Elle oblige son mari à dormir sur le canapé après une dispute et le retrouve mort le lendemain

Les événements tragiques dont on est susceptibles de souffrir finissent toujours par nous donner des leçons de vie. Comme par exemple le fait de garder autour de nous les gens qu’on aime le plus, les chérir et prendre soin d’eux aussi longtemps que possible, avant que ça ne soit trop tard. Parce que la vie est courte, nous ne savons pas à quel moment nous pouvons les perdre et ne plus les revoir. Si Ashley Murrell le savait, elle n’aurait pas eu cette dispute avec son mari la veille de sa mort. Un témoignage relayé par nos confrères du journal britannique The Sun.

Le bonheur, c’est d’être entouré de personnes que on aime et de sa famille autour d’un repas familial ou en partageant des activités dans la joie et la bonne humeur. Mikey, le mari d’Ashley avait cet esprit de famille et était prêt à tout pour rendre son épouse et ses enfants heureux.

https://espanolbuzz.fw.cdnpull.com/inline_resized_1024_5964dc292d44f_207620.jpg

Un mari aimant, prêt à se sacrifier pour sa famille

A 36 ans, Mikey travaillait de longues heures pour subvenir aux besoins de sa famille. En plus de son travail quotidien, il faisait des heures supplémentaires pour pouvoir emmener sa femme à Prague pour son anniversaire mais aussi ses trois enfants à Disneyland, chose qu’il leur avait promis de faire chaque année.

https://espanolbuzz.fw.cdnpull.com/inline_resized_1024_5964dc3236b9c_207620.jpg

Pour y arriver, le père de famille enchaînait des heures de travail jusqu’à en être épuisé. Il travaillait 16 heures par jour, sept jour par semaine sans repos. Sa femme savait que son rythme de travail allait le tuer un jour.

Mikey

Un soir alors qu’il rentrait du travail, Ashley avait remarqué que Mikey était fatigué et extrêmement épuisé. Elle ne pouvait plus supporter de le voir dans cet état et a commencé à lui faire des reproches. « Il était harassé par les heures qu’il passait au travail. Il était tellement exténué que pratiquement il s’écroulait et je sentais que sa santé se dégradait » déclare sa femme. Et de rajouter « Quand il est rentré ce soir-là, il était tellement abattu que je n’ai pas pu supporter et je me suis mise en colère. Je lui ai demandé de dormir sur le canapé du salon, ce qui était stupide ».

https://espanolbuzz.fw.cdnpull.com/inline_resized_1024_5964dc38b3d95_207620.jpg

Ashley ne savait pas ce qui l’attendait le lendemain matin en allant réveiller son mari. Elle fut choquée de le trouver inerte sur le canapé et sans vie. « Quand je suis sortie de la chambre et que je l’ai vu le lendemain matin, je savais que quelque chose n’allait pas tout de suite. Il était exactement dans la même position que la veille avec le visage décoloré et gris.

Mikey1

Ne supportant pas le choc, elle a couru dans la rue en hurlant « Mikey est mort » puis s’est évanouie. Ramenée à la maison par des voisins, Ashely n’arrivait pas à accepter l’idée de la perte de son mari. Elle était tourmentée et rongée par la culpabilité de l’avoir quitté avec des mots acerbes, échangés la veille de sa mort alors qu’elle était en colère. Elle regrette de l’avoir laissé dormir sur le canapé et sa souffrance était d’autant plus accrue lorsqu’elle a découvert que Mikey avait économisé de l’argent pour emmener sa famille en vacances, comme il l’avait toujours promis.

Mikey2

Pour rendre hommage à son mari pendant les funérailles, Ashley a fait une déclaration : « Embrassez vos proches et dites-leur que vous vous souciez d’eux, faites leur savoir que vous les aimez car ils ne seront pas toujours là. Dites bonne nuit au coucher et dites au revoir car un jour, on ne sait jamais, ils peuvent pousser des ailes et voler. Vivez tous les jours comme si c’était le dernier et abandonnez les rancunes du passé. Nos vies sont trop courtes ».

Mikey3

Il faut savoir aimer et apprendre à ne plus alimenter la rancune

En gardant de la rancune à l’intérieur de soi, nous mourrons à petit feu. Certes, il est humain de l’éprouver mais pardonner l’est aussi. Lorsqu’on ressent de l’amour pour une personne on lui pardonne et on ouvre le passage à la liberté car il ne sert à rien de vivre enfermé et emprisonné par le ressentiment. Par ailleurs, il faut savoir profiter du moment présent avec les personnes qu’on aime car ce moment présent est la seule chose qui existe que ce soit pour nous-même ou dans nos rapports avec les autres. Une vraie relation d’amour devra toujours être bâtie sur l’amour et dans l’ici et maintenant.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close