x

Des parents mettent au monde un bébé avec deux têtes

La naissance d’un bébé procure souvent des émotions intenses. Un mélange de stress, de souffrance, d’appréhension et d’excitation envahit l’esprit des futurs parents. Les contractions et les douleurs liées à l’accouchement peuvent contraindre la mère à expérimenter une épreuve exténuante. Mais généralement, dès lors que la mère porte son nouveau-né dans les bras, elle en oublie la douleur et ne ressent plus que du bien-être. Cependant, l’accouchement peut parfois prendre une tournure inattendue et bouleverser les émotions des parents. C’est le cas d’une mère en Inde, qui s’est évanouie après avoir mis au monde un bébé avec deux têtes. Ce récit surprenant a été publié par le média, The Sun.

Devenir parents entraîne un changement conséquent dans la vie d’un couple. Et puisque ce rôle ne s’improvise pas, les deux conjoints savent qu’une préparation est nécessaire avant le jour J. Mais il arrive parfois qu’un accouchement ne se déroule pas comme prévu et mette à mal les ressentis des parents. Alors que de  nombreuses femmes rêvent de tomber enceinte de jumeaux, Babita Ahirwar est tombée dans les pommes après avoir mis au monde deux bébés dotés d’un seul corps. Le journal britannique The Sun nous en dit plus.

Des jumeaux avec un seul corps et deux têtes

Babita Ahirwar, 21 ans, et son époux Jaswant Singh Ahirwar, 25 ans, ont appris qu’ils allaient accueillir des jumeaux siamois dès la 35ème semaine de grossesse. Mais bien qu’ils aient été informés par les médecins de cette grossesse singulière, ils étaient à mille lieux d’anticiper le physique atypique de leurs nouveau-nés.

Des bébés siamois avec deux têtes et trois mains

Des bébés siamois avec deux têtes et trois mains. Source : The Sun

Après l’accouchement, la mère s’est tout de suite évanouie en voyant ce à quoi ressemblaient ses bébés. “Nous sommes choqués. C’est incroyable. Tout le monde est choqué de les voir. Nous ne pouvons pas croire que notre enfant a deux têtes”, a déclaré le père. En réalité, le couple a accueilli un bébé avec un seul et même corps, deux têtes et trois mains.

Le père de l’enfant est surpris face à une telle naissance.

Le père de l’enfant est surpris face à une telle naissance. Source : The Sun

Autant dire que même les médecins étaient surpris par cette naissance très rare. “On nous a dit après l’échographie que nous allions avoir des jumeaux. Nous étions très heureux d’avoir deux enfants mais c’est un bébé avec deux têtes”, s’est exclamé le mari. Le Dr Surendra Sonkar, pédiatre, a expliqué que les jumeaux siamois devront être transférés vers un centre spécialisé pour que les médecins examinent ces nouveau-nés et puissent envisager, si possible, une opération de séparation.

Babita et son époux étaient très excités à l’idée d’accueillir un bébé

Babita et son époux étaient très excités à l’idée d’accueillir un bébé. Source : The Sun

Selon le pédiatre, cette intervention n’est pas sans risque mais reste nécessaire pour garantir une meilleure qualité de vie à ces bébés. Par ailleurs, il s’agit de la première grossesse de Babita et même si elle ne s’attendait pas à accueillir des jumeaux aussi singuliers, elle n’a pas hésité à exprimer son amour à l’égard de ses nouveau-nés. “C’est mon bébé, et je l’élèverai tel qu’il est”, affirme-t-elle avant d’ajouter “les gens disent beaucoup de choses, mais c’est mon bébé et je vais le ramener à la maison”.

Les bébés siamois doivent être surveillés de près par les médecins

Les bébés siamois doivent être surveillés de près par les médecins. Source : The Sun

En vérité, l’opération recommandée par les professionnels de la santé pour séparer ces bébés est très coûteuse, et la famille n’a pas les moyens de la payer. De ce fait, la maman espère bénéficier de l’aide du gouvernement, tout en rappelant qu’avec ou sans opération, elle continuera d’aimer ses jumeaux et d’en prendre soin.

Les jumeaux conjoints : un phénomène rare 

Les enfants siamois naissent suite à une grossesse gémellaire très particulière. Pour une grossesse normale de jumeaux monozygotes (vrais jumeaux), les embryons partagent un même œuf ou zygote, qui, une fois fécondé, se scinde en deux. Mais dans le cas de “jumeaux conjoints” ou siamois, le zygote ne se sépare pas en deux après la fécondation. De ce fait, les bébés restent fusionnés et partagent un ou plusieurs organes, comme publié dans TV5monde info. Ce phénomène est extrêmement rare puisqu’il représente près d’un cas sur 50 000 à 100 000 naissances. Généralement, les bébés ne survivent pas jusqu’à la naissance. Le fait qu’un ou plusieurs organes soient partagés entre deux fœtus augmente le risque de malformation et de décès. Toutefois, on estime que les filles ont plus de chances de survie que les garçons. C’est notamment le cas de ces jumelles siamoises qui ont été séparées à la naissance. Toutefois, l’opération n’est pas toujours possible puisqu’elle peut compromettre la vie des bébés. En réalité, la faisabilité de l’opération dépend des organes partagés entre les bébés. S’il s’agit du crâne ou encore du ventricule du cœur, l’opération est souvent jugée trop risquée.

Contenus sponsorisés
Loading...