x

Coronavirus – Découvrez la carte du 30 avril des départements “rouges” qui ne pourront peut-être pas être déconfinés le 11 mai prochain

Attendu avec impatience, le discours tenu par Édouard Philippe ce mardi 28 avril a permis de lever le voile sur la stratégie de déconfinement en France. Le Premier ministre a présenté devant l’Assemblée nationale les mesures envisagées pour relancer l’économie sans compromettre la sécurité des citoyens. Ainsi, une sortie progressive du confinement serait le meilleur moyen d’éviter une deuxième vague épidémique. Mais puisque le coronavirus ne circule par de la même manière dans l’ensemble du pays, le gouvernement a opté pour un déconfinement par département. Selon Le Point, voici la carte de la classification des département pour se préparer au déconfinement.

“Nous allons devoir vivre avec le virus”, a indiqué le Premier ministre dans son allocution. Néanmoins, Édouard Philippe a rappelé que la reprise des activités sera progressive et sous conditions. Le plan du déconfinement prévoit de mettre en évidence un classement des départements entre “zones rouges” et “zones vertes”. Ce dispositif découlera d’une concertation avec les responsables et les élus de chaque département en vue d’évaluer les modalités du déconfinement.

Les critères d’évaluation des territoires 

Invité sur France Info mercredi 29 avril, le ministre de la santé a expliqué que la classification des départements “rouges” et “verts” permettrait de limiter la circulation du virus. Ainsi, il y aura une “différenciation entre les territoires, ceux où il y a un risque plus élevé d’épidémie et de saturation des hôpitaux, et ceux où l’épidémie a été assez peu intense”, révèle Olivier Véran. Selon nos confrères du Monde, les critères d’évaluation qui permettraient de classer les départements par couleur sont :

  • Le taux de nouveaux cas de contaminations de Covid-19 enregistrés en une semaine : si ce taux est élevé, c’est que le virus circule activement au sein du territoire
  • La surcharge des hôpitaux et notamment des services de réanimation : si la plupart des lits sont occupés en réanimation, cela signifie que les hôpitaux arriveront à saturation en cas de nouvelles admissions.
  • Les moyens de dépistage : avant de déconfiner, le gouvernement doit s’assurer de pouvoir identifier rapidement les nouveaux cas de contaminations et d’isoler les personnes suspectes ou malades.

La carte du déconfinement par département présentée par le gouvernement 

Chaque jour, on en sait un peu plus sur la façon dont la stratégie de déconfinement sera menée à partir du 11 mai. Les départements seront classés par couleur, rouge ou verte, en fonction de leur situation face à l’épidémie. Selon la Direction générale de la Santé, la classification des départements reste encore soumise à l’incertitude. Néanmoins, les indicateurs disponibles aujourd’hui permettent d’anticiper les modalités du déconfinement. Dans ce sens, le ministère de la Santé s’est appuyé sur certains critères afin de dévoiler la première carte affichant les départements français prêts ou non pour le déconfinement. En réalité, pour les zones vertes, la sortie du confinement pourrait opérer très rapidement alors que pour les zones rouges, le déconfinement obéira à des conditions plus strictes. Voici la carte du déconfinement par département, présentée le jeudi 30 avril :

coronavirus

Mais comme l’a expliqué Olivier Véran, cette carte sera actualisée chaque soir, en fonction de l’évolution de l’épidémie en France. De cette façon, le chef du gouvernement espère permettre aux différents départements de suivre attentivement l’évolution de la crise et de se préparer au mieux au déconfinement. En sus, le 7 mai, cette carte sera “cristallisée”, permettant ainsi à chaque département de connaitre son classement en fonction de la couleur qui lui aura été attribué. Cette classification pourrait permettre de réserver la reprise de certaines activités aux zones les moins touchées par l’épidémie, mais aussi d’aider les autorités locales à prendre certaines décisions importantes, comme par exemple la réouverture des écoles primaires, révèle Le Point.

Contenus sponsorisés
Loading...