En Chine, une bactérie s’échappe d’un laboratoire et contamine des milliers de personnes

Après le nouveau coronavirus, c’est dans la province de Lanzhou, en Chine, que plus de 3000 personnes ont été contaminées par la brucellose. En cause : une bactérie qui s’est échappé d’une usine pharmaceutique. L’affaire en question date d’il y a environ an, indique le 20 Minutes, mais les autorités viennent tout juste de reconnaître l’ampleur de la situation. On vous en dit plus.

La brucellose est une affection qui se transmet par des produits animaux ou le bétail. Généralement non contagieuse entre humains, elle peut toutefois provoquer des maux de tête, des douleurs articulaires et de la fièvre. Depuis l’incident, les tests réalisés par les autorités de Lanzhou, capitale de la province du Gansu, ont identifié un total de 3245 personnes positives à la bactérie. Aucun cas de transmission interhumaine n’aurait toutefois été constaté.

brucellosis
globalnews

L’usine a été mal désinfectée

Les faits se seraient produits aux alentours du mois de juillet 2019, soit quelques temps à priori, avant l’apparition du Covid-19 en Chine. Le site en question était spécialisé dans la production de vaccins vétérinaires. Suite à l’utilisation de désinfectants périmés pendant plusieurs semaines, la bactérie se serait disséminée par le biais des vapeurs dégagées par l’usine. Selon des informations relayées par La Dépêche, ces gazs se seraient propagés jusqu’à un site voisin, un institut de recherche vétérinaire, où près de 200 personnes auraient été infectées.

Dans un article sur le sujet, le 20 Minutes révèle que les autorités chinoises ont d’abord cherché à rassurer la population. Ces dernières auraient indiqué que la quantité disséminée par les vapeurs de l’usine était minime et sans effet au-delà de quelques mètres. Les chiffres présentés aujourd’hui semblent toutefois révéler que l’étendue de l’incident est plus importante, puisque ce sont plus de 3000 personnes qui auraient été infectées.

Provenant généralement des porcs, des bovins ou des moutons, comme l’a indiqué le Bureau de la santé de Lanzhou, la bactérie ne serait toutefois pas transmissible entre humains, selon les autorités. Les personnes contaminées et impactées par la brucellose ont quant à elles souffert de maux de tête, de fortes fièvres et de douleurs articulaires.

8 personnes ont été sanctionnés

Suite à l’incident, le laboratoire en question a présenté ses excuses. Il s’est également vu retirer son autorisation quant à la production de vaccins contre la brucellose. Par ailleurs, huit employés de l’usine auraient subi des sanctions en raison de cette erreur. Les autorités de Lanzhou ont également révélé que les malades allaient recevoir une compensation financière à partir du mois d’octobre.

Qu’est-ce que la brucellose ?

Selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), la brucellose est une maladie infectieuse due aux bactéries appartenant au genre Brucella. Affectant une majorité d’espèces mammifères, à savoir les ruminants sauvages et domestiques, elle se traduit par des pertes en lait, des avortements et une diminution de la fertilité, indique l’article de l’agence.

Elle peut également toucher l’Homme, provoquant des symptômes variés tels que de la fièvre, des maux de tête et des douleurs. Si elle évolue vers une forme chronique, la brucellose peut entraîner des complications ostéo-articulaires sévères. Les formes graves de la maladie restent toutefois exceptionnelles. Il en va de même pour les décès. Selon l’Anses, ces derniers sont très rares, même lorsque la personne ne subit aucun traitement.

Comment prévenir l’infection à la brucellose ?

Prévenir l’infection à la brucellose nécessite de connaître ses facteurs de risque. Selon l’Anses, ces derniers impliquent le contact avec des animaux infectés (ovins, caprins, bovins) ou l’ingestion d’aliments d’origine animale. Il peut s’agir de viande contaminée mal cuite, de produits laitiers crus, de crème glacée ou de beurre, entre autres aliments. L’inhalation est également possible, comme l’indiquent à Doctissimo le Dr Jacqueline Rossant-Lumbroso et le Dr Lyonel Rossant, respectivement médecin généraliste et pédiatre. La bactérie pénètre alors dans l’organisme par voie digestive ou par la peau.

Les personnes les plus à risque de souffrir d’une brucellose sont les professionnels en contact avec des animaux contaminés, à savoir les vétérinaires, les agriculteurs, les bouchers ou encore les bergers. Selon l’Anses, elle est “une des premières maladies infectieuses contractées par le personnel des laboratoires lors d’analyses vétérinaires ou médicales”. Pour cette raison, il est essentiel que ces individus à risque respectent les mesures d’hygiène préconisées à savoir le lavage fréquent des mains ainsi que le port de gants, de masques et de lunettes.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close