Des médecins ont fait disparaître les tremblements chez les malades de Parkinson : « Cette nouvelle technique soigne tous types de tremblements »

En France, on estime que plus d’un million de personnes souffrent d’une maladie neuro-dégénérative. La maladie d’Alzheimer est la plus fréquente, suivie de la maladie de Parkinson. Cette dernière, décrite pour la première fois en 1817 par le médecin James Parkinson, toucherait plus de 150 000 Français. De nombreux chercheurs ont tenté de mettre en place des traitements contre cette pathologie. Et c’est en France, au CHU Amiens-Picardie, que des médecins sont parvenus à faire disparaître les tremblements chez une patiente atteinte de la maladie. Un témoignage relayé par BFM TV et Europe 1.

Alors que les cas de patients souffrant de la maladie de Parkinson ne cessent d’augmenter, une avancée scientifique a vu le jour en France. Les équipes de neurochirurgie, de neurologie, d’anesthésie et de neuroradiologie du CHU Amiens-Picardie auraient réussi à traiter les tremblements d’une dame de 84 ans.

Une opération au laser qui pourrait être radicale

Selon les médias, la patiente avait atteint un certain âge qui aurait pu la contraindre à ne pas recourir à une telle opération. De plus, ses tremblements étaient sévères et résistaient aux traitements traditionnels. Néanmoins, les équipes de recherche ont réussi, à l’aide d’une opération au laser, à cibler la zone du cerveau qui causait les tremblements chez la patiente.

Des médecins ont fait disparaître les tremblements chez les malades de Parkinson

Des médecins ont fait disparaître les tremblements chez les malades de Parkinson

Pour ce faire, ils ont utilisé une sonde laser qu’ils ont pu introduire dans le cerveau, avec l’aide des images de l’IRM qu’ils visualisaient en même temps. Une opération portant le nom de « thalamotomie » comme l’explique le CHU Amiens-Picardie dans un communiqué de presse et qui, grâce à la maîtrise et la précision des experts, a été couronnée de succès. Pour expliquer ces résultats surprenants, Michel Lefranc, neurochirurgien et directeur de l’opération, a été interrogé par les journalistes d’Europe 1. « Dans un premier temps, on a descendu une petite fibre laser à l’aide d’un robot dans une zone très précise de son cerveau », a déclaré le médecin. Il précise également que la lésion a été brûlée et que « le tremblement ne reviendra plus ».

Trois jours seulement après avoir été opérée, la femme est rentrée chez elle, avec un seul et unique point de suture. Cette technique au laser a permis de traiter un des symptômes les plus handicapants de la maladie de Parkinson, sans même ouvrir le crâne de la patiente.

Cependant, le Dr Michel Lefranc tient à souligner que l’intervention «ne traite pas la cause de la maladie». Ainsi, cette opération vise uniquement à faire disparaître les tremblements. Elle pourrait également traiter ce symptôme présent dans plusieurs autres maladies telles que les épilepsies pharmacorésistantes. « On a une dizaine d’interventions par an qui vont être réalisées », renseigne l’expert.

Les symptômes de la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson résulte de la destruction des neurones qui produisent de la dopamine. Comme l’explique le professeur Marc Vérin, responsable de l’Institut des neurosciences cliniques de Rennes au Figaro « cette population de neurones est présente dans une région particulière du cerveau : la substance noire. » La dopamine est l’hormone qui permet de contrôler les mouvements du corps. Mais les tremblements ne sont pas le seul symptôme de la maladie puisque « d’autres neurones que ceux de la substance noire peuvent être atteints », explique-t-il. Ainsi, les signes cliniques communément associés à la maladie et qui constituent la “triade parkinsonienne” sont :

–  Un tremblement au repos

–  Une lenteur dans le mouvement

–  Une rigidité et une hypertonie empêchant les mouvements

D’autres signes non associés au mouvement peuvent être constatés. Troubles du sommeil, hypersalivation, douleurs, fatigue, mictions pressantes, constipation et troubles cognitifs ont été rapportés par plusieurs malades de Parkinson. Mais ces symptômes, qui peuvent apparaître avant même la survenue de la maladie peuvent passer inaperçus. « C’est leur addition qui en fait la valeur prédictive », indique le Pr Marie Vidailhet, neurologue à la Pitié-Salpêtrière. Ainsi, il est nécessaire de prendre connaissance des symptômes associés à cette pathologie et de consulter un spécialiste si jamais plusieurs signes cliniques sont détectés.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close