Covid-19 : voici comment faire vos courses en toute sécurité

Le climat tendu et anxiogène généré par la pandémie du coronavirus n’est pas sans séquelles sur les individus et leur gestion émotionnelle de la situation. L’une des inquiétudes les plus courantes concerne nos habitudes à nous approvisionner en produits de première nécessité en évitant les risques de contamination. L’angoisse est palpable quand il faut ramener ses provisions chez soi et entraîne de ce fait, des interrogations qui font surface à chaque instant. Comment faire ses courses en sécurité ? Faisons le point sur les recommandations relayées par nos confrères du Figaro.

Puisqu’il est aujourd’hui assez ardu de sortir acheter des provisions sans s’inquiéter des risques pour sa santé ou celle de ses proches, il est essentiel de respecter certaines mesures de sécurité. Voici 7 recommandations à suivre lorsque vous faites vos courses:

1.Les gestes barrières, des mesures à respecter en toute circonstance

Constamment mis en avant, les gestes barrières constituent des mesures impératives que chaque personne se doit de suivre au pied de la lettre. Et pour cause, Didier Lepelletier, médecin hygiéniste et coprésident du groupe de travail national au Haut Conseil à la santé publique (HCSP) rappelle que le plus grand risque de contamination, « c’est que quelqu’un vous tousse dessus ».

A cet effet, les grandes enseignes de distribution ont vite fait de s’adapter à la crise sanitaire en instaurant des règles de distanciation sociale, à l’instar des magasins Auchan par exemple, où les entrées de clients sont régulées par un agent de sécurité pour fluidifier leur passage.

Se laver régulièrement les mains, éviter de se toucher le visage ou la bouche, tousser dans son coude sont autant de gestes incessamment rappelés via affichettes et annonces sonores, tandis que des marquages ont été placés au sol afin d’appuyer la nécessité de la distanciation sociale.

2.Préférer faire ses courses l’après-midi

Là encore, il serait préférable selon les enseignes de grande distribution de faire ses courses l’après-midi afin de limiter le nombre de personnes présentes sur les lieux.

3.Préférer faire ses provisions seul(e)

Toujours dans un souci d’espacement entre les personnes, il est préférable de sortir seul pour acheter ses provisions, le but étant qu’il y ait le moins de monde possible. En effet, plusieurs enseignes déplorent voir des clients qui viennent à plusieurs, parfois avec des enfants.

4.Éviter les gants à moins qu’ils ne soient de type jetable

Plusieurs objets d’usage ainsi que de produits de première nécessité passent de main en main. Barres des chariots, anses des paniers, écrans tactiles et tapis de caisses, autant de surfaces touchées par les clients qui estiment que porter des gants les protégera de risques éventuels. Mais selon Didier Lepelletier, cette mesure est déconseillée pendant les achats car les gants sont susceptibles d’être mal utilisés.

« On va toucher plein de surfaces, les mettre ensuite dans son sac ou toucher son volant », explique-t-il. Selon le spécialiste, le mieux est de désinfecter ses mains à l’entrée du magasin avant de porter des gants jetables.

5.Se débarrasser d’autant d’emballages que possible

L’hygiéniste conseille de « se débarrasser au maximum des emballages » et d’éviter de rentrer les cartons dans le frigo. Il suggère d’ailleurs de déballer les aliments contenus dans des emballages du même type que ceux des pâtes en les introduisant dans des boîtes fermées.

Certains produits ne pouvant pas bénéficier du même traitement, il faudrait les nettoyer à l’aide d’un essuie-tout humide puis les ranger. Le même traitement est à appliquer aux boîtes et aux conserves si vous comptez les consommer tout de suite après les avoir achetées.

6.Laver les légumes à l’eau

Concernant les légumes, Didier Lepelletier recommande de les laver à l’eau en frottant minutieusement ou de les placer dans un bac contenant du vinaigre blanc.

Lors du déballage des paquets, il faut également veiller à se laver les mains avant et après cette procédure.

7.Préférer recourir aux services de livraison si on est une personne vulnérable

Cela concerne principalement les personnes âgées de plus de 70 ans et les femmes enceintes, à qui il est conseillé à titre d’exemple, de commander par téléphone. L’idéal étant de ne pas sortir de chez soi pour éviter des risques de contamination.

D’ailleurs, Carrefour a mis en place un service de commande via un numéro vert pour les seniors et ce dans 32 agglomérations de l’hexagone.  Le plus important étant de s’y prendre à l’avance car comme le révèle Le Figaro, les délais peuvent prendre de plusieurs jours à plusieurs semaines.

Dernier point et non des moindres, les services drive sont de bonnes alternatives qui évitent toute proximité physique puisque comme l’indique Auchan, « il n’y a aucun contact entre le personnel du drive et le client ».

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close