Deux verres de boisson gazeuse par jour peuvent augmenter le risque de décès de 17%

Utilisées initialement pour éponger les périodes d’excès, la consommation des boissons gazeuses n’a cessé d’augmenter au fil des années. Ce que l’on appelle aussi des « sodas » sont des boissons sans alcool, qui attirent chaque jour des millions de consommateurs à travers le monde. Néanmoins, des études ont démontré la dangerosité de ces boissons ou de leur équivalent « light ». Selon un article du Dailymail, consommer deux verres ou plus par jour augmenterait alors les risques de décès prématurés de 17%.

Appelés aussi « bonbons liquides », ces boissons peuvent être très nocives pour la santé et doivent-être consommées avec modération. Celles-ci se composent de gaz carbonique, d’eau, de produits artificiels et de colorants, parfois de caféine mais surtout de beaucoup de sucre, autant de substances malsaines pour l’organisme.  Leur surconsommation peut à terme entrainer des risques sanitaires élevés voire augmenter les risques de décès prématurés d’après une étude menée par le Journal of American Medical Association (JAMA). 

Des composants dangereux

De nombreuses études ont prouvé les méfaits de ces boissons ainsi que leur possible corrélation avec les risques de décès prématurés. En effet, une étude menée entre 2005 et 2011 sur 47 préfectures japonaises a permis de démontrer que la consommation de boissons gazeuses était liée à des maladies cardiaques. Et pour cause, outre les composants nocifs tels que les colorants ou les produits artificiels, certaines boissons gazeuses peuvent contenir jusqu’à plus de 30 g de sucre par cannette, soit 10 cuillères à café de sucre. Cette importante quantité de sucre pouvant entrainer des problèmes cardiaques mais aussi favoriser les risques d’obésité, de diabète, d’hypertension en sus des risques pour la santé dentaire à savoir caries ou l’attaque de l’émail des dents en raison des acides qu’elles contiennent.  

Deux verres de boisson gazeuse par jour peuvent augmenter le risque de décès de 17%

Toutes ces raisons devraient normalement suffire pour pour ralentir la surconsommation de ces boissons. Pourtant, le Nord-Américain moyen consommerait près de 182 litres par an tandis que les européens s’approchent dangereusement de cette quantité . Le NHS aurait déclaré que 20% du sucre ajouté dans l’alimentation des adultes proviendrait des boissons gazeuses et des jus de fruits. Les experts de la « European society of Cardiology » à Paris ont fortement recommandé d’éliminer ces boissons de notre alimentation et de les remplacer par de l’eau, ou alors de les consommer avec modération tandis que certains pays comme le Royaume-Uni ont même conseillé de taxer les boissons sucrées afin de prévenir la surconsommation des sodas et les risques sanitaires. Les chercheurs de l’université d’Oxford ont estimé que cette taxe qui a été introduite en Avril 2018 aurait un effet de chute de 9.8% sur l’obésité des enfants. 

Les boissons lights, sont-elles une bonne alternative ?

Il est important de lire les ingrédients avant de consommer un aliment. Vous constaterez que dans les boissons gazeuses, le sucre est présent majoritairement puisqu’il apparait en début de liste. Néanmoins, des alternatives dîtes plus « diététiques » ont fait leur apparition comme les versions « lights », ou « Zéro ». Ce type de boissons peuvent être tout aussi dangereux que les boissons « normales ». Le sucre est en réalité remplacé par des substances chimiques telles que l’aspartame ou d’autres édulcorants qui sont certes, peu caloriques, mais dont les effets sont tout aussi néfastes notamment pour la santé cardiaque.

Ces sodas vendus en grande surface peuvent être par exemple remplacés par de l’eau gazeuse ou pétillante, mélangé à des fruits. 

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close