Déçu d’avoir une fille, il jette son bébé d’une falaise

Déçu d’avoir une fille, il jette son bébé d’une falaise


il jette son bébé d’une falaise

Imaginer une relation entre un parent et son enfant en appelle généralement à nos émotions les plus douces et les plus tendres. En effet, le lien qui lie un bébé à ceux qui lui ont donné la vie est indescriptible. Malheureusement, ces émotions sont parfois d’une toute autre nature. Un acte d’une cruauté ignoble a été relayé par nos confrères du Dailymail. Zoom sur cette histoire sordide.

Une affaire funeste a été découverte par la police chinoise de la province du Guangdong. En effet, après que le centre de santé de Magui ait alerté les autorités suite à la disparition d’un nouveau-né, les officiers auraient découvert une situation qui fait froid dans le dos.

Les policiers chargés de l’affaire ont commencé à enquêter et se sont rapidement tourné vers le père. Celui-ci est passé aux aveux et a avoué son crime abject. L’explication fournie est que le père infanticide souhaitait avoir un garçon et que son acte était motivé par sa grande déception d’avoir eu une fille à la place.

Un père indigne

Selon le rapport citant la police du district de Magui, l’homme en question a rapidement admis avoir mis sa fille dans un grand sac en nylon. Il s’est ensuite dirigé vers une falaise dans une zone rurale d’où il a jeté le pauvre bébé. Les forces de police se sont immédiatement dirigées vers la zone désignée avec une équipe de sauveteurs et de bénévoles dans l’optique de ramener le corps de la petite fille. Sauf que le destin leur avait préparé autre chose.

il jette son bébé d’une falaise

En effet, alors que les équipes de sauveteurs étaient en pleine recherche, ils ont soudainement entendu de faibles cris venant du bas de la falaise. Les hommes et les femmes se sont tous mis à reprendre espoir et ont réussi à localiser le nourrisson à environ 30 mètres du bord de la falaise, au grand soulagement de tous.

il jette son bébé d’une falaise

Les autorités chinoises ont estimé que le bébé était resté environ 12 heures avant d’être secouru. Elles ont déclaré aux journalistes qu’elle avait été retrouvée perchée au sommet de plusieurs branches d’arbres qui ont amorti sa chute et l’ont protégée de blessures mortelles. Le bébé se porte bien et a été remis à sa mère, selon la même source.

il jette son bébé d’une falaise

La police a déclaré que le père était toujours en détention alors qu’ils poursuivaient leur enquête. Durant l’interrogatoire, le père aurait déclaré qu’il avait déjà deux filles et un garçon et qu’il ne voulait pas d’une autre fille. Il a révélé qu’il se sentait obligé financièrement d’avoir un fils, parce qu’il était démuni. Aucune autre information concernant la famille n’a été communiquée excepté le nom de famille identifié comme Li.

Infanticide: des pays encore victimes…

Cependant, cette fin heureuse est extrêmement rare : l’infanticide touche beaucoup de nouveaux-nés de sexe féminin. La discrimination et les abus subis par les femmes et les filles en Chine sont monnaies courantes en raison de la politique de l’enfant unique menée par le gouvernement central. Alors qu’au niveau mondial, le ratio mâle/femelle à la naissance est d’environ 105 garçons pour 100 filles, la Chine enregistre un grand déséquilibre qui dépasse 118 garçons pour 100 filles chez les enfants nés après 2010 ! Et pour cause, les filles sont souvent la cible d’avortements ou d’infanticides.

Entre 2005-2010, le taux de mortalité infantile des filles était de 26,8 ‰ contre 18 ‰ pour les garçons. Les spécialistes estiment qu’entre 35 et 60 millions de filles sont portées disparues en Chine à cause des avortements et de l’infanticide liés à leur sexe. Ce qui a eu pour conséquence de créer l’une des pires anomalies démographiques du monde. Le gouvernement chinois se retrouve désarmé face à ce fléau.

Les Chinois se trouvent devant un problème que peu de pays connaissent : une pénurie de femmes à marier. Les experts s’attendent à ce qu’un nombre croissant d’hommes se retrouve dans l’incapacité de trouver une épouse en raison de cette réalité démographique. Certains pourraient mêmes opter pour la traite d’êtres humains: des femmes et des filles dans le besoin sont la cible de trafiquants qui les revendent entre 3 000 et 13 000 dollars !

La réponse du gouvernement chinois à ce fléau a été d’assouplir sa politique de l’enfant unique en 2016.  Les familles sont ainsi autorisées à avoir deux enfants sinon, dans certains cas, plus. Cependant, les résultats tardent à se sentir sur l’infanticide. Certaines familles témoignent encore de pression de la part de la police pour avoir moins d’enfants.


Loading...