Coronavirus : des patients allongés sur des lits d’hôpitaux et branchés à des machines sont pris en photo

«L'Italie ferme pour battre le virus. ». Selon Les échos, la presse italienne est loin de rassurer les citoyens. Le président du Conseil italien, Giuseppe Conte, a déclaré que des mesures sévères de confinement seront appliquées au pays jusqu’à nouvel ordre, mettant ainsi “la santé des italiens au premier rang”. Qu’en est-il alors des conditions d’hospitalisation en Italie ? Une vidéo de Reuters, qui circule sur les médias tels que Sky News, retranscrit les images de Piazzapulita, un programme TV italien, mettant en scène des patients infectés par le Coronavirus et allongés sur leurs lits d’hôpitaux.

L’Italie est le pays européen le plus durement touché par le coronavirus, et les sorties médiatiques de Giuseppe Conte révèlent son engagement à l’idée de lutter contre le coronavirus de la manière la plus efficiente possible. Ainsi, l’épitomé de ses propos tient en une phrase: « L’avenir dépend de nous et chacun doit faire sa part”! Tous les rassemblements sont interdits, ainsi que les différents sports jusqu’au mois d’Avril.
Staff médical italie coronavirus

Le bilan italien 

Selon BFM TV, l’Italie est le pays le plus alarmant en Europe, justifiant largement sa mise en quarantaine. Nos confrères rapportent qu’en l’espace d’une journée, 97 autres décès de patients contaminés par le Covid-19 ont été recensés en Italie. Au total, le pays compte à ce jour 463 morts depuis le début de la propagation du virus sur son territoire, un chiffre officiel inquiétant qui sème la panique chez les concitoyens.
Staff médical italie coronavirus

Des images de Reuters, montrant la prise en charge réservée aux patients contaminés par le virus risquent d’accentuer cette angoisse.

Des images inquiétantes de patients alités

Sur la vidéo de Piazza Pulita, on peut apercevoir des patients qui sont allongés sur leur lit d’hôpital, et branchés à des machines. La situation qui peut paraître déplorable fait partie du quotidien du médecin des soins intensifs de l’hôpital Humanitas Gavazzeni à Bergame en Lombardie. Le Dr Daniele Macchini compare cela à une véritable bataille.


L’horreur aujourd’hui démontrée en images devrait selon lui, être un motif pour considérer la menace de l’épidémie comme étant réelle et présente afin que tout un chacun puisse prendre ses précautions et en finir avec la propagation du virus:

« Je vais donc essayer de transmettre aux gens loin de notre réalité ce que nous vivons à Bergame en ces jours de pandémie de Covid-19. Je comprends la nécessité de ne pas créer de panique, mais le message de danger doit passer”.

Staff médical italie coronavirus

La transformation des institutions

Ce que le Dr Macchini raconte sur le quotidien du corps médical dans les hôpitaux est alarmant. Épuisés, les professionnels ont une charge de travail énorme compte tenu du bilan actuel. Les médecins déplacent les lits, transfèrent des patients, et délaissent leurs spécialités pour se concentrer sur une seule maladie dont le diagnostic reste dur à entendre à chaque annonce : la contamination au Covid-19 avec 15 à 20 admissions par jour.

Staff médical italie coronavirus

L’épidémie continue de faire des morts : “des infirmières avec les larmes aux yeux parce que nous ne pouvons pas sauver tout le monde” déplore-t-il.

D’ailleurs, la photo d’une infirmière italienne est devenue un symbole de l’épidémie et de ses conséquences selon BFM TV. Après une garde, et en portant encore son masque sur le visage, elle s’était effondrée en larmes avant de s’endormir.

Staff médical italie coronavirus

La protestation du Dr Macchini

Selon le Mirror, toutes ces conditions d’hospitalisation, accompagnées du burn-out des soignants semblent mettre en colère le Dr Macchini face à la légèreté avec laquelle certains citoyens considèrent l’épidémie : « Maintenant, expliquez-moi quel virus de la grippe provoque un drame si rapidement? Alors que les gens se vantent de ne pas avoir peur, d’ignorer les instructions, de protester parce que leur routine est temporairement bouleversée, la catastrophe épidémiologique a lieu”.

Ainsi, son message est fort et concis : il demande à tout le monde d’être patient, et d’attendre que cette crise du coronavirus passe, auquel cas les structures, les soignants ainsi que les patients risquent de subir les conséquences du manque de prévention.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close