x

Coronavirus : Des délinquants détruisent la voiture d’un médecin pour l’empêcher d’aller à l’hôpital

En ces temps de pandémie, il est de ces comportements éhontés qui font douter de l’humanité. Ce délit en est un exemple concret puisque des personnes sans scrupules ont fait preuve de la pire ignominie en détruisant la voiture d’un de nos héros. Leur mobile était d’empêcher un brave médecin de se rendre à l’hôpital alors qu’il est en première ligne pour soigner les patients atteints de coronavirus. Ce témoignage révoltant nous est relayé par nos confrères du site britannique Metro. Récit d’un acte ignoble commis par des hommes monstrueux.

Lorsque le coronavirus meurtrit le monde entier, certains délinquants font preuve de la plus grande cruauté. C’est le cas de ces hommes qui ont commis le pire en détruisant la voiture d’un médecin pour l’empêcher de se rendre à l’hôpital. Un comportement inadmissible qui révolte à l’heure où les médecins sont en première ligne pour lutter contre cette pandémie.

Une voiture détruite

dr abdul farooq

Ce jeune médecin n’aura pas pu accomplir son devoir lorsque la pandémie sévit encore au Royaume-Uni. L’homme qui met sa vie en péril pour soigner les patients a vu sa voiture détruite par des voyous. Son nom ? Abdul Farooq, docteur à l’hôpital New Cross de Wolverhampton. Son automobile était stationnée à côté alors qu’il était en confinement pendant quelques jours. A sa sortie, il a vu les vitres de sa voiture brisée par des briques. Résultat : Abdul n’a pas pu aller à son travail où l’on a plus que jamais besoin de lui. Il a donc annulé sa garde et n’a pas pu soigner ses patients. Une conséquence qui résulte du délit de cette bande d’hommes sans scrupules.

voiture detruite

La pression d’être en première ligne

A nos confrères du britannique The Mirror, le médecin est amer. « Quand j’ai vu la voiture, je ne pensais qu’à la façon dont j’allais travailler. Si cela arrivait un autre jour, je l’aurais juste réparé mais avec tout ce qui se passe avec le coronavirus, je n’arrêtais pas de penser, je dois me mettre au travail. » regrette-t-il. Puis d’ajouter : « Je travaille actuellement sur les services chirurgicaux où beaucoup de mes patients ont le covid-19. C’était d’abord inquiétant pour nous, à cause de l’inconnu. »  Le professionnel de la santé a dû contacter un véhicule de transport avec chauffeur payé gracieusement par la société.

vitre cassee

Une possible vidéo de surveillance

vitre brisee

Le médecin craint que la vidéosurveillance qui a immortalisé le délit ne soit effacée car le centre communautaire où était garée sa voiture est actuellement fermé. Un membre des autorités a expliqué avoir reçu un rapport parlant d’une voiture saccagée entre « 17h30 et 7h30 du matin ».   Pour rendre justice à ce docteur bafoué, une collecte de fond a été organisée pour pouvoir offrir une nouvelle voiture à ce médecin humilié par des délinquants sans scrupule. Une initiative citoyenne louable à l’heure où le nouveau coronavirus fait de nombreuses victimes dans le monde entier.

Un délit grave

Le policier a également demandé des vidéos de surveillance pour pouvoir identifier la personne responsable. « Tout crime est inacceptable, mais l’affectation d’enquêteurs à une scène est évaluée en fonction de ce qui est proportionné compte tenu de la gravité, de la vulnérabilité et de la probabilité d’attraper les personnes impliquées » a-t-il déclaré. Celui-ci a également mis à disposition un chat en ligne pour pouvoir donner des pistes sur les accusés. Un procédé numérique utile pour pouvoir mettre la main sur ces personnes sans scrupules qui ont osé s’en prendre à un médecin venu tout simplement s’occuper de ses patients.

Les médecins : ces héros de l’ombre

Si ces délinquants sans scrupule ont non seulement violé la loi mais perpétré un acte inadmissible, les médecins sont un corps professoral à respecter en ces circonstances douloureuses. Ces personnes mettent leur vie en péril pour sauver les patients de cette maladie mortelle qu’est le COVID 19. Certains docteurs sont morts des suites de ce terrible virus qui est désormais la plus grande pandémie de ce temps. Pour cela, nous devons être solidaires en respectant leurs recommandations tels que le confinement. Les gestes barrière tels que le lavage de mains et le nettoyage au gel antiseptique sont également des habitudes à instaurer pour faciliter le travail de ces professionnels en première ligne pour lutter contre le coronavirus.

Contenus sponsorisés
Loading...