Devinez quelle partie de la salle de bain abrite le plus de germes ? Et ce ne sont pas les toilettes..

Si l’on vous demande quelle pièce de votre maison abrite le plus de microbes, vous seriez tous prêts à parier qu’il s’agit des toilettes. Pourtant, la concentration de bactéries peut être bien plus importante ailleurs. Découvrez la partie de la salle de bain qui contient le plus de germes.

Poignées de porte, chasse d’eau, cuvette, robinet ou encore siphon de douche… Quelle est la partie de la salle de bain qui regroupe le plus de germes ? Si de nombreuses personnes pensent automatiquement aux toilettes, il s’agit en réalité d’une fausse croyance. Explications.

L’endroit de la salle de bain qui abrite le plus de germes

Les toilettes peuvent contenir des micro-organismes pathogènes susceptibles de se propager dans diverses surfaces de la salle de bain. Dans ce sens, les autorités sanitaires encouragent constamment à se laver les mains au savon ou en utilisant un gel hydroalcoolique après le passage aux toilettes.

chasse deau

Tirer la chasse d’eau peut entraîner une propagation des germes – Source : spm

Bien que cet endroit soit susceptible d’abriter des bactéries, ce n’est pas celui qui comprend le plus de germes, comme indiqué dans le magazine Science et Vie. En réalité, l’endroit qui abrite est le siphon de douche. Pour le magazine Doctissimo, le professeur Jean-Pierre Flandrois, explique que tous les circuits d’eau chaude sont des nids à bactéries. Contenant de la matière gluante qui peut obstruer les canalisations et un excès d’humidité, le siphon de douche ou d’éviers est l’endroit où la contamination microbienne est la plus probable.

Le siège des toilettes, le deuxième endroit qui peut contenir le plus de microbes

Après le siphon de douche qui détient le record de l’endroit qui regorge de bactéries, on retrouve le siège des toilettes. À chaque fois que l’on tire la chasse d’eau, une projection de bactéries fécales peut avoir lieu, surtout si vous ne rabattez pas le couvercle avant de procéder à cette action. Selon une étude scientifique, les matières fécales contiennent entre 25 et 54% de bactéries. Certaines de ces bactéries sont bénignes, et d’autres peuvent présenter des risques comme l’Escherichia coli ou les salmonelles. Or, les aérosols qui peuvent se propager dans l’air ambiant peuvent contaminer toutes les surfaces de la salle de bain, tels que le plancher ou le lavabo, comme l’explique  pour RADIO-CANADA, Mathieu Bergeron, professeur en assainissement de l’eau. Ces fameux aérosols sont susceptibles de contenir des micro-organismes, des bactéries ou des virus et de causer des maladies infectieuses comme une gastro-entérite.

Pour se protéger des risques lors de l’utilisation de toilettes potentiellement contaminées comme les toilettes publiques, certains mettent du papier toilette sur la lunette des toilettes avant de s’asseoir. Mais ce geste ne semble pas suffisant pour prévenir la contamination.

Se protéger des risques après avoir manipulé des surfaces contaminées aux toilettes

Une bonne hygiène aux toilettes est primordiale pour éviter le risque d’infection bactérienne.

1. Asseyez-vous 

position assise

La position assise permet d’éviter les éclaboussures d’urine – Source : spm

Les hommes ont tendance à uriner debout, ce qui peut malencontreusement provoquer des éclaboussures d’urine sur la lunette des toilettes. Pour garder des toilettes propres, il est conseillé d’uriner assis afin d’éviter les salissures et de prévenir une infection bactérienne.

2. Nettoyez et désinfectez régulièrement les toilettes

desinfection reguliere

Le nettoyage et la désinfection des toilettes doivent se faire de manière régulière – Source : spm

Pour éliminer les agents pathogènes, utilisez un nettoyant bactéricide pour la désinfection des surfaces. Vous pouvez utiliser des produits de nettoyage naturels comme le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude ou une solution hydroalcoolique pour lutter contre la propagation des microbes et limiter le risque infectieux.

3. Utilisez la brosse des toilettes

brosse de toilettes

Frotter les parois de la cuvette pour éliminer les germes – Source : spm

Certaines personnes n’utilisent la brosse des toilettes que lorsqu’elles font le grand ménage. Or, il suffit de verser du désinfectant au fond de la cuvette puis de frotter à l’aide de la brosse de toilettes pour garantir leur hygiène. Certains préfèrent l’eau de javel pour désinfecter les toilettes, mais le vinaigre blanc peut tout aussi remplir cette fonction et éviter la propagation des bactéries.

4. Lavez-vous les mains

se laver les mains

Se laver les mains prévient certaines maladies – Source : spm

Le lavage des mains est une mesure importante qui permet d’éliminer les germes et de limiter les transmissions de maladies infectieuses. Après chaque passage aux toilettes, les personnes doivent se laver les mains minutieusement en utilisant de l’eau et du savon ou un produit antiseptique. En effet, de nombreuses maladies dites “maladies des mains sales” (manu-portées) peuvent causer des troubles diarrhéiques. Ces dernières peuvent être évitées en adoptant une bonne hygiène des mains.

Lire aussi Escargots : 10 astuces naturelles pour les éloigner de vos plantes

Contenus sponsorisés