x

En 24 heures, ce patch fait maison va déterminer si votre thyroïde fonctionne normalement

Pour savoir si vous souffrez d’un dérèglement de la glande thyroïde, voici un test à pratiquer chez soi, qui consiste à fabriquer un patch maison à l’aide de teinture d’iode. Pour savoir comment faire, suivez le guide !

La thyroïde : mode d’emploi

La glande thyroïde est une petite glande en forme de papillon située à la base du cou (juste en dessous de la pomme d’Adam) et dont le poids est légèrement inférieur à 30 grammes. La thyroïde joue un rôle essentiel dans l’organisme : elle régule l’humeur, le métabolisme, la température du corps, le poids et la vie sexuelle (libido) car elle produit des hormones (T3 et T4) qui vont influencer le fonctionnement de l’ensemble des organes. L’iode est un élément essentiel, qui permet de produire les hormones thyroïdiennes. Les cellules situées dans la glande vont absorber l’iode pour le transformer en hormones, qui vont être ensuite redistribuées dans le système sanguin. Pour que les organes fonctionnent de manière optimale, un bon dosage d’hormones thyroïdiennes est indispensable.

Un test à pratiquer à la maison pour vérifier le fonctionnement de votre glande thyroïde

L’iode et le magnésium sont des minéraux indispensables pour être en bonne santé, qui assurent un fonctionnement optimal de l’organisme. Pour vérifier que votre organisme a suffisamment d’iode pour permettre à la glande thyroïde de bien fonctionner, fabriquez ce patch maison.

Comment procéder ?

Appliquer sur votre poignet un peu de teinture d’iode en faisant un patch de la taille d’un timbre (de préférence après avoir pris votre douche). La couleur sur votre peau va alors devenir foncée… Observez l’évolution de cette couleur pendant les 24 prochaines heures. Si celle-ci disparaît très vite, cela signifie que vous souffrez d’une carence en iode qui ne permet pas un fonctionnement normal de la glande thyroïde. Si vous prenez déjà des médicaments pour traiter votre thyroïde et que vous faites ce test, les résultats peuvent déterminer si le dosage est adapté ou non.

Comment interpréter les résultats du test à la teinture d’iode ?

À noter que la teinture d’iode est disponible dans la plupart des pharmacies. Il s’agit d’un antiseptique qui contient de l’iode et qui est surtout utilisé comme désinfectant. Pour faire ce test, utilisez de la teinture d’iode de couleur orange (et non claire).

Après avoir appliqué le patch à l’intérieur de votre poignet, notez l’heure à laquelle vous le faites, c’est très important pour bien interpréter les résultats. Vous allez suivre les modifications de couleur au cours des 24 prochaines heures.

Interprétation :

Plus vite votre corps va absorber l’iode, plus grande sera votre carence, qui indique un dérèglement du fonctionnement de la glande thyroïde :

Si la coloration du patch commence à peine à s’estomper après 24 heures : NORMAL, votre thyroïde fonctionne correctement.

La coloration du patch disparaît après 18 à 24 heures : FAIBLE CARENCE EN IODE

La coloration du patch disparaît au bout de 12 à 18 heures : CARENCE EN IODE MODÉRÉE

La coloration du patch disparaît au bout de 6 à 12 heures : CARENCE EN IODE GRAVE

La coloration du patch disparaît en moins de 6 heures : CARENCE EN IODE TRÈS GRAVE

Renouvelez ce test pour vérifier que le résultat est le même

Bien sûr, si les résultats du test ne sont pas bons, il faut vérifier votre thyroïde auprès de votre médecin habituel, qui va déterminer avec précision votre état de santé et vous indiquera un régime alimentaire approprié pour pallier votre carence en iode et réguler votre thyroïde.

Il existe de nombreuses alternatives naturelles (traitements à base de plantes) pour réguler le fonctionnement de la thyroïde :

• Supplémentation en zinc (huîtres, cacao…)

• Iode (poisson, fruits, de mer, algues…)

• L-tyrosine (amandes, avocats, fèves, graines de citrouille…)

Prenez conseil auprès d’un naturopathe pour la prise de suppléments alimentaires. Généralement, ils recommandent Hedera Helix TM (phytothérapie), un complément à base de lierre grimpant, qui stimule la thyroïde et la production d’hormones. Dans ce cas, il ne faut pas le prendre plus de 15 jours par mois, ni augmenter les doses quotidiennes car, le lierre est toxique à trop haute dose. Autre suppléments recommandés : manganèse-cuivre et iode (en alternance).

Quels sont les symptômes liés à l’hypothyroïdie ?

• Prise de poids inexpliquée

• Difficultés à maigrir

• Sensation de froid

• Fatigue chronique (même lorsque votre sommeil est normal)

• Sensation d’épuisement permanent

• Difficultés à se réveiller le matin

• Perte de cheveux

• Ongles fragiles et cassants

• Changements fréquent d’humeur, irascibilité

• Manque de concentration et pertes de mémoire

• Faiblesse du système immunitaire

• Dépression et anxiété

Constipation

• Rythme cardiaque irrégulier

• Démangeaisons dans les articulations (mains et pieds)

• Cycle menstruel irrégulier

Contenus sponsorisés
Loading...