x

« Elle est née femme, c’est son devoir » : Cette mère a appris à sa fille de 3 ans à laver le linge et à faire le ménage

Opinion

Pour cette maman, il était essentiel que sa fille apprenne à faire les tâches ménagères dès l’âge d’un an. « Elle est née femme, donc c’est son devoir » affirme-t-elle avec aplomb. La mère célibataire a appris à son enfant de 3 ans à faire la lessive, son lit et à ne pas manger de sucreries.

Relayé par nos confrères du Sun, le témoignage de cette mère n’a pas fait l’unanimité. Et pour cause, à seulement un an, Luna sait déjà faire la lessive et mettre la table. Un apprentissage que la femme célibataire justifie par le fait que c’est le devoir d’une fille.  

La mère a appris le ménage très tôt

Si Summer a appris le ménage a Luna dès ses premières années, c’est parce qu’elle aussi a réalisé les tâches domestiques tôt. La mère raconte qu’elle préparait la table pour le dîner, qu’elle faisait à manger et s’occupait de sa propre lessive. Une raison pour laquelle elle adhère à cette éducation où l’on commence à s’occuper de la maison le plus tôt possible. « Luna a toujours fait des corvées. Quand elle a eu un an, elle a commencé à les faire avec moi » témoigne-t-elle. Alors que cet âge est précoce pour commencer à s’initier aux tâches domestiques, les enfants familiarisés avec ces dernières seraient plus susceptibles de réussir.

Luna en train de faire la lessive – Source : Samantha Brick/ Fourni

« C’était comme un jeu et elle a adoré »

La mère adopte une éducation stricte et ce, même sur le plan alimentaire. Pas de place aux sucreries pour Luna car pour les en-cas, elle ne mange que des bananes, du fromage ou des craquelins. La première tâche qu’elle a appris ? La lessive. « C’était comme un jeu et elle a adoré. Une fois le cycle terminé, elle le sortait et le mettait dans le sèche-linge » s’émerveille-t-elle. Ce n’est pas le seul devoir de la petite fille de trois ans puisqu’elle doit faire son lit et son petit-déjeuner. Après avoir mangé son repas du matin, elle devra laver sa vaisselle. « Ses articles sales vont dans le panier à linge. Elle ne fait pas ma lessive, juste la sienne » précise Summer.

Luna et sa maman – Source : Samantha Brick 

« Certains amis me reprochent de ne pas la laisser profiter d’une enfance normale »

Même en matière de jeux, l’effort vient après le réconfort. Et pour cause, la petite fille doit ranger ses jouets et préparer la table pour les repas. La mère raconte que Luna coupe les légumes et qu’il s’agit d’un moment privilégié où mère et fille discutent. « Certains amis me reprochent de ne pas la laisser profiter d’une enfance normale. Bien sûr, elle prend du temps et joue avec ses jouets préférés » explique-t-elle. Pour autant, elle se défend en affirmant qu’elle est très proche de son enfant. Pour la mère, les enfants doivent savoir nettoyer la maison et cuisiner jeunes comme il est de leur devoir de lire est d’écrire. « Luna m’aide beaucoup, c’est une fille bien élevée. Comme la plupart des enfants, elle peut rechigner à faire quelque chose et piquer une crise mais elle s’amuse en le faisant » affirme Summer qui ajoute que cet apprentissage est une bonne chose pour l’avenir. 

Luna passe l’aspirateur – Source : Samantha Brick/ Supplied 

Quelles tâches confier à son enfant ?

Données par Suzanne Major, docteure et consultante en éducation en petite enfance, les tâches varient selon l’âge de chaque enfant. Il est important, sans distinction de sexe, d’impliquer son fils ou sa fille dans l’entretien de la maison. Avant 3 ans, il existe des petites tâches à confier telles que le rangement des jouets avec l’aide du parent, trouver des chaussettes, nettoyer la table avec un linge humide, laver des légumes, mettre un déchet à la poubelle. De 3 à 5 ans, d’autres activités domestiques peuvent être proposées à l’enfant, comme passer le balai sous la table, mettre la vaisselle sale près du lavabo ou encore arroser les plantes avec la supervision des parents. Amener un enfant à participer aux tâches ménagères dès son plus jeune âge l’aide à ne pas les considérer comme pénibles plus tard. Autre atout potentiel : faire le ménage permettrait de vivre plus longtemps !

Contenus sponsorisés
Loading...