Douleurs aux mains et picotements, pourquoi cela se produit-il ?

Si vous passez beaucoup de temps devant un ordinateur ou que vous travaillez souvent avec vos mains, il se pourrait que vous ignoriez les picotements et engourdissements que subit votre poignet. Cependant, bien que ces symptômes demeurent généralement sans gravité, ils peuvent cependant révéler certains troubles de la santé. Il convient donc d’en connaître les causes. Voyons de près les raisons pour lesquelles elles apparaissent.

Après une mauvaise posture impliquant par exemple un appui de longue durée sur le bras, les nerfs périphériques peuvent être comprimés. Par conséquent, des symptômes tels que les fourmillements, les picotements ainsi qu’une perte de force dans la main, se manifestent. Ces sensations n’annoncent rien de grave mais ils peuvent résulter d’autres troubles

douleur main 1024x683 1
Douleur de la main – Source : Biene Star 180

Les fourmillements en détail

Quand vous ressentez des fourmillements, des picotements et des engourdissements, on parle de paresthésie. Ce sont des gênes qui peuvent concerner le visage, les doigts, les jambes et les mains. Quant à ces derniers, les fourmillements résultent d’une compression du nerf carpien qui se trouve au niveau du poignet.

Quelles sont les causes de ces fourmillements et picotements ?

Le dysfonctionnement des nerfs périphériques ou le système nerveux central provoque une paresthésie qui peut survenir dans les cas suivants :

Le syndrome du canal carpien : C’est le facteur qui demeure le plus fréquent quand il ne s’agit pas de simples fourmillements causés par une mauvaise position. D’ailleurs, il résulte généralement des suites demouvements répétitifs exécutés au travail. Le syndrome du canal carpien (SCC), est un phénomène qui se produit suite à une pression exercée sur votre nerf médian se trouvant au niveau du poignet. Vous pouvez également ressentir une sensation de faiblesse au niveau de la main et du poignet, notamment durant la nuit ou le matin après le réveil. Comme souligné par le Docteur Handschuh, médecin généraliste, Les fourmillements dans les mains peuvent également être générés par une compression du canal ulnaire au niveau du coude.

La spasmophilie : Des fourmillements peuvent apparaître au niveau des mains à cause d’une crise de spasmophilie, laquelle provoque d’autres symptômes comme l’anxiété, l’accélération de la respiration ou encore des spasmes musculaires.

Le diabète : Le fourmillement peut concerner toute personne sujette à un stade assez avancé du diabète. Cette altération des terminaisons nerveuses est appelée la « neuropathie diabétique ». Cette dernière résulte de taux élevés de graisse et de sucre dans le sang. Mais le médecin généraliste nuance que dans ce cas précis, les fourmillements apparaissent généralement au niveau des pieds et des jambes. Les mains étant bien moins concernées contrairement au syndrome du canal carpien.

Annonciateur précoce d’un accident vasculaire cérébral (AVC) : Il est possible qu’il y ait un lien entre un AVC et les fourmillements, surtout si ces derniers virent plutôt vers l’engourdissement et une sensation de faiblesse dans les mains. Il est d’autant plus possible que ce soit lié à l’AVC si l’individu est considéré comme une personne à risque. C’est-à-dire qu’elle pâtit de complications telles que l’hypertension, le cholestérol ou d’autres problèmes d’ordre vasculaire.

La sclérose en plaques : La sclérose en plaque est responsable de l’inflammation de la moelle épinière, ce qui cause une paresthésie. Cette indisposition est d’ailleurs assez souvent occasionnée par la sclérose en plaques provoquant des engourdissements qui concernent aussi bien les mains que les jambes. Mais pas seulement. D’autres symptômes peuvent simultanément avoir lieu comme la fatigue, les troubles de l’équilibre, une baisse de l’acuité visuelle et l’incontinence.

La maladie de Raynaud : Des fourmillements et un engourdissement peuvent être le résultat d’une affection de la circulation sanguine de type chronique. C’est une maladie qui occasionne la blancheur des doigts qui deviennent froids et qui arborent par la suite une couleur bleue puis rouge avant de gonfler. En dehors des doigts, d’autres extrémités sont touchées comme les oreilles, le nez et les orteils.

