Elle embrasse sont petit ami pour la dernière fois avant que son appareil ne soit débranché

L’être humain n’est jamais vraiment épargné par les tragédies de la vie. La perte d’un être cher dans n’importe qu’elle circonstance peut être dévastatrice et déchirante. Une douleur à laquelle personne n’est capable de résister.

C’est une véritable tragédie qu’aura vécu Stéphanie Ray 15 ans, en perdant son petit ami Blake Ward 16 ans suite à un accident survenu en mer. Après l’accompagnement d’un être cher vers un autre monde, comment gère-t-on la douleur dans ces moments ?

On s’imagine et on croit surtout, qu’à l’âge de 16 ans, notre vie est bien devant nous. Mais dans certains cas, il peut en être autrement. Blake Ward, un jeune adolescent est décédé après avoir été emporté par une vague au large de la mer d’Irlande. Sa petite-amie, Stéphanie Ray, l’aura accompagné jusqu’à ses derniers moments de vie provoquant l’émotion générale sur la toile et les réseaux sociaux.

Le jeune adolescent, âgé de 16 ans, a été emporté par une vague alors qu’il se baignait aux larges de la mer d’Irlande. Il était accompagné par deux amis à lui qui ont pu être sauvés par les importants moyens de secours mis en place. Malheureusement, Blake n’a pas eu la même chance et n’a été retrouvé que bien plus tard. Transporté en urgence à l’hôpital, le jeune adolescent a été placé sous respirateur artificiel par l’équipe médicale sans espoir de le voir se rétablir après de graves lésions cérébrales. Ses chances de survie étaient donc infimes.

Stéphanie a dû faire ses adieux déchirants à son petite-ami Blake avant qu’il ne soit débranché par les médecins. Elle a posté une dernière photo à deux sur son compte Facebook. Couchée sur le lit aux côtés de Blake, Stéphanie l’enlace une dernière fois avant de lui dire adieu à tout jamais.

Comment accompagner un être cher dans ses derniers moments de vie ?

Que ce soit dans le cadre d’une maladie ou même d’un accident tragique comme pour celui de Blake, accompagner une personne dans ses derniers moments de vie est une expérience difficile et troublante, notamment lorsque cette personne nous est chère et proche. Un être humain ne sait jamais trop comment agir devant la souffrance de l’autre ; qu’elle soit physique ou même psychologique surtout lorsque nous vivons notre propre douleur face à une mort qui approche à grands pas. Accompagner un être cher qui est sur le point de mourir peut nous ramener à l’aspect fondamental de notre vie et nous donne l’opportunité de vivre ces derniers moments dans une certaine quiétude. Et pour la plupart, ces derniers moments d’amour partagé viennent un tant soit peu panser les plaies de l’âme et du cœur.

Comment vit t-on la perte d’un être cher ?

L’être humain selon son expérience de vie et la manière dont il s’est construit et forgé sa personnalité, vit et gère le deuil de manières différentes. Quand certains s’adonnent au déni et occultent le deuil, d’autres trouvent le courage de faire un pas vers la résilience. Se donner le temps de faire son deuil, pleurer afin de libérer la tristesse et les émotions, s’entourer de ses proches et de sa famille ou même entamer une thérapie afin de comprendre les rouages du deuil, sont autant de moyens bénéfiques de gérer la mort d’un être cher. Sortir du deuil et réapprendre à vivre, n’est pas chose aisé mais comme disait Paulo Coelho : « Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort. Le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c’est le train, ce n’est pas la gare. »

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close