Crise du nerf sciatique ? Ce simple exercice vous aidera à vous débarrasser de la douleur !


Beaucoup de personnes souffrent de douleurs au dos. Mais quand il s’agit de sciatique, les choses se compliquent et la douleur ressentie est réellement insupportable. La sciatique se caractérise par de fortes douleurs au niveau de la partie inférieure du dos, et du muscle. Concrètement, le nerf arrive jusqu’aux pieds et aux phalanges. Appliquez sans tarder ces conseils et vous verrez une nette amélioration de votre état de santé au fur et à mesure.

La névrite sciatique, qu’est-ce que c’est ?

C’est une maladie très commune chez les adultes. Il s’agit d’une inflammation du nerf sciatique qui est le nerf le plus long et le plus gros du corps humain. Il s’étend de la partie inférieure du dos, passe par le muscle et arrive aux pieds. Il a pour fonction d’assurer la sensibilité de la peau des membres inférieurs et la motricité des articulations du genou et de la hanche. Le nerf sciatique contrôle également la cheville et les muscles de la jambe et de la cuisse.

Comme beaucoup le savent, on se réfère, dans le langage populaire, aux douleurs au niveau de cet organe par le nom de “sciatique”. Quand on fait pression sur le nerf, on ressent une violente douleur semblable à un étirement trop brusque ou à une lésion de la colonne vertébrale.
La douleur se déclenche car le nerf subit une compression assez forte et peut se manifester sous plusieurs formes. Elle peut être tellement sévère qu’il vous est impossible de marcher : vous avez des crampes, pouvez être victime de décharges électriques et de spasmes qui vont des hanches aux genoux, ou même ressentir des fourmillements au niveau des pieds.

Les causes de la névrite sciatique

Les causes de la névrite sciatique sont multiples et peuvent être dues à une maladie comme le diabète ou une infection, à des traumatismes accumulés dans la zone lombaire, au vieillissement ou à une mauvaise posture. Mais parfois, un faux mouvement du tronc ou un effort agressif et mal exécuté pour porter un objet lourd en sont également la cause. La névrite peut s’installer petit à petit ou survenir du jour au lendemain. La douleur est supportable et sporadique au début mais elle devient plus lancinante au bout de quelque temps.

Comment guérir une névrite sciatique ?

Il n’y a pas de remède qui vient à bout des douleurs de manière définitive car il est très rare qu’un nerf atteint s’autocorrige. Les personnes souffrantes se rendent en général chez un chiropracticien mais vous pouvez, en attendant, effectuer une série d’exercices qui soulageront nettement vos maux et les rendront bien plus supportables.

Les exercices :

  1. Commencez par vous coucher sur le dos, sur un tapis au sol, et repliez votre jambe vers vous, de manière à ce qu’elle touche votre poitrine, tout en gardant l’autre tendue. Après une minute, faites de même avec l’autre.
  2. Mettez-vous à genoux, la tête rentrée entre vos jambes et les bras tendus vers l’avant, sans être raides. Après une minute, relevez-vous lentement, pour ne pas brusquer vos nerfs.
  3. Asseyez-vous sur une chaise, puis descendez très lentement votre tronc, les bras ballants vers l’avant, la tête toujours entre vos jambes.

Effectuez chaque exercice pendant 30 secondes à une minute, et surtout évitez de vous relever ou vous baisser de manière brusque pour ne pas choquer votre nerf.

Que faire pour soulager la douleur ?

N’hésitez pas à consulter d’abord un spécialiste, afin de savoir réellement de quoi vous souffrez, car selon votre diagnostic, certains exercices ne vous correspondront pas et ne feront qu’empirer la douleur sciatique et la rendre plus intense.

Comme nous l’avons mentionné plus haut, l’idéal serait de pratiquer de manière régulière une batterie d’exercices en tenant compte des conseils présentés : exercices de flexion du dos, d’extension supérieure du dos. Combinez ces différents mouvements et vous n’aurez que des résultats positifs.