Des médecins enlèvent un demi kilo de poils de l’estomac d’une fille


Des médecins enlèvent un demi kilo et de poils de l'estomac d’une fille

L’estomac fait partie des organes clés du corps humain. Son rôle est simple, digérer les aliments consommés grâce à des enzymes digestives et à de l’acide chlorhydrique, chargé de la destruction des bactéries. Ainsi, il va de soi que toute atteinte à son bon fonctionnement sera le début d’une longue série de problèmes de santé. Ballonnements, constipation, ulcères…les maladies ne manquent pas lorsqu’il s’agit d’identifier les troubles liés à l’estomac. Pourtant, celui que vous allez découvrir dans cet article est l’un des plus rares. C’est à Tomsk, en Russie, qu’une jeune fille frôlera la mort pour une raison surprenante. Son histoire est relayée par nos confrères du Dailymail.

Une jeune fille de 16 ans, présentant des signes de malaise et un abdomen volumineux, a été admise d’urgence à l’hôpital de la ville de Tomsk. Après évaluation, les médecins ont décidé d’opérer pour la libérer d’un corps étranger. Ce qu’ils découvrent les laisse sans voix. Eclairages.

La trichophagie: ce qu’il faut savoir

Selon les médecins, il s’agirait d’un cas de trichophagie, également connue sous le nom du syndrome de raiponce. C’est un trouble obsessionnel compulsif (TOC) encore mal connu qui toucherait  1 à 4% de la population, en majorité les enfants et les adolescents de sexe féminin, selon un article publié en 2016 dans la revue BMJ Case Report,avec au total 88 cas répertoriés.

Généralement associée à la trichotillomanie (trouble mental qui consiste à arracher ses cheveux de manière obsessionnelle), cette maladie très dangereuse pousse les malades à manger leurs cheveux suite à un stress, une angoisse ou une dépression. Ces cheveux ingurgités s’accumulent dans l’estomac et forment une boule, appelée « trichobézoard », qui obstrue le tube intestinal.

On constate chez les malades des signes de calvitie, des nausées, des diarrhées ou constipations, de l’anémie, un amaigrissement, pouvant entrainer à la longue des troubles digestifs à savoir une pancréatite, une appendicite ou une perforation de l’estomac.

Le cas de la jeune russe : ½ kilo de cheveux dans l’estomac

Après des années passées à manger ses cheveux, la jeune fille se serait retrouvée avec une boule géante dans l’estomac, soit 500 grammes de poils qui auraient occupé près de 80% de son abdomen, selon les médecins de la ville sibérienne. Heureusement, l’adolescente s’en est sortie avant que cette obstruction n’évolue vers des conséquences plus graves.

Des médecins enlèvent un demi kilo et de poils de l'estomac d’une fille

L’opération fut donc réussie, mettant la jeune fille hors de danger. En revanche, Andrey Karavaev, chef d’équipe de l’intervention chirurgicale a tenu à souligner que la quasi-totalité du tube digestif de la fille était obstruée.

Des médecins enlèvent un demi kilo et de poils de l'estomac d’une fille
Des médecins enlèvent un demi kilo et de poils de l'estomac d’une fille

La jeune russe a eu beaucoup de chance de survivre à cette intervention chirurgicale, à l’opposé de Jasmine Beever, une adolescente britannique de 16 ans qui, ayant une boule de poils infectée dans l’estomac, a perdu la vie en septembre 2017 malgré les tentatives des médecins. D’après le récit relaté dans le magazine The Sun, cette maladie l’avait conduite à souffrir d’une péritonite, une inflammation localisée persistante dans l’abdomen, caractérisée par des douleurs brusques et violentes.

Comment traiter ce trouble mental ?

Selon une étude publiée dans la Revue de Médecine Internela chirurgie n’isole pas la possibilité de récidive des patients traités et peut, dans certains cas, entrainer l’apparition de pathologies. Ainsi, malgré une opération réussie, le suivi psychiatrique est recommandé.

Au Royaume Uni, la thérapie comportementale et cognitive est généralement requise pour traiter la trichotillomanie et donc prévenir le syndrome de raiponce. Il s’agit d’une thérapie très courte dont le but est de déterminer la cause profonde d’un trouble psychologique, alliant émotion, pensée et comportement.