Coronavirus : Un entrepôt au marché de Rungis est transformé en morgue à cause du nombre hors norme de morts

A l’heure où l’Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte quant à une vitesse “quasi exponentielle” de la progression de la pandémie de coronavirus, le nombre de décès continue d’augmenter dans les quatre coins du monde. Lors d’une conférence de presse virtuelle depuis Genève ce mercredi, Tedros Adhanom Ghebreyesus a annoncé que le monde atteindra “1 million de cas confirmés et 50 000 décès” dans les prochains jours. Une information qui semble se confirmer au vu de la hausse fulgurante des victimes dans certains pays. En France, la situation serait telle qu’un entrepôt réfrigéré à Rungis a été réquisitionné pour être transformé en morgue. L’information a été relayée par nos confrères du Parisien.

Un entrepôt au marché de Rungis est transformé en morgue à cause du nombre hors norme de morts

Un bâtiment du Marché d’intérêt national (MIN) de Rungis dans le Val de Marne a été réquisitionné mercredi par par le préfet de police de la zone de défense et de sécurité d’Île-de-France. Cette décision prise pour faire face à la surmortalité causée par la maladie devrait servir à soulager les services funéraires de la région.

L’aménagement commence ce jeudi

Selon les informations recueillies par le Parisien, l’entrepôt appartenant à la Semmaris, société gestionnaire du “ventre de Paris” devrait accueillir de 800 à 1 000 cercueils. L’aménagement de cette morgue improvisée a débuté ce jeudi pour “accueillir les premières familles à partir de lundi, comme dans une chambre mortuaire habituelle”. Des initiatives similaires ont également été observées en Ile-de-France, avec des conteneurs réfrigérés devant certains centre hospitaliers à Villeneuve-Saint-Georges et à Créteil.

Un entrepôt au marché de Rungis est transformé en morgue à cause du nombre hors norme de morts

Une initiative similaire en 2003

Ce n’est pas la première fois qu’un bâtiment de Rungis est réquisitionné pour être réaménagé. En 2003, un entrepôt réfrigéré de 4 000 m2 a été sollicité par la préfecture pour accueillir les victimes de la canicule. Ce dernier était doté d’une capacité de 700 “lits” pour soulager les services funéraires face au taux de mortalité “hors norme” observé durant cette hausse dangereuse des températures.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close