Consommer ces aliments communs peut provoquer l’apparition de vers dans le cerveau

Consommer ces aliments communs peut provoquer l’apparition de vers dans le cerveau


Découvrez l’histoire troublante d’un Britannique dont le cerveau était infesté par un parasite pendant environ 4 ans, et comment prévenir l’apparition de ce type de ver.

Après différents traitements médicaux qui n’ont pas réussi à soulager ni à calmer ses maux de tête chroniques durant environ un an, un Britannique âgé de 50 ans a subi une IRM pour enfin découvrir ce qui affectait son cerveau. Il a été diagnostiqué avec un ténia, ou ver solitaire, vivant à l’intérieur de son tissu cérébral. Les médecins étaient dans une incompréhension totale, surtout après avoir confirmé que le ténia se promenait depuis 4 ans dans son cerveau…

L’homme a été diagnostiqué avec la Sparganose, une infection parasitaire provoquée par la spirometra erinaceieuropaei, un ver plat infestant les animaux et les humains. L’infection causée par la spirometra erinaceieuropaei est très courante chez les chats et les chiens, le ver peut atteindre une longueur de 1,5 mètre !

S’il atteint le cerveau, ce parasite peut provoquer des maux de tête et des pertes de la mémoire. Il est également en mesure d’entraîner l’inflammation des tissus.

Le Dr Effrossyni Gkrania-Klotsas a déclaré que le ver s’était déplacé d’un côté à un autre, mais que très peu de choses avaient bougé dans le cerveau du patient.

En l’absence d’un traitement contre ce type de pathologies, pour traiter efficacement cette infection, les médecins ont dû opérer le patient pour pouvoir extraire le ver chirurgicalement.

Comment prévenir toute infection ? Voici ce qui augmenter le risque de propagation des vers dans le cerveau

Les humains peuvent être infectés par des vers de plusieurs manières, dont la consommation de porc. Les espèces trouvées dans la viande de porc sont connues sous le nom de Taenia Solium, et peuvent infecter l’homme de deux manières :

– Lorsque vous consommez de la viande provenant d’un porc infecté mal cuit, cela conduit à l’apparition de taeniasis, un ver plat adulte qui se développe dans les intestins du porc et peut affecter le cerveau humain.

– Être en contact avec les larves présentes dans les matières fécales provenant d’un porc ou d’un humain infecté peut toucher différents tissus de votre organisme.

Les crudités, le poisson, la viande de porc et de bœuf mal cuite peuvent être à l’origine de l’apparition des parasites et vers solitaires.
D’autre part, la consommation de crustacés des lacs chinois et l’utilisation de cataplasmes aidant à calmer les inflammations des yeux peuvent entraîner cette infection.

Si les larves pénètrent le système nerveux, cela peut entraîner une neurocysticercose, une infection grave du cerveau. Si le ver envahit le cerveau, cette infection peut même conduire à de l’épilepsie.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), près d’un tiers des cas d’épilepsie dans les pays où cette infection est fréquente sont des gens qui ont déjà été infectés par une neurocysticercose.

Quelques conseils pour éviter cette infection

– Nettoyez abondement vos aliments (fruits et légumes, mais aussi viandes, poissons…). Vous pouvez, pour les fruits et légumes, les nettoyer avec un peu de bicarbonate de soude.
– Tâchez de bien cuire les viandes
– Veuillez à toujours consommer de l’eau potable