Comment soigner vos genoux et reconstruire la force articulaire ?

Le mal de genou peut se manifester par une douleur ou un enraidissement. A l’intérieur, à l’extérieur, aux ménisques ou aux ligaments, cet inconfort peut être invalidant au quotidien. Voici ses symptômes, les habitudes pour le soigner et retrouver sa force articulaire.

Expliquée par le professeur Francis Perenbaum, chef du service de rhumatologie de l’hôpital Saint-Antoine à Paris, pour le magazine Le Journal Des Femmes, cette douleur qui peut être difficile à vivre est issue de plusieurs causes.

Quel est le rôle du genou ?

Si le genou est une articulation essentielle pour soutenir le poids du corps, il permet également de joindre la cuisse et la jambe. Ce mouvement agit comme un véritable pivot qui est essentiel pour fléchir la jambe. Les os et les muscles situés autour de cette zone se situent vers l’extrémité inférieure du fémur, du tibia et de la rotule antérieure.

douleur au genou

Douleurs aux genoux – Source : Healthline

Quels sont les symptômes de cette gêne ou douleur aux genoux ?

L’expert souligne que les symptômes inhérents à cette douleur se divisent en deux catégories. L’un est la douleur située dans cette zone et l’autre est un enraidissement dans cette articulation. « La douleur peut être d’horaire mécanique, c’est-à-dire qui se calme au repos et s’aggrave aux mouvements, ou d’horaire inflammatoire », explique le spécialiste des affections articulaires. Lorsqu’il s’agit d’une inflammation, cette douleur peut réveiller la nuit et se manifester par cette articulation gonflée, chaude et rougie. Dans le cas d’un enraidissement, la personne qui souffre de cet inconfort a du mal à fléchir son genou mais aussi à l’étendre.

Comment peut-on expliquer une douleur au genou ?

Cette gêne ou douleur peut provenir de causes diverses et est plutôt fréquente en raison de son rôle qui consiste à supporter le poids du corps. L’expert explique qu’elle peut également être liée à un traumatisme, à savoir un mouvement brusque mais aussi ligamentaire, méniscale ou liée au tendon. L’arthrose peut également être l’une des raisons qui cause ce mal et s’explique par une détérioration du cartilage dans cette zone articulaire. Cette affection peut rendre certains mouvements impossibles notamment lors d’une activité sportive et peut provoquer une douleur vive. Cette arthrose, qui peut être soulagée par le yoga, peut empirer lors d’un effort physique qui peut limiter le fait de fléchir ou d’étendre son genou. Parmi les signes de cette douleur articulaire, une déformation, un dérobement, une difficulté à bouger mais aussi une boiterie. Si l’on a tendance à penser qu’il s’agit d’un phénomène qui se produit avec l’âge, plusieurs facteurs peuvent provoquer le risque d’une arthrose du genou. Cela peut survenir chez de jeunes personnes lors d’un traumatisme, mais aussi chez ceux qui sont atteints d’obésité.

Les traumatismes et les lésions méniscales peuvent également être responsables

Chez la population jeune, les douleurs aux genoux sont surtout issues de traumatismes mais aussi de fractures ou d’entorses. Généralement, cette douleur articulaire peut avoir pour cause un mouvement brusque lors d’une activité sportive ou d’un accident. Dans le cas d’une entorse, les ligaments peuvent avoir été atteints et compromettre cette articulation qui peut être très douloureuse. Cette gêne ou douleur invalidante peut être plus sévère si les ligaments croisés ont été atteints d’une rupture. « Les ménisques, coussinets de cartilage rendent l’articulation du genou plus stable. Leur élasticité et leur forme permettent de mieux répartir les contraintes. Ils absorbent les chocs de l’articulation du genou », explique le spécialiste qui ajoute qu’un geste arthroscopique peut être réalisé pour une suture ou une résection. Seule réserve du médecin : dans le cas d’un retrait chirurgical d’une partie du ménisque, le patient peut s’exposer au risque de l’arthrose. L’expert explique que cela concerne 50% des personnes opérées dans les dix ans après l’intervention. Parfois, la douleur au genou peut survenir après un rhumatisme inflammatoire dans des affections telles que la polyarthrite rhumatoïde, la spondyloarthrite ou encore les rhumatismes psoriasiques. Cela se manifeste par un gonflement de l’articulation lié à l’inflammation, qui peut être soignée naturellement.

Quels traitements pour cette douleur au genou ?

Lors d’une douleur gênante, il est important de consulter un spécialiste tel qu’un rhumatologue qui pourra établir son origine. Il pourra prescrire une radiographie des genoux qui lui permet d’avoir une vue axiale des rotules pendant qu’elles sont fléchies. Le spécialiste des articulations pourra également prescrire des médicaments antidouleurs ou des anti-inflammatoires par voie orale ou locale. Ces traitements peuvent être appliqués sur cette zone dont le mouvement est limité sous forme de gel ou de compresses.

Quelles sont les habitudes à déployer pour traiter une douleur au genou ?

Pour soigner une arthrose au genou ou une difficulté de mobilité dans cette zone articulaire, il est important de prendre certaines habitudes au-delà d’un traitement médicamenteux. En cas de surcharge pondérale, il est important d’avoir une alimentation équilibrée. Adopter des activités physiques douces comme le vélo ou la natation est tout indiqué si vous êtes atteint de cette rigidité ou douleur. De même qu’il est possible de soulager la douleur au genou ou de prévenir l’arthrose avec certains remèdes naturels à base de curcuma, de thé vert ou encore de gingembre.

Lire aussi Mal à la hanche, aux genoux : comment continuer à bouger ?

Contenus sponsorisés