Un coup d’œil à la cuvette des WC après avoir été aux toilettes vous révélera votre état de santé !

La santé de chacun passe par le mode de vie et d’alimentation. Mais il y a des signes qui nous éclairent sur notre état de santé auxquels nous ne portons pas assez d’attention. Saviez-vous que la forme, la texture et la couleur de vos selles vous permettent de savoir si vous êtes en bonne santé ?

En effet, les selles sont composées de 75% d’eau et de 25% de matières solides. Ces matières solides contiennent des substances dont des bactéries, des fibres non-digestibles, des cellules digestives mortes et des matières organiques. En général, nous mettons entre 18 et 27 heures pour digérer les aliments et les transformer en selles, le type de déjections dépend donc du type d’alimentation généralement mais c’est aussi le signe de problèmes de santé. 

L’échelle de Bristol ou les selles de Bristol :

L’échelle de Bristol ou les selles de Bristol (Bristol Stool Scale en anglais) visualise grâce à une échelle les sept types d’excréments humains, selon leur aspect et leur texture. Elle a été conçue par l’Université de Bristol et sa première publication date de 1997. La forme des selles dépend du temps passé à l’intérieur du côlon. Cette échelle permet de voir si nous sommes atteints de troubles digestifs car les types 1 et 2 révèlent une constipation, les types 3 et 4 sont les selles « idéale s » et les types 5 à 7 tendent de plus en plus vers une diarrhée.  

  • Type 1 : Les selles sont comparées à des noisettes, c’est-à-dire des petites crottes dures qui n’adhérent pas entre elles. Elles sont difficiles à évacuer et révèlent un état de constipation avancé. Mangez plus de fibres vous permettra d’évacuer mieux. 
  • Type 2 : Définies comme étant des matières fécales émises sous la forme d’un amas de boules dures, on parle d’un aspect de « saucisse grumeleuse ». Ces selles indiquent le début d’une constipation mais également le signe du syndrome du côlon irritable car les excréments restent plusieurs jours dans le côlon et causent une pression continue sur les parois intestinales.   
  • Type 3 : Les selles ont la forme d’une saucisse avec des craquelures à la surface, ce type illustre le type 2 mais avec une gravité moindre car l’évacuation des excréments est plus rapide. Toutefois, veillez à consulter un médecin car il est toujours probable de souffrir du syndrome du côlon irritable. 
  • Type 4 : Correspondant à des déjections de forme allongée avec une surface lisse, on les compare à une saucisse ou un serpent. C’est le type d’une digestion normale. 
  • Type 5 : Les selles ressemblent à des excréments en morceaux avec une texture molle mais bien délimitée. Ces selles sont faciles à évacuer, plusieurs fois par jour, et correspondent à l’idéal digestif. 
  • Type 6 : Émises sous la forme de morceaux avec une texture molle mais qui se délient, on les nomme les selles duveteuses, en lambeaux ou détrempées. Elles sont le signe d’un début de diarrhée. 
  • Type 7 : Traduisant un état de diarrhée, ces selles sont à l’état liquide et ne présentent aucun morceau de déjection solide. Associées à un état de fatigue, des crampes d’estomac, de la nausée, des douleurs abdominales et/ou des vomissements, une consultation médicale est nécessaire au risque de souffrir de déshydratation.  

La couleur des selles 

  • Marrons : Plutôt foncées, les selles marron définissent une bonne santé. Cette couleur est due à la libération de la bile du foie et de la vésicule biliaire permettant la décomposition des graisses. 
  • Vertes : Si vos déjections sont vertes, cela veut dire que vous avez mangé énormément de légumes verts à feuille comme les épinards ou consommé des jus de légumes, car l’alimentation joue un rôle essentiel dans notre digestion. Mais c’est également le signe que vos selles sont passées trop rapidement à travers l’intestin et qu’une diarrhée ou une intoxication est possible.   
  • Jaunes : Une couleur jaune peut indiquer que vous avez un blocage de la vésicule biliaire, produisant alors insuffisamment de bile. C’est aussi l’indice d’une intolérance alimentaire ou une pancréatite. Dans ce cas, la couleur des selles sera accompagnée d’une odeur fétide et d’une texture grasse. Un professionnel de la santé vous permettra de trouver un traitement adéquat. 
  • Noires : Lors d’un traitement pour l’anémie ou la consommation excessive de fer et de viandes rouges, vos selles peuvent devenir noires. Mais c’est également le signe d’un saignement gastro-intestinal supérieur dû à une gastrite, un reflux gastro-œsophagien ou des varices œsophagiennes. Consultez votre médecin en cas de selles noires.
  • Blanches : Signe d’un blocage intestinal, et d’un problème de flux de bile du foie et de la vésicule biliaire, la couleur blanche des selles peut correspondre à des troubles du pancréas ou une maladie du foie comme l’hépatite virale ou la cirrhose. Consultez un professionnel de la santé si vous remarquez cette couleur concernant vos selles. 

Rouges : Cette couleur peut être due à la consommation d’aliments tels que la betterave ou de colorants alimentaires, mais c’est aussi le signe d’une présence de sang dans vos selles. Si c’est un rouge vif, cela est la conséquence de saignements au niveau de l’intestin grêle, du côlon, ou à cause d’hémorroïdes. Et si c’est un rouge foncé voire noirâtre, cela veut dire que le sang a été digéré et qu’il provient de l’estomac ou duodénum.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close