Des parents avertissent sur les dangers du pop-corn après que leur fils de 2 ans se soit retrouvé à l’hôpital

Au quotidien, les enfants sont confrontés à des risques dont nous n’avons pas toujours idée. Heureusement, certains parents prennent à cœur de partager leurs histoires afin d’avertir d’autres familles lorsque des situations cauchemardesques se produisent. Le mois dernier, une maman a risqué de perdre son fils et s’est emparée des réseaux sociaux pour alerter les autres parents sur les dangers du pop-corn. Elle raconte cette dangereuse mésaventure à nos confrères de la Fox31.

L’instinct des parents et leur rapidité de réaction face aux dangers qui guettent leur progéniture fait parfois toute la différence dans des situations de vie ou de mort. En effet, il est primordial de prêter une attention continue à nos petits et de faire preuve de vigilance, surtout lorsque ces derniers sont en bas âge.

Une histoire qui aurait pu virer au drame

C’est à Denver dans le Colorado que Nicole et Jake Goddard ont vécu une frayeur dont ils se rappelleront sûrement toute leur vie. Habitués aux soirées cinéma avec leurs enfants les weekends, ceux-ci ont décidé comme à leur habitude de mettre un film et de préparer un bon bol de pop-corn pour les petits.

Des parents avertissent sur les dangers du pop-corn après que leur fils de 2 ans se soit retrouvé à l’hôpital

Installée confortablement devant Mme Doubtfire, cette famille profite calmement de sa soirée en savourant son encas, jusqu’à ce que Nash, leur fils de 2 ans commenca à s’étouffer. Sa maman raconte :

« Il a commencé à s’étrangler. Jack a sauté pour l’attraper et il était même prêt à effectuer la manœuvre de Heimlich. C’est là que Nash a retrouvé sa respiration et qu’il nous a dit qu’il allait bien »

En voyant qu’il n’avait recraché aucun morceau de pop-corn, Nicole et Jake ont supposé qu’il avait dû l’avaler et ne se sont plus posé de questions. Quelques heures plus tard, la maman a remarqué que son fils continuait à tousser, mais sans plus. Le lendemain soir, Nash était à 40 degrés de fièvre…

Paniquée, la maman s’est précipitée aux urgences et appris par les médecins que son fils devait être opéré en raison d’une pneumonie bactérienne dans son poumon gauche causée par le pop-corn qu’il avait mangé. En effet, ce que Nicole ne savait pas, c’est que les enfants de moins de 5 ans n’ont pas assez de force pour recracher les morceaux qui leurs obstruent la gorge. Ces derniers se logent alors dans les poumons et causent des infections bactériennes qui peuvent se transformer en pneumonies

Des parents avertissent sur les dangers du pop-corn après que leur fils de 2 ans se soit retrouvé à l’hôpital

Après le diagnostic du médecin, Nash a dû subir deux opérations chirurgicales sous anesthésie générale pour aspirer les morceaux de pop-corn présents dans ses poumons. En larmes pendant toute la procédure, la maman décida de partager son histoire qui aurait pu très mal tourner, afin d’avertir les autres parents.

Des parents avertissent sur les dangers du pop-corn après que leur fils de 2 ans se soit retrouvé à l’hôpital

Sur sa page Facebook, Natalie a publié de nombreuses photos de Nash avant et après son opération pour appeler à  la vigilance des parents sur les risques d’un ingrédient que beaucoup considèrent comme un incontournable des soirées cinéma.

Des parents avertissent sur les dangers du pop-corn après que leur fils de 2 ans se soit retrouvé à l’hôpital

Risques d’étouffement chez l’enfant

Comme l’explique l’Institut National de Santé Publique du Québec, les risques d’étouffement chez l’enfant doivent être surveillés jusqu’à l’âge de 4 ans. En effet, l’histoire du petit Nash Goddard témoigne de l’importance de suivre avec attention l’alimentation des petits en bas âge. Par ailleurs, il est recommandé aux parents de faire très attention, surtout lorsqu’il s’agit « d’aliments durs, petits et ronds, lisses et collants ». D’ailleurs, certaines règles sont essentielles afin de prévenir les risques :

·        Retirer les os et les arêtes des viandes ;

·        Retirer les pépins des fruits ;

·        Couper les raisins frais en 4 morceaux ;

·        Râper les fruits et les légumes de consistance dure.

Dans les cas où un incident se produit tout de même et que vous observez un enfant qui s’étouffe, suivez de toute urgence les étapes suivantes recommandées par la Croix-Rouge canadienne :

1.     Si l’enfant réussit encore à respirer, encouragez-le à tousser pour libérer ses voies respiratoires. En revanche, s’il est conscient mais qu’il ne peut ni parler, ni tousser, ni respirer, donnez-lui rapidement un maximum de 5 tapes dans le dos entre les omoplates à l’aide du talon de votre main.

2.     Si cette technique ne marche pas, exercez des compressions rapides à l’aide de votre poing vers l’intérieur et le haut de l’abdomen juste au-dessus du nombril, en plaçant votre autre main par-dessus.

3.     Si la victime perd connaissance, posez-là délicatement au sol et contactez immédiatement les secours.

4.     En attendant leur arrivée, renversez la tête de l’enfant en soulevant son menton et en appuyant sur son front. A l’aide de la main placée sur le front, bouchez-lui les narines et procédez à une insufflation lente tout en observant si sa poitrine se soulève. Si rien ne se produit, répétez l’insufflation une seconde fois.

5.     En l’absence de résultat, passez à une réanimation cardio-pulmonaire et effectuez 30 compressions thoraciques en attendant l’arrivée des secours.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close