Coronavirus : Un premier patient a reçu un vaccin expérimental pour soigner la maladie

Face à la pandémie du Coronavirus, la communauté scientifique internationale se mobilise dans la recherche d’un traitement efficace pour parer aux dangers de sa propagation. Les scientifiques lancent en effet le premier essai clinique expérimental d’un vaccin contre le Coronavirus ce lundi 16 mars au Kaiser Permanente Washington Health Research Institute à Seattle. Les tests sont développés par les National Institutes of Health et Moderna Inc, selon le Daily Mail, l'Associated Press, et Reuters.

Le premier patient a reçu une dose de vaccin expérimental contre le coronavirus

Le premier participant à un essai clinique a reçu une dose expérimentale du vaccin aux Etats-Unis dans un essai mené par National Institutes of Health et Moderna au Kaiser Permanente Washington Health Research Institute à Seattle.

La première série de tests de phase 1 concernera 45 jeunes volontaires sains.

Vivant à Seattle – une ville ravagée par l’épidémie -, ils recevront le vaccin pour tester sa sécurité.

A ce stade, il n’est pas prévu d’infecter aucun des volontaires âgés de 18 à 55 ans. Pour l’instant, l’objectif se limite à vérifier que les vaccins ne présentent pas d’effets secondaires inquiétants. Cependant, d’autres essais sont prévus si la sûreté du vaccin est prouvée.

La source qui a dévoilé les plans du premier participant s’est exprimée sous couvert d’anonymat vu que pour l’instant, aucune annonce publique n’a été faite concernant l’essai.

corona

Un vaccin qu’il faudra attendre

Le Dr Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses du NIH, a déclaré qu’il faudrait jusqu’à un an et demi avant qu’un vaccin ne soit disponible à grande échelle.

Avant lui, de hauts responsables ainsi que des experts médicaux avaient averti qu’un vaccin pour protéger des millions de personnes ne pourrait être disponible que dans un an.

En d’autres termes, d’ici à la disponibilité du vaccin, des milliers de personnes seront contaminés alors que plus de 170 000 cas ont déjà été confirmés dans le monde et au moins 6 500 patients en sont décédés.

La course au vaccin :

Selon, l’Organisation mondiale de la santé, des vaccins expérimentaux sont en cours de développement. Des entreprises pharmaceutiques et des universités du monde entier ont rejoint l’effort pour créer un vaccin COVID-19 et certaines, dont Moderna, ont emprunté une voie différente des techniques traditionnelles de vaccination.

Moderna utilise de l’ARN messager pour stimuler le système immunitaire afin qu’il fabrique des protéines similaires au virus tueur, qu’il peut ensuite combattre.

Les mesures de protection indispensables

Des mesures simples sont à opter au quotidien, selon le Ministère des Solidarités et de la Santé :

–         Se laver les mains régulièrement avec du savon ou du gel hydroalccolique

–         Eternuer ou tousser dans un mouchoir à papier jetable

–         Tousser dans son coude en cas d’absence de mouchoir

–         Appeler le Samu en cas de suspicion d’infection. Il ne faut pas consulter de médecin ou aller aux urgences, au risque de contaminer d’autres personnes.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close