Comment savoir si mon chien a des parasites intestinaux ?

Avoir un animal de compagnie c’est avoir la chance d’être tout le temps baigné dans un amour inconditionnel, une présence, une joie naturelle. Mais cela demande aussi un certain nombre de précautions pour protéger la santé de l’animal, également la vôtre et celle de vos enfants. Focus sur les vers et parasites intestinaux assez fréquents chez les chiens et les chats aussi.

chien malade

Chien fatigué dans un coin – Source : spm

Comment détecter la présence de vers intestinaux ?

Il y a des symptômes d’ordre général, comme l’affaiblissement, la perte d’appétit ou encore la fatigue : le chien n’est plus aussi joueur qu’avant, il est retiré toujours dans un coin. Mais il y a un signe qui ne trompe pas, c’est quand le chien se frotte régulièrement l’anus sur le sol, les tapis, ou qu’il le lèche de manière trop fréquente. Vous pouvez également observer directement les selles de votre chien, ou de votre chat, probablement vous allez constater la présence de vers intestinaux assez visibles.

Est-ce dangereux ?

Cela dépend de la nature des vers ou parasites intestinaux, mais la plupart du temps ces derniers ne sont pas très méchants. Le problème c’est qu’ils se transmettent facilement à l’être humain, à travers le contact de la peau, la main qui peut être portée vers la bouche dans un mouvement inconscient. Les larves et les œufs vont alors être transportés jusque dans les intestins de l’Homme pour y proliférer et provoquer des problèmes de santé plus ou moins graves.

Le même symptôme devrait vous alerter… à savoir les démangeaisons au niveau de l’anus. Celles-ci se déclenchent souvent le soir, parfois une heure ou deux après le moment du coucher.

L’enfant (ou l’adulte) est obligé de se lever pour aller aux toilettes. En effet, les femelles sortent des intestins et du rectum pour aller pondre leurs œufs au niveau de l’anus, mais elles ne le font que le soir. Les mâles, eux, ne s’aventurent jamais à l’extérieur.

Que faire en cas d’infection ?

Si vous avez détecté ce symptôme chez l’un des membres de votre famille, alors il faut commencer par procéder à une analyse des selles, qui se fait très simplement en laboratoire. Vous serez alors fixé sur la nature du vers ou du parasite éventuellement présent dans vos intestins. Les oxyures sont les plus fréquents et les moins dangereux, les ascaris sont fréquents également et se transmettent assez rapidement du chien vers l’Homme. Le tableau clinique des symptômes peut-être très général et ne pas du tout être lié à la présence de parasites intestinaux. En plus des douleurs abdominales, des troubles digestifs (constipation ou diarrhée), il y a souvent le mal de tête qui revient régulièrement, la toux sèche, l’irritation ou la nervosité, également des démangeaisons dans différentes parties du corps. En tout cas, il ne faut surtout pas négliger ou sous-estimer la nocivité des parasites intestinaux.

Il faut traiter vos animaux domestiques sans attendre, et protéger les membres de la famille en même temps. Il existe beaucoup de moyens naturels pour se protéger mais ceux-ci ne doivent pas exclure l’utilisation des médicaments de synthèse pour en finir avec les vers dans l’immédiat. Justement les médicaments sont très efficaces à court terme pour tuer les vers et parasites adultes, mais dans la plupart des cas, ils ne tuent pas les larves et n’éliminent pas les œufs. Ces derniers vont éclore dans un cycle qui peut aller de quelques semaines à plusieurs mois selon le type de parasite. C’est pour cela que l’hygiène quotidienne des mains est très importante, notamment avant et après la préparation du repas du chien ou du chat, également avant de faire la cuisine.

huile essentielle clou de girofle

Huile essentielle de clou de girofle – Source : spm

Des solutions naturelles efficaces

Parmi les vermifuges naturels les plus puissants il y a l’ail. Si vous ne parvenez pas à le consommer cru, pensez à l’ajouter régulièrement à votre cuisine, à la soupe notamment.

Vous pouvez également en ajouter à la nourriture de votre animal domestique, en toute petite quantité bien entendu.

Une astuce de grand-mère consiste à faire infuser quelques gousses d’ail dans un verre d’eau, pendant toute la nuit. Le matin à jeun vous allez boire cette eau ensuite prendre votre petit-déjeuner une heure ou deux après, le temps de laisser faire les principes actifs de l’ail qui vont nettoyer votre intestin et votre colon. Le clou de girofle est également très intéressant pour ses propriétés antiseptiques, on vous conseille de l’ajouter régulièrement à vos infusions, jus frais ou à votre cuisine. L’huile essentielle de clou de girofle ou encore celle de cannelle sont très puissantes pour éliminer les vers intestinaux ainsi que les larves et les œufs. Il y a aussi l’huile essentielle de thym, et l’incontournable huile essentielle d’arbre à thé (teatree), un anti-infectieux et antiparasitaire très utilisé. Il y a également l’armoise blanche, qui n’est pas forcément bien tolérée par tout le monde, mais qui est réputée comme étant le plus puissant antiparasitaire naturel. Attention, il faut commencer par une seule goutte de cette huile essentielle car elle peut vraiment ne pas être tolérée, surtout si on n’a pas l’habitude de prendre des huiles essentielles.

« L’huile essentielle de clou de girofle ou encore celle de cannelle sont très puissantes pour éliminer les vers intestinaux ainsi que les larves et les œufs.

poudre argile

Poudre d’argile – Source : spm

L’argile : remède naturel à tous les maux

L’argile revient dans tous les livres de naturopathie en tant que remède naturel à un nombre incalculable de problèmes de santé. Elle est par exemple très intéressante pour lutter contre toutes sortes de parasites intestinaux. Pour cela, il faut mélanger une petite cuillère d’argile verte de préférence, sinon d’argile rouge ou blanche, dans un grand verre d’eau et laisser reposer toute la nuit. Vous allez boire cette eau tôt le matin avant de prendre le petit déjeuner. Les plus téméraires vont jusqu’à consommer de l’argile directement, mais attention cela peut provoquer des constipations aiguës. En effet, l’argile fonctionne comme un aimant qui va attirer à lui toutes les bactéries, tous les vers intestinaux et les pathogènes qui peuvent circuler et habiter dans les intestins. Et cela peut provoquer une constipation plus ou moins aiguë, mais temporaire. Vous pouvez aussi ajouter un tout petit peu d’argile à l’eau de votre chien, elle va fonctionner de la même manière pour éliminer toutes les petites créatures indésirables.

Lire aussi Pourquoi votre chat aime t’il se cacher ? C’est surprenant !

Contenus sponsorisés