Coronavirus : Un épidémiologiste alerte contre une deuxième vague « inévitable » en Août

La vie reprend petit et à petit partout en Europe et la France ne fait pas exception, les voyants sont au vert : Restaurants et écoles rouvrent après une longue période de fermeture dû au confinement sanitaire. Si le pays redémarre, le coronavirus lui, est toujours présent. C’est pour cette raison que la réouverture de l’espace public se fait progressivement de façon à prendre le minimum de risque possible. Tout le monde l’a en tête, une deuxième vague serait l’un des pires scénarios possibles, celle-ci est pourtant « inévitable » selon cet épidémiologiste français invité sur le plateau de France 5. Découvrez cette information qui a été relayée par nos confrères de Cnews.

Après des mois de confinement, l’Europe et notamment la France semblent revivre à nouveau. Réouverture des écoles, des commerces et des restaurants. Malgré le fait que le virus soit toujours d’actualité et en circulation, il faut avouer que la reprise d’une vie presque normale fait du bien au morale. Mais cela peut potentiellement nous coûter cher, c’est en tout cas ce que pense Martin Blachier, épidémiologiste invité sur le plateau de l’émission de France 5, C dans l’air.
Un épidémiologiste alerte contre une deuxième vague

Une deuxième vague à venir

On en parle depuis quelques jours mais plusieurs pays ont enfin autorisé leurs populations à sortir librement de nouveau sous condition de prendre bien sûr quelques précautions. Le port du masque et le lavage des mains, entre autres, restent de rigueur un peu partout dans le globe. Cela n’a toutefois pas empêché l’apparition de nouveaux cas de coronavirus, on peut notamment noter l’exemple de la Chine ou la Nouvelle-Zélande.

Invité à commenter cette situation internationale, Martin Blachier ne mâche pas ses mots. Le point de vue de l’épidémiologiste est exprimé clairement : « On est en train de lever toutes les barrières en Europe, c’est très probable que cela reparte et que cela reparte dans pas très longtemps ». Il date à cet effet un retour de l’épidémie à la deuxième quinzaine d’août.

Un épidémiologiste alerte contre une deuxième vague

Une deuxième vague plus longue

Si le chercheur relativise tout de suite en pointant que cela ne sera pas « gravissime », il est certain que les mesures prises aujourd’hui ne seront pas suffisantes à contenir une deuxième vague d’infections au coronavirus. Il n’y a donc pour l’épidémiologiste aucun doute qu’une deuxième vague arrivera dans l’hexagone. Son analyse est appuyée par la modélisation que son cabinet, Public Health Expertise, a réalisée et qui prévoit donc ce destin pour la France. Encore une fois, Martin Blachier pense que le pays sera à court de lits afin d’accueillir tous les malades. De plus, il n’est pas plus optimiste sur le nombre de tests de dépistage : « Il n’y en a clairement pas assez  » selon lui. Si l’épidémiologiste prévoit cette deuxième vague pour la « deuxième quinzaine d’Août », il pense cependant que celle-ci ne sera pas aussi « haute » que la première mais elle risque toutefois d’être « plus longue ».

Les gestes barrières, encore et toujours d’actualité

Il est aujourd’hui une certitude, la meilleure manière de se prémunir des dangers du coronavirus, est de respecter scrupuleusement les gestes barrières :

– Lavez-vous les mains correctement et régulièrement avec de l’eau et du savon lorsque c’est possible ou du gel hydro alcoolique.

– Lorsque vous toussez ou éternuez, tâchez d’utiliser un mouchoir jetable. À défaut, il est préférable que vous vous serviez de l’intérieur du pli de votre coude plutôt que vos mains.

– Évitez tout contact non nécessaire, entre autres les embrassades.

– Tâchez de respecter une distance d’au moins 1 mètre avec autrui.

– Le port du masque est nécessaire et demeure un très bon moyen pour vous protéger et protéger les autres

Contenus sponsorisés
Loading...
Close