Enlevez les verrues, les taches brunes et les acrochordons rapidement et efficacement avec ces remèdes naturels

Confrontée aux changements de température, aux rayons du soleil, au froid, à la pollution, aux produits chimiques ou encore à notre alimentation, la peau est souvent mise à rude épreuve. Ainsi, elle souffre parfois de verrues, acrochordons ou bien de taches brunes et d’acné. Pourtant, comme elle couvre la quasi-totalité de notre corps, il est essentiel de s’en occuper grâce aux remèdes naturels. Découvrez-en quelques-uns selon votre problème cutané !

Les verrues 

Se caractérisant par des excroissances de peau, les verrues sont causées par le papillomavirus, qui se développe au niveau de l’épiderme. Plusieurs formes de verrues existent, bien que les plus communes soient les verrues vulgaires et plantaires. Elles apparaissent généralement au niveau des mains et des pieds et peuvent s’avérer douloureuses et contagieuses. Heureusement, des remèdes naturels permettent de les traiter ! 

Quels remèdes naturels ? 

Le miel 

Ayant des propriétés antibiotiques et anti-inflammatoires, le miel favorise la cicatrisation des plaies, agit comme une barrière protectrice contre les agents pathogènes, répare et régénère la peau. C’est pourquoi, il est recommandé d’en appliquer une couche épaisse sur la verrue, de couvrir avec un linge propre puis de laisser poser durant une journée entière. Enfin, rincez et nettoyez la zone puis répétez l’opération tous les jours, jusqu’à la disparition complète de la verrue. 

L’ail 

Grâce à ses propriétés antimicrobiennes, l’ail est particulièrement efficace en cas de verrues. En effet, un rapport concernant l’ail en dermatologie, réalisé par Nader Payzar et Amir Feily du département dermatologique de la Ahvaz Jundishapur University of Medical Sciences (Iran), a montré que l’application topique de l’ail est bénéfique dans le traitement des verrues car il inhibe la prolifération des cellules infectées par le virus au vu de sa teneur en alliciline, acides phénoliques et en flavonoïdes. Pour l’utiliser, il suffit d’hacher de l’ail et de l’appliquer sur la verrue puis de couvrir avec un pansement durant une nuit. Le lendemain, nettoyez et séchez proprement la zone affectée. À noter que l’ail peut être irritant c’est pourquoi il ne faut pas l’utiliser sur la zone environnante. 

Les acrochordons 

Les acrochordons sont des excroissances de peau qui se trouvent au niveau des plis de la peau. Ces petites tumeurs bénignes n’ont pas de causes exactes concernant leur apparition. Elles n’engendrent généralement aucune complication, bien qu’elles soient dérangeantes dans la mesure où elles sont inesthétiques. Le traitement passe par la cautérisation, la cryothérapie ou la chirurgie mais des astuces naturelles permettent d’en venir à bout.

Quels remèdes naturels ? 

L’huile d’arbre à thé 

L’huile d’arbre à thé est composée de monoterpénols, des actifs biochimiques qui favorisent l’élimination des agents pathogènes. On lui confère donc des propriétés antibactériennes, antiseptiques et assainissantes efficaces dans le traitement des affections cutanées dont les acrochordons. Pour ces derniers, elle permet de les assécher, tout en désinfectant la zone, afin qu’ils tombent d’eux-mêmes. Pour l’utiliser, il suffit de prendre une boule de coton, de l’imbiber d’eau puis d’ajouter 2 à 3 gouttes d’huile d’arbre à thé. Appliquez sur l’acrochordon et ce pendant une à deux semaines, jusqu’à ce qu’il s’enlève. Cependant, veillez à toujours utiliser l’huile d’arbre à thé diluée (avec de l’eau ou de l’huile végétale) pour éviter une réaction cutanée. 

Le vinaigre de cidre

Étant un antibactérien et désinfectant naturel, le vinaigre de cidre aide à réguler le pH de la peau et participe au renouvellement cellulaire grâce à sa teneur en acides aminés, en pectine et en antioxydants dont le bêta-carotène. De plus, au vu de ses vertus astringentes, il permet d’assécher les acrochordons et de les éliminer. Appliquez-en à l’aide d’un coton sur l’acrochordon durant plusieurs jours, jusqu’à ce que ce dernier se détache tout seul. À noter qu’en cas de peau sensible ou d’une maladie de peau particulière, mieux vaut prendre l’avis de son médecin traitant avant d’utiliser ce remède. 

Les taches brunes

Provoquées par les cicatrices de l’acné, le vieillissement cutané, les hormones ou encore l’exposition au soleil, les taches brunes sont liées à une surproduction de mélanine. Elles apparaissent principalement au niveau des mains, du visage et des épaules et sont souvent source de complexes. Bien que des crèmes existent pour atténuer ces taches brunes, mieux vaut se tourner vers des remèdes naturels !

Quels remèdes naturels ? 

Le citron 

Riche en acide citrique et en antioxydants, le citron élimine les toxines présentes dans l’organisme qui accélèrent le processus de vieillissement cutané. Avec ses propriétés antimicrobiennes et astringentes qui lui offrent un pouvoir naturel blanchissant, il permet d’atténuer les taches brunes. Appliquez sur les taches avec un coton imbibé de jus de citron. Laissez agir durant 10 à 15 minutes puis rincez et appliquez une lotion hydratante. Réalisez une à deux fois par semaine ce soin blanchissant et le soir de préférence car le citron a un effet photosensibilisant. 

L’aloe vera

Favorisant la régénération cellulaire, l’aloe vera est particulièrement efficace pour prévenir et lutter contre les affections cutanées telles que les taches brunes. En effet, cette plante contient de la vitamine E et des antioxydants qui favorisent l’élimination des radicaux libres à l’origine du vieillissement cutané. Pour en profiter, appliquez le gel de cette plante sur les taches brunes, laissez agir une quinzaine de minutes puis rincez. 

Lire aussi Voici comment éliminer les excroissances, verrues, points noirs et taches de vieillesse avec ces remèdes naturels

Contenus sponsorisés