Coronavirus : La fumée de cigarette peut-elle transporter le virus ?

Le coronavirus intrigue autant qu’il inquiète et la communauté scientifique internationale se penche sans relâche sur le sujet pour en comprendre les caractéristiques et les particularités. Parmi les questions qui taraudent les esprits : la fumée des cigarettes peut-elle être un vecteur probable de transmission du Covid-19 ? Qu’en est-il du vapotage par le biais de cigarettes électroniques ? Représentent-elles également une source de contamination possible du virus ? Si oui, comment s’en protéger ? Nos confrères du Parisien font le point.

Les fumeurs encourent déjà en temps normal plusieurs risques liés à la cigarette, mais ces derniers s’en retrouveraient d’autant plus accrus puisque selon le Comité national contre le tabagisme (CNCT), la fumée dégagée pourrait potentiellement être porteuse du Covid-19.

Un vecteur de transmission potentiel

Le Comité s’est exprimé sur la question : « Les fumeurs infectés par le coronavirus sont des contaminateurs potentiellement majeurs de leur entourage par l’effet du tabagisme passif, du fait de leur toux fréquente et de la présence dans la fumée de tabac de particules sur lesquelles se fixent les virus qui peuvent alors être inhalées par l’entourage ».

fumee

Concernant le vapotage, le constat est le même, souligne le comité :« Les particules présentes dans la vapeur exhalée par les vapoteurs infectés par le coronavirus sont potentiellement porteuses du virus et peuvent être à l’origine de contaminations ».

Interrogé par nos confrères de Santé Magazine, Bertrand Dautzenberg, tabacologue à l’Institut Arthur Verne et ancien pneumologue à l’Hôpital de la Salpêtrière, nuance toutefois que les preuves scientifiques manquent concernant une transmission du virus par la vapeur ou la fumée. Il confirme néanmoins le danger de contact avec le visage, notamment les yeux, la bouche ou le nez, en plus des gouttelettes de salive qui peuvent être expulsées et mener à une contamination.

cigarettes

Un danger pour l’entourage

Le Comité national contre le tabagisme déclare également que ces particules potentiellement porteuses du virus ont la capacité de facilement se propager et de se déposer sur des surfaces d’usage commun comme les meubles, les comptoirs de table ou encore les vêtements environnant les fumeurs. Dans le cas où la fumée pourrait effectivement transporter le virus, ce serait alors tout l’entourage qui serait potentiellement exposé à une contamination au coronavirus si la personne qui fume est malade, d’autant plus que le virus pourrait persister sur les surfaces pendant plusieurs heures, voire quelques jours, rappelle le Parisien.

Pour prévenir les risques généraux liés au tabagisme, en plus des risques potentiels de transmission qui doivent encore être identifiés avec certitude, le Comité national contre le tabagisme encourage à arrêter de fumer, non seulement pour préserver sa santé mais également pour se protéger au mieux de la maladie durant cette période de crise sanitaire. Dans le cas où les fumeurs rencontrent des difficultés importantes, Yves Martinet, président du CNCT recommande de ne pas fumer ou vapoter chez soi ou dehors à moins d’observer une distance d’une dizaine de mètres au minimum de toute personne ou habitation.

Quels sont les symptômes identifiés jusqu’à présent ?

La pandémie liée au nouveau coronavirus ne cesse de prendre de l’ampleur et les dégâts occasionnés augmentent au fur et à mesure qu’elle se poursuit. Selon les derniers chiffres, on recenserait plus de deux millions de cas atteints du Covid-19 dans le monde. Parmi les victimes ayant succombé au virus, on compterait plus de 171 000 décès.

Ces données indiquent sans conteste le danger que représente le coronavirus et l’urgente nécessité de s’en protéger. A cet effet, il est utile de pouvoir identifier les signes annonciateurs de la maladie pour reconnaître l’infection dès ses premières manifestations. Voici les symptômes du Covid-19 établis par l’OMS et qui nécessitent une attention particulière :

– De la fièvre
– Une fatigue intense et des courbatures
– La toux sèche
– Des difficultés respiratoires, surtout pour les cas les plus graves
– Des douleurs au niveau de la poitrine
– Des diarrhées
– La gorge irritée
– Un écoulement nasal

Des médecins ont également identifié la perte du goût et/ou de l’odorat comme des symptômes du Covid-19, en plus de certaines manifestations dermatologiques.

Si vous souffrez de l’un de ces symptômes et ce, même d’une manière légère ou modérée, il est tout de même important de respecter le confinement et d’avoir recours aux gestes barrières. Si leur manifestation est au contraire plus aggravée, il est urgent de contacter le Samu pour des soins immédiats.

Lire aussi Le vinaigre blanc est-il efficace contre le coronavirus ?

Contenus sponsorisés