Des écoles et la police affirment que des vidéos sur Youtube sont piégées par un jeu qui poussent les enfants au suicide

Les réseaux sociaux et autres applications mobiles peuvent être la source de nombreux dangers pour les enfants, surtout en l’absence de supervision parentale. Des jeux violents aux contenus indécents, les risques liés à internet sont bel et bien réels. Aujourd’hui, c’est au tour du « jeu du suicide » Momo connu également sous le nom de Momo Challenge d’alarmer les parents et le corps enseignant. Selon nos confrères du Daily Mail, de nombreuses écoles appellent à la vigilance.

Plus qu’un danger pour les enfants, le Momo Challenge les entraîne dans les abysses de l’horreur. Basé sur une série de défis dont le but ultime est le suicide, ce jeu ne recule devant rien pour s’infiltrer sur les écrans. Aux dernières nouvelles, il serait apparu sur la plateforme YouTube en pop-up sur le dessin animé Peppa Pig et les vidéos du jeu Fortnite. Les écoles et les parents se mobilisent pour sauver leurs enfants.

Le Momo Challenge

Considéré par ses victimes comme un défi, le « jeu suicide » de Momo vise à entraîner ses joueurs dans un tourbillon de violence sous peine de répercussions physiques et psychologiques. Apparu il y a près d’un an, certains le voient comme le successeur du jeu suicide « Blue Whale » qui mettait les participants au défi de réaliser des missions pendant 50 jours avant de se donner la mort.

Personne ne connaît vraiment l’origine du jeu Momo, ni les personnes susceptibles de l’avoir mis en place. Tout ce que l’on sait du personnage, c’est son visage hideux et horrifiant, à la chevelure répugnante et aux traits déformés. Cet avatar aurait été créé par Link Factory, une entreprise japonaise d’effets spéciaux, et son design effrayant aurait été initialement exposé lors d’une galerie d’art de l’horreur à Tokyo.

Ce dernier avait pour habitude de se manifester sur WhatsApp, avant de passer à la plateforme YouTube, comme le préviennent les établissements scolaires. Les enfants se retrouvent bombardés d’images sanglantes et de messages au contenu violent dont la plupart sont des guides d’instruction apprenant à l’enfant à accomplir des actions dangereuses, à se mutiler ou à faire du mal aux autres. Ils reçoivent des menaces sous formes d’images effrayantes ou même des appels durant lesquels ils entendent des sons et bruits terrifiants et sont dans l’obligation d’obéir. Parfois le jeu va trop loin puisque les enfants peuvent recevoir l’ordre d’exécuter le défi ultime ; celui de se suicider.

Les victimes du jeu sont nombreuses. En septembre dernier, deux adolescents colombiens se seraient donné la mort à seulement 48h d’intervalle. L’enquête de la police aurait découvert que les deux morts étaient en contact avec Momo, et que l’un des deux aurait transmis le jeu à la seconde victime.

Les écoles et la police lancent l’alerte

Des professeurs avertissent les parents sur les dangers de ce jeu suicide, en prévenant qu’il serait apparu sur des vidéos YouTube du dessin animé Peppa Pig et du jeu Fortnite. En Angleterre, de nombreuses écoles se sont mobilisées suite à des centaines d’appels reçus par des parents inquiets. Ces derniers auraient été témoins de plusieurs vidéos qui surgiraient de nulle part, se mêlant ainsi à des programmes à la base sans danger pour les enfants.

L’une de ces écoles, la Haslingden Primary School, détaille le phénomène à travers un communiqué :

« Nous sommes de plus en plus conscients qu’il existe de nombreuses vidéos circulant en ligne au contenu hautement inapproprié, et vues par plusieurs enfants au sein de cette école ».

« Ces vidéos apparaissent sur plusieurs réseaux sociaux ainsi que YouTube (cela inclut même YouTube Kids, la version pour enfants) ».

« L’une des vidéos commence innocemment, comme le début d’un épisode Peppa Pig par exemple, mais elle se transforme rapidement en une version altérée contenant un langage choquant et des scènes violentes ».

« Comme vous pouvez l’imaginer, ceci est extrêmement perturbant pour les enfants. Nous vous encourageons à rester vigilants lorsque votre enfant utilise un appareil électronique ».

Le Service de police d’Irlande du Nord (SPIN) avertis également les parents de rester attentifs dans une publication sur Facebook.

Conseils aux parents

Internet a pris une place prépondérante dans la vie de tous notamment celle des enfants et adolescents. Son impact sur eux est indéniable. Par le biais de jeux vidéo ou des réseaux sociaux, internet s’immisce dans leur quotidien de manière permanente. Pourtant, les études scientifiques ne cessent d’alerter les parents sur l’effet néfaste de cette exposition quotidienne et des dangers de certains jeux comme le Challenge Momo.

Très souvent, ces derniers pensent tout savoir de leurs enfants et de leurs activités. Cependant, certains réussissent à maintenir une vie cachée dont l’existence reste complètement insoupçonnée. A cet effet, privilégiez la communication avec vos enfants et veillez à ce qu’ils/elles soient conscients des dangers qui les guettent en ligne.

Montrez-leur également que vous êtes à leur écoute, et qu’il ne faut jamais communiquer avec des étrangers. Une maman partage ses craintes et raconte qu’après avoir elle-même regardé une vidéo avec son fils,

« Momo lui aurait demandé de dire à tout le monde qu’il faut avoir peur de lui, où qu’il viendrait la tuer dans son sommeil »

Les messages de nature similaire sont reçus par des centaines d’enfants victimes de ce jeu extrêmement dangereux. A cet effet, il est nécessaire de prévenir les petits qu’il faut absolument refuser les demandes d’amis qu’ils ne connaissent pas et ne jamais accepter de jouer en ligne avec des inconnus. En dernier lieu, apprenez-leur à bloquer toute personne à l’identité anonyme, ainsi qu’à ne jamais cliquer sur des liens dont ils ne connaissent pas la provenance.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close