Des photos prises en secret dans un laboratoire allemand montrent des animaux en train de souffrir

Ces images parues montrant des chiens, des chats et des singes hurler de douleur ont scandalisé les militants. Elles proviennent d’un laboratoire allemand qui a réalisé des tests de produits chimiques sur les animaux. Certains d’entre eux sont morts à cause de ces traitements.

Relayé par nos confrères du Mirror, le comportement cruel de ce laboratoire allemand envers les animaux est insoutenable à voir. Et pour cause, certains d’entre eux sont filmés en cage et en train de souffrir le martyr.

cliche laboratoire

Clichés pris au laboratoire – Source :  Cruelty Free International

Des tests de pharmacologie et de toxicologie

C’est grâce à un militant des droits des animaux infiltrés que ces images insoutenables ont pu paraître en 2019 pour montrer la cruauté animale de certains laboratoires. Dans l’un d’entre eux à Hambourg, en Allemagne, des chats et des chiens ont subi des tests de pharmacologie et de toxicologie qui peuvent même les tuer. Un bénévole de l’association Soko Tierschutz et Cruelty Free International (CFI) a tourné cette vidéo. Dans ces lieux, les singes hurlent de douleur car ils sont suspendus par le cou par des harnais métalliques après avoir été enfermés dans des cages très étroites.

singe hurle

Singe hurlant de douleur – Source:  Cruelty Free International

« Le pire traitement est réservé aux singes »

Bouleversé par cette torture qu’enduraient les animaux, Friedrich Mülln raconte qu’avant d’être tués, les chiens étaient tellement heureux d’avoir un contact humain qu’ils remuaient la queue de joie. Pour autant, le pire sort est réservé à d’autres animaux. « Le pire traitement a été réservé aux singes » assure le bénévole. Et pour cause, il a vu que c’était les premiers à être exploités pour les tests avec des produits chimiques au laboratoire. L’homme infiltré dans ces lieux raconte qu’ils développent des tendances compulsives et tournent en rond en raison de leur enfermement dans des cages étroites.

singe hurle1

Singes martyrisés – Source : Cruelty Free International

Tester les produits chimiques sur les animaux

Les singes ne sont pas les seuls animaux à être en grande souffrance. Dans ce laboratoire allemand, les scientifiques réalisent des tests de toxicologie sur des chats, des chiens et des lapins. D’après le bénévole infiltré, ces derniers sont effectués pour calculer les produits chimiques nécessaires pour assurer la sécurité des humains lors de la prise de médicaments. Pour cela, les laborantins administrent des injections, les gavent et les forcent à inhaler des produits potentiellement toxiques. Résultat : les animaux testés peuvent souffrir de nombreux effets secondaires tels que des hémorragies internes, une détresse respiratoire ou une défaillance organique. Ces tests peuvent même conduire à la mort de ces cobayes.

cobaye

Un cobaye gavé – Source : Cruelty Free International

Un personnel violent avec les animaux

Pendant ces expériences scientifiques, les membres du personnel de ce laboratoire n’administrent ni analgésiques ni d’autres traitements pour atténuer la douleur de ces animaux. Pire encore, ils sont souvent violents envers eux lors des expériences. Le membre de Cruelty Free International a témoigné avoir vu un chien de race beagle avoir saigné après un gavage où les laborantins lui ont enfoncé un tuyau de force dans la gorge. Michelle Thew, à la tête de l’association, milite pour un changement des lois.

beagle 2

Un beagle en train de saigner – Source : Cruelty Free International

« Nous demandons la fermeture du laboratoire »

La présidente de l’organisation affirme que cette enquête a pu révéler les souffrances animales, les soins inadéquats et les mauvaises pratiques dont faisaient l’objet ces animaux. Ces traitements ne sont pas cohérents avec les lois votées par l’Union Européenne et l’Allemagne. « Nous demandons la fermeture du laboratoire » déclare-t-elle avant d’en appeler à la surveillance de ces pratiques dans le continent.

« Aucun être vivant ne mérite d’être traité comme ça »

Carolin Iding, également militante pour la cause des animaux est révoltée face au traitement du LPT à l’égard des animaux. Elle affirme qu’il existe d’autres vidéos qui prouvent la cruauté du laboratoire d’Hambourg qui témoignent à la fois de la torture et de la maltraitance envers ces cobayes. « Aucun être vivant ne mérite d’être traité comme ça et de mourir comme ça ! » s’indigne-t-elle.

singes enfermes

Des singes enfermés dans des cages étroites – Source : Cruelty Free International

S’assurer que les normes soient respectées

Carolin Iding a lancé cette pétition et elle a bénéficié d’une importante mobilisation. Et pour cause, elle a réussi à récolter plus de 41 000 signatures pour fermer le laboratoire LPT d’Hambourg. Ce dernier a pour but d’évaluer la toxicité pour les entreprises pharmaceutiques, industrielles et agrochimiques à l’échelle internationale. Le but : s’assurer que les produits qu’ils testent correspondent aux normes des gouvernements et autorités réglementaires.

Comment lutter pour la cause animale ?

En France en 2019, 100 000 animaux étaient abandonnés à des refuges ou dans la rue. A son échelle, il est possible d’agir pour la cause animale. La première initiative à adopter est de sensibiliser le public à cette situation en prenant la parole ou en relayant des informations sur les réseaux sociaux. L’adoption d’un animal de compagnie est également une démarche honorable si l’on compte en prendre soin. Si vous ne pouvez pas, vous pouvez toujours en parrainer un pour subvenir à ses besoins au refuge et lui rendre visite. Enfin, il est indispensable d’endiguer la maltraitance en la condamnant. Si vous êtes témoin d’une scène violente à l’égard des animaux, n’hésitez pas à contacter une association qui se charge de faire des enquêtes pour condamner les maîtres si tel est le cas.

Lire aussi Nous testons votre sens du détail : combien d’animaux pouvez-vous trouver dans cette image ?

Contenus sponsorisés