De mystérieuses graines expédiées depuis la Chine inquiètent le ministère de l’agriculture

De nombreuses personnes en France et à travers le monde ont reçu depuis quelques semaines des colis contenant des graines mystérieuses provenant de Chine, semant ainsi l’inquiétude. Un communiqué du ministère de l’Agriculture a été publié dans lequel il exhorte les particuliers ayant reçu ces sachets de graines, de ne pas les ouvrir et encore moins de les semer.

Ces colis contenant des graines mystérieuses et que des particuliers ont reçu sans les avoir commandées au préalable, intriguent les autorités françaises et suscitent des interrogations. Le ministère de l’Agriculture lance à cet effet, une alerte sur le danger éventuel de ces semences, comme relayé par nos confrères du quotidien 20 minutes. Dans ce sens, un communiqué du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation publié le 20 août, a émis un message clair visant à mettre en garde toute personne ayant reçu ce colis de graines pour ne surtout pas les semer.

Le communiqué est comme suit : « Fin juillet, des sachets de semences non sollicités, en provenance de Chine, ont été reçus par des particuliers. Ces semences d’origine inconnue peuvent être vectrices de maladies non présentes sur le territoire français ou s’avérer être des plantes invasives ».

Plusieurs pays ont été concernés par ces colis

Les Etats-Unis ont ainsi de leur côté fait face à ce mystère et ont donné l’alerte fin juillet. Par la suite, plusieurs pays ont connu ce phénomène étrange, dont le Canada, le Royaume-Uni, Israël ainsi que la France. La recommandation du ministère de l’Agriculture est explicite « Si vous avez reçu un colis similaire, les autorités recommandent de placer les sachets dans un sac plastique et de jeter ce sac hermétiquement clos dans votre poubelle d’ordures ménagères afin que les semences soient détruites ».

Des investigations sont menées

Des enquêtes sont menées afin de trouver une réponse à ce mystérieux phénomène. Dans ce sens, le ministère de l’Agriculture demande ainsi aux personnes concernées par ces colis, de prendre des photos des graines et de les envoyer à l’adresse suivante bnevp.dgal@agriculture.gouv.fr. Cette adresse correspondrait à la Brigade nationale d’enquêtes vétérinaire et phytosanitaire du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Le mystère autour de ces envois n’ayant pas encore été résolu, certains observateurs du ministère de l’Agriculture des Etats-Unis assimilent néanmoins ce phénomène au procédé du « brushing » comme relayé par nos confrères du Sud-Ouest. Il s’agirait d’une astuce utilisée par les entreprises d’e-commerce afin de recueillir plus d’avis positifs. Pour avoir ces notes, ces entreprises créent de faux comptes avec de véritables adresses et envoient de ce fait leur produit. Ils peuvent ainsi écrire eux-mêmes sur ces comptes des avis positifs.

Le monde a aujourd’hui peur de tout ce qui pourrait le menacer

Le monde est de plus en plus confronté à de multiples épreuves auxquelles il doit faire face. Réchauffement climatique, pollution, prédictions de catastrophes naturelles et diverses maladies dont celle du nouveau coronavirus, inquiètent fortement les populations. Les pays sont de plus en plus vigilants face à des phénomènes pouvant mettre en péril leur équilibre et ce, à plusieurs échelons.

Il arrive par ailleurs que le sentiment de menace devienne plus fort que la vraie menace. Le simple fait de ressentir le doute suffit à renvoyer à sentiment d’insécurité qui touchera tout un chacun, notamment lorsque l’objet de la peur est un objet sur lequel personne n’a aucune maîtrise.

Lire aussi Botox à la Maïzena : pour rajeunir et addoucir la peau

Contenus sponsorisés