Dites adieu à la douleur avec ce puissant anti-inflammatoire

Utilisés depuis des millénaires, le curcuma et le gingembre sont reconnus tant pour leurs vertus culinaires que thérapeutiques. En effet, ces plantes entrent dans la composition de nombreuses astuces naturelles qui permettent de traiter toutes sortes de maux. En combinant ces deux plantes, vous allez obtenir un puissant remède anti-inflammatoire pour dire adieu aux douleurs articulaires ! Explications.

Curcuma et gingembre : un puissant cocktail anti-inflammatoire !

Les vertus du curcuma et du gingembre ne sont plus à démontrer. Ces deux plantes possèdent des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires très puissantes, qui permettent de venir à bout de toutes sortes de douleurs : troubles gastro-intestinaux, douleurs articulaires, musculaires, arthritiques, etc.

Le curcuma : un véritable allié santé

En dehors de son usage alimentaire, le curcuma est un anti-inflammatoire très efficace pour soulager les douleurs gastro-intestinales (inflammations de l’intestin, colites, gastrites…) et pour protéger le foie. Il possède des propriétés antioxydantes qui aident à lutter contre le vieillissement des cellules. En Chine, on l’appelle le « Safran des Indes », en Inde le « gingembre jaune ». C’est le rhizome (racine) du curcuma qui stimule la digestion, protège l’estomac, favorise la sécrétion biliaire et la circulation du sang dans l’organisme. Il contient des vitamines C et B6 ainsi que de nombreux minéraux comme le fer, le manganèse, le potassium.

Le gingembre : un puissant anti-inflammatoire 100% naturel !

De la même famille que le curcuma, cette épice contient principalement des gingérols, des substances anti-inflammatoires très puissantes qui favorisent la digestion, soulagent les nausées, apaisent les coliques et réduisent les gaz intestinaux. Le gingembre est riche en minéraux : manganèse, phosphore, magnésium mais aussi calcium, sodium et fer. Pour les vitamines, le gingembre contient surtout de la vitamine B3 et de la vitamine C. Il est également très riche en amidon.

De nombreuses études ont démontré que le curcuma et le gingembre étaient aussi efficaces que l’aspirine ou l’ibuprofène pour soulager la douleur.

Ces deux plantes sont particulièrement très efficaces pour soulager l’arthrite chronique et les douleurs articulaires associées, notamment pour réduire les symptômes de la colite ulcéreuse (maladie inflammatoire de l’intestin) et l’arthrose. Le curcuma est aussi très bénéfique pour le système digestif car il aide à réduire les inflammations.

Comment préparer ce remède anti-inflammatoire?

Pour une tasse, mettre l’équivalent d’une demi-cuillère à café de curcuma fraîchement moulu et d’une cuillère à café de gingembre frais râpé. Si vous utilisez du gingembre moulu, mettre l’équivalent d’1/3 de cuillère à café. Pour plus de saveur, vous pouvez ajouter du miel et une tranche de citron.

Si vous souhaitez optimiser l’absorption du curcuma dans le corps, une fois que votre préparation est prête, vous pouvez rajouter un peu de « gras » comme une cuillère à café d’huile de coco ou d’huile de lin.

Vous pouvez aussi rajouter un peu de poivre noir (la pipérine favorise l’absorption de la curcumine).

Préparation :

Porter l’eau à ébullition, puis ajouter le curcuma et le gingembre frais. Laisser mijoter pendant 10 minutes environ. Si vous utilisez le curcuma et le gingembre moulus, faire bouillir pendant 5 minutes environ. Filtrez le thé et rajoutez le miel et le citron pour la saveur. Une fois que le thé est prêt, ajouter l’huile de de coco ou le poivre noir pour stimuler l’absorption du curcuma.

Vous pouvez boire une tasse à chaque fois que vous ressentez les premiers signes de douleurs articulaires, en cas de douleur ressentie ou à titre préventif.

Quels sont les effets secondaires du curcuma et du gingembre ?

Ces plantes sont réputées pour leur efficacité et présentent peu d’effets secondaires particuliers. Néanmoins, si vous suivez un traitement médicamenteux particulier, il est préférable de demander conseil à votre médecin pour vérifier les interactions possibles de ces plantes avec certains médicaments (notamment les traitements anticoagulants). La consommation de ces plantes est déconseillée pour les femmes enceintes et les femmes qui allaitent.

Lire aussi Jus tropical aux vertus anti-inflammatoires

Contenus sponsorisés