x

Coronavirus : A quelle date est prévu le vaccin qui mettra un terme à cette crise ?

Depuis son apparition en Chine, le coronavirus a fait plus de 170 000 morts à travers le globe. Aujourd’hui, le monde entier fonctionne au ralenti et tente de de freiner la progression de cet ennemi invisible. Or, en l’absence de vaccin ou de traitement efficace, le confinement est pour l’heure le seul moyen de limiter la propagation de l’épidémie. Mais qu’en sera-t-il lorsque le déconfinement sera enclenché ? Un vaccin sera-t-il disponible à temps ? BFM TV apporte quelques éléments de réponse. 

A la question de savoir si nous retrouverons bientôt une vie normale, Edouard Philippe apporte une réponse sans équivoque : « La vie d’avant, ce n’est pas pour tout de suite ». Alors que plusieurs d’entre nous rêvaient de retrouver le chemin des plages cet été, il est aujourd’hui plus que certain que la saison estivale sera placée sous le signe du coronavirus. Et pour cause, si les scientifiques du monde entier travaillent sans relâche pour trouver un vaccin afin d’enrayer l’épidémie, celui-ci ne pourra pas être disponible de sitôt. Explications.

« Nous allons devoir apprendre à vivre avec le virus »

Pour atteindre une immunité collective contre la maladie, les experts expliquent qu’il faut que 60% de la population ait été en contact avec le virus. Et à ce stade, on estime que seulement 10% des Français ont été infectés par le nouveau coronavirus, rappelle le journal le Monde. « Nous allons devoir apprendre à vivre avec le virus, car nous constatons que la population n’est pas immunisée », prévient le premier ministre lors d’une conférence de presse. En évoquant un possible déconfinement, le chef du gouvernement rappelle que celui-ci devra être progressif et que la bataille contre le covid-19 est encore loin d’être remportée.

De nouvelles habitudes de vie

Nous le savons désormais : nos habitudes de vie devront complétement changer. Mais jusqu’à quand ? Alors que le gouvernement dresse les contours d’un déconfinement progressif, celui-ci insiste également sur le fait que nous devrons continuer à respecter scrupuleusement les mesures de protection. Port de maque, lavage des mains régulier, distanciations sociales, tests sérologiques, mise en quarantaine des personnes contaminées, la prudence devra plus que jamais être de mise. Mais il est évident que cela sera difficile à tenir sur le long terme, un vaccin étant la seule solution efficace pour contenir la propagation de l’épidémie.

Quand un vaccin pourra-il être disponible ?

La course au vaccin s’intensifie à travers le globe. Olivier Bigellot, président de Sanofi France affirme à BFM TV que les chercheurs du laboratoire en France et aux Etats-Unis travaillent dans un rythme effréné pour trouver un moyen d’immuniser contre le coronavirus depuis son apparition en Chine. Puis d’ajouter : « On est effectivement engagé et on s’est engagé très tôt (…) On a regardé si notre plateforme sur la grippe pouvait être utilisée pour faire un vaccin contre le Covid-19 ».

Si les laboratoires du monde entier tentent de développer un vaccin au plus vite, la quasi-totalité des 119 projets en cours est à la phase préclinique, et seuls quelques-uns sont à la phase un, selon un recensement du centre de vaccin de l’université d’hygiène et de médecine tropicale de Londres.

Florence Ader, infectiologue à Lyon, indique que l’Institut Pasteur sera en mesure de tester un vaccin chez l’homme « à partie de cet été ». Mais aucun vaccin ne sera disponible avant mi-2021, affirme le premier ministre. Des propos confirmés par Olivier Bigellot qui estime que les premiers vaccins ne pourront être disponibles que dans « 18 à 24 mois en fonction des avancements des tests ». La difficulté réside d’abords dans le fait qu’il s’agit d’un virus jusque-là inconnu et lorsque la phase de conception sera passée il faudra alors le temps de produire des milliards de doses.

Contenus sponsorisés
Loading...