Elle retient un voleur en lui faisant une fellation

La peur et la panique sont des émotions capables de susciter des comportements tout à fait particuliers chez un individu. D’ailleurs, ces derniers peuvent même sembler inappropriés comme en témoigne le récit suivant. Et pour cause, une femme aurait fait une fellation à un homme armé pour le distraire avant l’arrivée de la police. Les détails de ce récit insolite ont été relayés par le 20 Minutes suisse.

Une femme dont l’identité n’a pas été révélée aurait décidé d’avoir recours au sexe oral pour distraire un voleur le temps que la police arrive sur les lieux. Cet événement hors du commun aurait eu lieu en Slovaquie.

station service

Station-service en Slovaquie – Source : Metro

Un braquage qui prend une tournure inhabituelle

Le voleur, âgé de 24 ans aurait forcé un employé de la station-service à lui remettre l’argent de la caisse, révèle le 20 Minutes. La victime qui a été frappée au visage à plusieurs reprises a ensuite pris la fuite vers le bureau où se trouvait un collègue pour alerter les autorités. Mais le suspect l’a suivi pour exiger plus d’argent.

Une inconnue est ensuite entrée dans la station-service par la porte arrière et était sur le point de prêter main forte au personnel en tentant d’arrêter l’homme. Seulement, sa méthode était pour le moins « inhabituelle » comme le révèlent nos confrères.

Elle aurait “fait une fellation au braqueur en attendant la police”

Si ce récit est réellement surprenant, c’est parce que la femme aurait choisi de retenir l’homme armé en lui faisant une fellation. Lorsque les forces de l’ordre sont arrivées sur place, la femme et le braqueur étaient allongés nus sur le sol. Par ailleurs, la femme n’était pas une employée de la station-service et il n’a pas été précisé si elle a agi de la sorte par peur d’être agressée ou pour distraire le criminel.

Cité par le New York Post, Michal Szeiff, porte-parole de la police de Bratislava, a révélé que les policiers ont aperçu la femme durant cet acte sexuel. D’après les officiers, elle aurait supposément déclaré « Prenez-le, je n’en peux plus ». Le suspect a par la suite résisté aux policiers qui ont été contraints de recourir à la force pour l’arrêter.

Dans un autre registre tout aussi insolite, un homme était entré par effraction dans une maison, non pour voler mais plutôt pour y faire le ménage.

peur

Le sentiment de peur – Source : New York Times

Comment réagir face à la peur ?

Lorsqu’il y a un danger, la peur peut se manifester de plusieurs manières. De ce fait, il est toujours aussi difficile de l’expliquer quand elle déclenche des comportements particulièrement insolites. En effet, chacun de nous réagit différemment face à une situation traumatique. Les manifestations physiques sont l’accélération du rythme cardiaque, la sensation d’étouffement, une gêne abdominale ou encore des bouffées de chaleur. Dans les cas extrêmes, la peur provoque une angoisse qui se manifeste par une paralysie totale ou par une panique. Par ailleurs, c’est une émotion capable de pousser un individu à agir spontanément sans qu’il ne prenne le temps de la réflexion.

Quant à la gestion de la peur ou d’une crise de panique, il convient de reconnaître son rôle et de se rendre compte de son importance à l’égard de la survie de l’individu. La peur est en effet un avertissement qui mérite qu’on y prête attention, qu’on le comprenne et qu’on l’analyse. Ainsi, on peut commencer par écouter son corps en proie à cette émotion et en identifier les différents symptômes.

Il est en l’occurrence utile de savoir qu’une respiration lente et contrôlée permettra à votre corps de se détendre dans l’immédiat. En outre, l’angoisse peut être diminuée par la visualisation positive.Il sera d’ailleurs plus facile de chasser la peur quand nous faisons en sorte de changer nos pensées. Elles embrument notre esprit mais peuvent être remplacées par d’autres images. En cas de phobie, l’angoisse reste toutefois plus difficile à maîtriser. De manière générale, il faut savoir que la première étape importante à franchir est celle d’identifier la situation à l’origine de la peur pour ensuite y faire face de manière progressive.

Lire aussi Il y a 12 ans, sa fille a disparu. Aujourd’hui, la police l’a retrouvée en vie sous un autre jour

Contenus sponsorisés