Découvrez comment l’huile d’origan peut vous aider à apaiser les douleurs, guérir le rhume et les infections, traiter les plaies sans recours aux médicaments !

Découvrez comment l’huile d’origan peut vous aider à apaiser les douleurs, guérir le rhume et les infections, traiter les plaies sans recours aux médicaments !


L’huile essentielle d’origan

Mère nature est une source intarissable de médicaments naturels aux nombreux bienfaits sur notre organisme. Des plantes médicinales aux aliments aux vertus thérapeutiques, la terre regorge d’alternatives naturelles qui font du bien à notre corps. L’huile essentielle d’origan est un remède souvent sous-estimé, pourtant sa capacité à réduire les douleurs, guérir le rhume et soigner de nombreuses infections en fait un antibiotique naturel puissant à intégrer dans la routine de chacun d’entre nous.

Dans un article relayé par nos confrères du Figaro, ce n’est pas tant l’utilisation des antibiotiques qui dérange mais surtout leur abus imprudent. En effet, ces derniers font souvent l’objet de controverse en raison des effets secondaires que leur usage intensif entraîne, notamment la résistance de notre corps à leur effet. Des actions gouvernementales aux campagnes préventives, de nombreux moyens se déploient pour sensibiliser les personnes qui en utilisent de manière irréfléchie afin d’éliminer leurs maux plus rapidement. 

Selon l’Institut Pasteur, la prise d’antibiotiques représente une menace car celle-ci pourrait mener à la prolifération de mauvaises bactéries dans l’organisme. Comme l’explique les auteurs de cet article : 

« La prise d’antibiotique va altérer notre microbiome et contribuer à augmenter ce réservoir de gènes de résistance que nous portons (…) La prise inutile d’un antibiotique a donc un double effet négatif pour un individu en favorisant la colonisation par des bactéries résistantes et donc un risque d’une infection ultérieure difficile à traiter et l’altération du microbiome »

A cet effet, les ressources qui nous entourent présentent un moyen efficace d’alterner entre médecine moderne et remèdes naturels afin de maintenir un corps sain et éviter les abus médicamenteux. 

Les bienfaits de l’huile d’origan

Depuis la nuit des temps, l’origan (Origanum vulgare) est une plante utilisée en cuisine pour son arôme distingué qui rehausse la saveur de nos petits plats. Cependant, ses bienfaits ne se limitent pas au domaine culinaire uniquement. En effet, la médecine traditionnelle chinoise l’utilise pour traiter de nombreux symptômes liés au rhume tels que la fièvre ou les problèmes respiratoires. 

Comme une étude en témoigne, l’origan et l’huile essentielle d’origan plus particulièrement sont riches en carvacrol, un composé phénolique aux puissantes propriétés antibactériennes, antioxydantes, anticancéreuses, anti-inflammatoires et antifongiques. Par ailleurs, elle contient du thymol aux propriétés antiseptiques et anesthésiantes, de l’acide rosmarinique qui est un puissant fongicide et bactéricide, ainsi que du linalol qui lui, atténue l’anxiété et le stress. 

Un rapport publié par The Open Journal of Biochemistry porte notamment sur les bienfaits de l’huile essentielle d’origan sur les lésions cutanées, ainsi que sa capacité à agir sur les fibroblastes dermiques responsables de la cicatrisation de la peau. En effet, la recherche menée par ces scientifiques se joint à de nombreuses études menées en amont qui confirment la capacité de l’huile essentielle d’origan à faciliter le remodelage des tissus dermiques et à moduler la réponse du système immunitaire en cas de lésions ou de plaies.  

Précautions d’usage

Avant même d’envisager son utilisation, versez-en une goutte sur votre bras diluée dans une huile support ou de l’eau afin de prévenir une allergie éventuelle. Ne dépassez pas une à deux gouttes par jour pour une durée maximale de 10 jours. 

Vérifiez que l’huile essentielle d’origan que vous utilisez est 100% pure et sans additifs. Très concentrée, il est recommandé de demander conseil à un médecin avant de l’utiliser car celle-ci doit toujours être diluée en raison de son agressivité sur les muqueuses.  

Par ailleurs, comme pour les antibiotiques, son usage n’est pas recommandé sur du long terme et ne doit pas être prolongé sans avis médical au préalable. Elle est notamment déconseillée en cas de troubles de la coagulation ou de prise de traitement anticoagulant, et ne doit pas être utilisée par une femme enceinte ou en période d’allaitement. Il en va de même pour les personnes susceptibles de faire des allergies en raison de sa teneur en linélol, composant au caractère allergène.

Interactions médicamenteuses

Soyez prudent avec les traitements médicamenteux à potential hémorragique, fluidifiants sanguins et antifongiques. En cas de doute, prenez contact avec votre médecin. 


Loading...