Coronavirus : 1 français sur 4 ne souhaiterait pas se faire vacciner

Si le vaccin est la solution la plus efficace pour éradiquer un virus c’est parce qu’il permet l’immunité collective. En d’autres termes, lorsque le corps reçoit un vaccin, celui-ci est préparé à affronter la maladie en utilisant son propre système immunitaire. A ce jour, cette avancée scientifique est donc le meilleur moyen pour faire disparaitre l’épidémie de coronavirus. Pourtant, selon un sondage relayé par Les Echos, il semblerait qu’un quart des français serait opposé à se faire vacciner contre la covid-19. 

Comment disparait une épidémie ? Cette question est sur toutes les lèvres depuis l’apparition du sars-cov-2 en décembre dernier. Pour y répondre, RTL explique dans un article publié le 21 mai dernier que celle-ci peut disparaitre soit de façon naturelle soit après l’intervention de l’Homme.

vaccin coronavirus

Coronavirus : comment s’en débarrasser ?

Une épidémie va disparaitre naturellement soit parce qu’on a atteint une immunité collective, ou que le virus s’est affaibli après mutation soit parce qu’il est saisonnier, comme pour les virus grippaux par exemple. Seulement, toutes ces conditions ne dépendent que de la seule volonté de mère nature, et nous sommes par conséquent totalement soumis à cela. Résultat :  le virus continue de se propager et les victimes d’augmenter. Ne rien faire peut donc entrainer de lourdes pertes humaines.

Aujourd’hui, nous avons une meilleure compréhension des virus, et les avancées scientifiques peuvent nous permettre au pire de freiner la propagation d’une épidémie, au mieux de l’éradiquer. Parmi ces solutions, la mise en quarantaine, une restriction appliquée par la majorité des gouvernements au monde pour limiter les dégâts humains. Autre mesure qui aide à réduire les risques de transmission : l’hygiène. L’OMS n’a d’ailleurs cessé de rappeler l’importance d’un lavage régulier des mains. Enfin, pour mettre fin à une épidémie de façon radicale, il y a le vaccin. Mais alors que depuis plusieurs semaines, les scientifiques du monde entier travaillent sans relâche pour tenter d’en trouver un contre le coronavirus, il semblerait que 20 à 25% des Français seraient opposés à la vaccination contre la covid-19 si cela était possible.

vaccin coronavirus 1

Vaccination : 1 français sur 4 serait réticent

C’est en tout cas ce que révèle une étude publiée dans la prestigieuse revue The Lancet. Le sondage a été réalisé en ligne auprès d’un échantillon représentatif de la population française âgée de plus de 18 ans, écrit le 20 minutes. Selon cette enquête, c’est les personnes ayant un faible revenu qui seraient plus nombreux à être opposés à un vaccin. Une tranche de la population pourtant « généralement davantage exposée aux risques d’infection » remarquent les auteurs. Autre catégorie refusant la vaccination : les femmes âgées de 18 à 35 ans qui représentent 36% des personnes opposées. Pourtant, celles-ci ont selon les auteurs, « un rôle crucial concernant la vaccination des enfants ». Les personnes âgées de plus 75 ans, sont en revanche plus confiantes quant à une éventuelle vaccination.

Transparence et communication

Comme le souligne Les Echos, la population française est, dans le monde, celle qui se méfie le plus des vaccins. Pour les auteurs de l’étude, il est « crucial » que les autorités gouvernementales communiquent suffisamment et en toute transparence concernant un potentiel vaccin. Cité par le Point, le sociologue Patrick Ward, qui a fait partie de l’équipe de recherche explique que ces réticences sont liées aux polémiques qui avaient entouré le vaccin contre la grippe H1N1. Pour lui, ces critiques avaient été ignorées, à tort. « Les gestionnaires de la crise avaient choisi de ne pas évoquer publiquement le sujet de la sécurité des vaccins de peur que cela provoque des réactions irrationnelles » indique-t-il, et d’ajouter que pour le covid-19, si un vaccin devait voir le jour, il est nécessaire que le gouvernement mise sur la transparence et la communication.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close