bruxisme)

En général, les douleurs surviennent sur un seul côté du visage. Elles sont plus fréquentes le matin au réveil et s’accentuent après ou pendant une période de stress. 

Les causes des troubles de l’articulation temporo-mandibulaire ?

Les troubles de l’articulation temporo-mandibulaire apparaissent généralement chez les personnes âgées entre 20 et 50 ans et peuvent toucher les deux sexes. En réalité, 1 adulte sur 2 souffre d’un dysfonctionnement de l’ATM, mais ils ne consultent pas tous.

Les troubles de l’ATM sont principalement causés par un problème de coordination des mouvements des deux articulations temporo-mandibulaires, ce qui peut provoquer le déplacement du disque (ménisque) et par conséquents des problèmes. Mais pas que, ces troubles peuvent aussi être causés par :

  • Une malocclusion dentaire : les dents sont mal placées et entrent en contact plusieurs fois par jour ce qui peut causer une déviation de la mâchoire
  • La perte d’une ou plusieurs dents, ce qui va impacter les articulations
  • Une obturation trop haute des dents
  • Une blessure ou traumatisme, pouvant endommager le ménisque
  • Le resserrement régulier des muscles ou des dents entraine des spasmes musculaires causant des douleurs

D’autres facteurs peuvent aussi favoriser l’apparition des troubles de l’ATM, à savoir :

  • L’arthrite
  • Mâcher du chewing-gum souvent
  • Le stress
  • Les anomalies congénitales
  • L’anxiété et la dépression
  • Les troubles du sommeil

Diagnostic et traitement des troubles de l’articulation temporo-mandibulaire :

Les personnes qui présentent un ou certains des symptômes précités doivent consulter un médecin ou un dentiste pour en déceler la source. Pour faire le diagnostic, ce dernier va examiner la mâchoire ainsi que le visage, plus particulièrement la zone ou sont situés les ATM et les muscles de mastications.

Mais les méthodes de référence pour diagnostiquer un trouble d’ATM restent la radiographie, le scanner ou l’IRM, lesquels mettent en évidence les éventuelles anomalies.

Beaucoup de personnes atteintes de ce trouble guérissent sans avoir recours aux traitements, tandis que d’autres doivent suivre des traitements précis pour soulager les symptômes occasionnés. 

Les traitements varient et dépendent principalement de la cause du trouble et de l’intensité des symptômes. On distingue entre traitements fonctionnels,  qui se traduisent par le port d’une gouttière nocturne ou la prise d’antalgiques, et traitements chirurgicaux, généralement entrepris dans des cas précis ou lorsque les traitements fonctionnels n’ont pas donné de résultats.

Comment prévenir les troubles de l’articulation temporo-mandibulaire ?

Voici quelques conseils pour prévenir les troubles de l’ATM :

  • Éviter de mâcher du chewing-gum
  • Essayer d’alterner les deux côtés en dormant
  • Le port d’une protection dentaire pendant les activités sportives
  • Limiter la consommation des aliments trop durs et fermes et opter pour ceux à consistance plus molles
  • Ne pas ouvrir grand la bouche en baillant
Contenus sponsorisés
Loading...