Comment se ronger les ongles pourrait vous exposer à un risque important de contracter le coronavirus

L’épidémie du Coronavirus ne cesse de prendre de l’ampleur, générant panique et confusion au sein de la population mondiale. Purvi Parikh, spécialiste des allergies et des maladies infectieuses au Langone Medical Center de l'Université de New York, a partagé son opinion sur le risque de contraction du coronavirus en corrélation avec l’habitude de se ronger les ongles. Dans un entretien avec le magazine The Cut, celle-ci émet ses recommandations. Les dangers de cette pratique ainsi que ses conseils ont également été relayés par le Daily Mail.

Si Purvi Parikh a mis en lumière les risques liés à l’onychophagie et au coronavirus, celle-ci souligne que cette mauvaise habitude est à proscrire quelle que soit l’infection. Selon ses propos relayés par The Cut, le moyen le plus rapide de contracter un virus réside dans cette mauvaise manie. Bien que perçu comme un acte anodin par la plupart et souvent opéré de manière inconsciente, ce geste a de sérieuses répercussions sur votre santé. Il constitue l’un des meilleurs moyens d’attraper des infections et des bactéries.

Quels sont les risques? 

Cela serait dû au nombre important de débris et de saletés accumulés en dessous des ongles. Lorsque les mains ne sont pas lavées correctement, ces derniers résistent et augmentent les risques pour notre santé. Leur ingestion expose notamment l’organisme à des virus et à des bactéries, transférant ces germes directement dans la bouche mais pas que ! Selon Purvi Parikh, le risque de transfert est présent à chaque fois que l’on se touche le visage, notamment la bouche, le nez ou les yeux. Et c’est cela qui pourrait entraîner une éventuelle maladie. Elle souligne d’ailleurs que dans le milieu hospitalier, il est fortement recommandé d’avoir les ongles courts pour éviter la prolifération des germes.
Comment se ronger les ongles pourrait vous exposer à un risque important de contracter le coronavirus

Selon la spécialiste, ces derniers entrant directement dans votre bouche sont « le moyen le plus simple de contracter une infection. Il y a tellement d’infections à cette période de l’année, des bactéries aux virus à la grippe. Mais en plus de cela, étant donné que nous avons maintenant ce coronavirus, il y a encore plus de raisons de ne pas se mordre les ongles et d’opter pour la prudence.»

Comment se ronger les ongles pourrait vous exposer à un risque important de contracter le coronavirus

Des conseils sensés qui, bien qu’ils ne fassent pas partie des recommandations officielles des autorités sanitaires en France face au coronavirus, sont tout de même une mesure d’hygiène préconisée pour protéger sa santé. Dans le cadre des mesures barrière établies, il est d’ailleurs recommandé de ne pas oublier ses ongles lorsqu’on se lave les mains, pour déloger les germes pouvant y être incrustés.

Conseils pour éviter de se ronger les ongles 

L’onychophagie (ou le fait de se ronger les ongles) serait due à des causes multiples qui expliquent l’origine de cette mauvaise habitude. Qu’elle apparaisse tôt dans l’enfance ou plus tard à l’âge adulte, elle est souvent synonyme de stress et d’anxiété accrue.

Stéphane Rusinek, spécialiste des thérapies comportementales et cognitives, explique: « même si les causes sont difficiles à établir précisément, elles ont un lien avec les situations de stress, d’anxiété ». Pour preuve, « le rythme de la respiration change au moment où on se ronge les ongles : on la maintient, on la ralentit, on se concentre et on respire plus profondément.Ce simple geste anti-stress finit par devenir une habitude qui s’installe et devient difficile à déloger. »

Il est important de s’attarder sur les motifs derrière ce geste compulsif afin d’en limiter les répercussions sur la santé. Voici quelques conseils pour y arriver :

– Déterminez les éléments déclencheurs qui vous poussent à vous ronger les ongles, explique Paul DePompo, psychologue clinicien. En analysant ce qui est à l’origine du stress et en surveillant vos réactions, vous pourrez agir dessus et éviter les situations qui y amènent pour une meilleure maîtrise de votre bien-être.

– Résistez à l’envie de mordre vos ongles en essayant à chaque fois que vous y pensez de faire diversion.

– Gardez vos doigts occupés, utilisez des boules anti-stress par exemple pour vous distraire.

– Bien que ce ne soit pas toujours une solution pratique, le port de gants dissuade de se mordre les ongles, explique le pharmacien Alec Ginsberg au Dailymail.

– Ayez toujours du chewing-gum sur vous afin de le mâchouiller dès que l’envie vous prend de ronger vos ongles.

– Faites des manucures de manière régulière, vos peaux mortes seront retirées, vos cuticules soignés et vous aurez moins tendance à succomber à la tentation de les ronger.

Lire aussi Le vinaigre blanc est-il efficace contre le coronavirus ?

Contenus sponsorisés