Une carence en vitamine B12 : Le manque en vitamine B12 concerne généralement les personnes âgées et les personnes alcooliques. C’est une carence qui peut être à l’origine de fourmillements au niveau des mains ainsi que d’un trouble nerveux. Le système nerveux central peut également être affecté si une pathologie sous-jacente intervient dans la gêne (par exemple, la sclérose en plaques). Il convient d’ailleurs de s’enquérir des différents symptômes liés à une carence en vitamine B 12.

Une mauvaise position pendant le sommeil : Pendant que vous dormez ou lorsque vous vous réveillez le matin, vous ressentez un engourdissement dans votre main. Cela peut avoir été dû à la manière dont cette dernière était positionnée pendant que vous dormiez. C’est toutefois une gêne qui s’estompe progressivement.

Des causes professionnelles : C’est l’une des causes les plus fréquentes de l’engourdissement des mains. Le cadre professionnel peut être le contexte même qui occasionne un engourdissement chronique. En effet, plusieurs professions exigent une certaine répétitivité des tâches ou qui contraignent l’employé à adopter une posture déplaisante. Les postures fâcheuses ne manquent pas dans le cadre du travail à cause de facteurs tels que : le recours à des outils qui émettent des vibrations, la mauvaise prise en mains de la souris, la mauvaise posture devant un ordinateur, une tension au niveau de la tête et de la colonne vertébrale ou même une mauvaise disposition du clavier.

Ces causes représentent les facteurs principaux inhérents au phénomène de fourmillements et d’engourdissement dans les mains et les jambes. Cependant, ils peuvent également être occasionnés par d’autres facteurs

Corrigez votre position devant l’écran d’ordinateur

Dans le cadre du travail, une bonne position devant votre écran d’ordinateur est importante pour prévenir la survenue de telles complications. Comme souligné dans un article du Msd Manuals, il est possible qu’un clavier mal ajusté puisse concourir à la survenue de fourmillements et d’engourdissement (pouvant également être inhérents au syndrome du canal carpien).

Par ailleurs, une position neutre du poignet contribuera à prévenir une éventuelle lésion. Pour ce faire, alignez votre avant-bras au même niveau que votre main. Le niveau de cette dernière peut être légèrement plus bas que celui de l’avant-bras.

Il est à noter que le clavier doit être positionné à un niveau de votre taille et que vos mains ne doivent pas être plus hautes. Évitez également de plier vos poignets. Si par ailleurs, vous restez assis trop longtemps, il est conseillé d’effectuer des exercices pour soulager votre colonne vertébrale.

Comment traiter les picotements et fourmillements ?

Dans plusieurs cas, il suffit de faire bouger le membre engourdi pour que les fourmillements de ce dernier disparaissent. Même dans un cas de syndrome du canal carpien, la guérison peut avoir lieu naturellement (cela sera d’autant plus le cas si vous revoyez certaines de vos postures habituelles). Si toutefois l’indisposition persiste, votre médecin pourrait envisager une intervention chirurgicale.

En effet, si vous constatez une persistance du trouble dont les symptômes se répètent souvent, voire s’aggravent, il devient alors important de consulter votre médecin traitant. Dans le cas où il estime que votre condition nécessite des examens plus poussés, il vous orientera vers un neurologue.

Par ailleurs, dans des cas un peu plus graves, les fourmillements peuvent apparaître soudainement en s’accompagnant de complications telles que : une faiblesse d’un côté du corps, une perte d’équilibre et un trouble de l’acuité, un trouble du langage. Dans un autre registre et comme mentionné précédemment, ces fourmillements survenus soudainement peuvent témoigner d’un AVC ou d’un AIT (accident ischémique transitoire). Ce cas devrait vous pousser à contacter au plus vite les services d’urgence.

Lire aussi 6 huiles essentielles qui soulage le mal de dos

Contenus sponsorisés