Ecouter les gens se plaindre est mauvais pour votre cerveau d’après une étude

Ecouter les gens se plaindre est mauvais pour votre cerveau d’après une étude


Ecouter les gens se plaindre est mauvais pour votre cerveau d’après une étude

Nous entendrons toujours autour de nous des personnes se plaindre à chaque fois que nous les rencontrons. Et leur négativité nous submerge à force de les écouter et essayer de les comprendre. Certes, elles essayent de se soulager en se confiant et en libérant leurs émotions et il serait normal de faire preuve d’empathie envers elles. Mais le fait d’absorber leur énergie négative peut être mauvais pour notre cerveau et notre santé en général.

La science est formelle et indique que le fait de se plaindre peut soulager émotionnellement, sur le moment mais peut faire mal aux autres qui s’imprègnent de cette négativité notamment lorsqu’elle devient chronique. 

D’après le psychologue Steven Parton auteur de The science of Hapiness : Why Complaining is Literally Killing You, le fait de se plaindre peut altérer le cerveau et entrainer des conséquences graves sur la santé mentale. Voici pourquoi :

  1. Des synapses qui s’activent ensemble, s’assemblent

Le cerveau est composé de synapses jointes par un espace vide nommé « fente synaptique ». Lorsqu’une pensée se forme, une synapse crée un pont en direction d’une autre synapse à travers l’émission d’un produit chimique, un signal électrique est ainsi émis portant les informations essentielles. Au fur et à mesure que la charge électrique se déclenche, les synapses se rapprochent pour réduire la distance entre elles et facilitent ainsi l’émission de la pensée. Pour cette raison, les pensées négatives incessantes auront un mauvais impact sur le cerveau.

  1. La pensée détermine le caractère

Avoir constamment des pensées négatives est comparable au fait de trainer avec des personnes négatives qui vous accompagnent tout le temps. Le mieux est de s’entourer de personnes positives afin de vous recharger de bonnes ondes.

  1. Le stress est mauvais pour l’organisme

Selon Parton, il est non seulement essentiel d’éviter la négativité mais aussi la plainte qui accroit la négativité. Les synapses de colère entrainent une déficience immunitaire, des maladies cardiovasculaires, du diabète ou encore l’obésité. Par ailleurs, selon les chercheurs, écouter des personnes qui se plaignent d’une façon récurrente peut drainer la mémoire. 

Comment faire face aux personnes qui vous épuisent ?

Les personnes qui absorbent votre énergie et vous épuisent psychologiquement, appelées aussi, vampires énergétiques, souffrent d’un déséquilibre émotionnel et se manifestent par :

  • Une intrusion dans votre vie sans limites
  • Une amplification des choses pouvant aller jusqu’au drame
  • Des critiques relatives à tout ce qui les entoure
  • Des plaintes chroniques à propos de tout sans trouver un moyen de satisfaction
  • Des disputes récurrentes avec une création de conflits
  • Une négativité extrême
  • Une exigence pour avoir le dernier mot
  • Une fuite devant la responsabilité

Si vous ne réagissez pas face une personne qui se plaint continuellement, Vous pourrez vous sentir constamment malheureux.

Comment réagir face à ces personnes qui nous épuisent ?

Pour faire face aux personnes qui absorbent notre énergie positive, il est important de suivre les étapes suivantes :

1- Reconnaitre un vampire énergétique lorsqu’on le rencontre

Il y a des signes qui ne doivent pas être ignorés et qu’on retrouve souvent  chez ces personnes qui somme toute sont intrigantes. Leur penchant pour le drame, leurs histoires de malchance et leurs critiques vis-à-vis des autres et de la vie, doivent vous alarmer et vous faire prendre conscience que vous êtes face à un draineur d’énergie. Vous pourrez ressentir par conséquent, des douleurs musculaires, de la tristesse, de l’irritabilité ou des pensées négatives.

2-Eloignez-vous de ces personnes autant que vous pouvez

Si vous repérez ce type de personnes, évitez d’être en leur présence. Mais si vous avez affaire à des personnes proches, limitez votre entrevue  d’une façon polie et subtile.

3-Evitez de les conseiller

Il est difficile d’aider de telles personnes chroniquement négatives et qui ne font aucun effort pour sortir de leur bulle car plus vous essayez de les aider et plus elles créeront de nouveaux problèmes à résoudre, vous mettant ainsi dans une spirale sans fin. Restez dans l’empathie et soyez poli tout en limitant vos interventions et en restant ferme.

Votre énergie est précieuse alors cultivez la pensée positive car il serait dommage de la gaspiller avec des personnes qui l’absorbent et vous laissent vidés de toute force mentale pour affronter votre quotidien.