Elle perd « 10 ans de souvenirs » après une forte constipation

La constipation se caractérise par un ralentissement du transit intestinal et une difficulté à évacuer les selles. Une sensation particulièrement incommodante pour la personne qui la subit. Le récit suivant expose le cas d’une femme dont la condition a pris des dimensions démesurées. Sa constipation lui aurait fait perdre 10 ans de souvenirs.

Cette histoire suscite des interrogations en raison de son caractère surprenant et cet évènement a été relayé par le journal britannique Mirror. Cette information est une occasion de revenir sur les probables raisons derrière cette brève amnésie.

Elle aurait perdu 10 ans de souvenirs après s’être rendue aux toilettes

Le récit se serait déroulé dans la ville de Hong Kong où la femme a souffert de ce que son fils a décrit comme étant une « panne mentale ». Pendant qu’elle tentait d’évacuer ses selles avec force, elle a fini par subir une amnésie. Elle a par la suite été aussitôt précipitée à l’hôpital par sa famille et sa perte de mémoire a duré 8 heures.

constipation 3
Elle perd 10 ans de souvenirs à cause de problèmes de constipation. Source : expreso

Selon son fils, elle souffrait déjà de constipation avant la survenue de l’incident. Néanmoins, une nuit passée à l’hôpital a suffi pour que tous ses souvenirs reviennent mais sans que cela puisse être expliqué. À son réveil, elle avait même oublié la raison pour laquelle elle gisait sur un lit d’hôpital. Pour ainsi dire, elle aurait même perdu le souvenir de la peur suscitée par la mésaventure. En outre, il existe des moyens pour lutter contre la constipation. L’un d’eux est de privilégier des aliments qui aident également à lutter contre les ballonnements.

Ce qu’en pensent les spécialistes sur le cas de cette hongkongaise

Le magazine Vice a recueilli les propos du Dr Peng Jiaxiong, un neurologue basé à Hong Kong qui a déclaré que cet incident est lié à ce qu’il appelle dans le jargon médical, une « amnésie globale transitoire ». Une condition de perte soudaine et temporaire de la mémoire. Il a également ajouté que cela se produit en principe, chez les personnes particulièrement émotives ou celles qui portent souvent des objets volumineux.

Un événement qui pourrait bien se produire

Le Dr Sarah Jarvis a déclaré au journal britannique The Sun que l’incident de la hongkongaise pouvait bien arriver. Elle déclare : « Si vous effectuez une très forte poussée, vous pourriez couper l’approvisionnement en sang du cerveau. De même si vous soulevez une charge très lourde ».

La spécialiste a ajouté que dans des cas beaucoup plus rares, un saignement pourrait avoir lieu à l’intérieur du cerveau, ce qui mène à une forme d’accident vasculaire cérébral. ». Elle précise également qu’elle n’a jamais personnellement assisté à une telle condition depuis 30 ans de carrière.

L’ictus amnésique ou « amnésie globale transitoire »

Les propos du Dr Serge Bakchine rejoignent également les événements du récit. Il déclare que l’ictus amnésique peut durer de 6 à 8 heures chez une personne en bonne santé, précisant qu’il s’agit d’une amnésie globale mais transitoire.

Durant cette période de trouble de la mémoire, la personne éprouvera une difficulté à fixer les nouvelles informations se présentant à elle. De ce fait, elle pourrait se poser les mêmes questions : Pourquoi suis-je là ? Qu’est-ce que je fais ? Par ailleurs, un souvenir ancien pourrait également être altéré.

Le spécialiste se veut néanmoins rassurant quant à cette maladie bénigne dans la majorité des cas, malgré des facteurs de risque de type vasculaire. Enfin, il souligne que l’ictus amnésique n’est pas un signe avant-coureur de la maladie d’Alzheimer.

Lire aussi Les médecins lui ont diagnostiqué une simple constipation : L’adolescent meurt 24 heures plus tard

Contenus sponsorisés