Comment réduire le cholestérol naturellement ?

Détecter un excès de cholestérol était impossible il y a encore quelques décennies. Rares ou imprécis, les examens en laboratoire ne suffisaient pas pour lancer l’alerte. Pourtant, nos aïeules le combattaient déjà sans même le réaliser !

Le cholestérol est un lipide principalement synthétisé dans le foie. Quand une certaine forme de cholestérol, le cholestérol LDL (- mauvais cholestérol -), se trouve en trop grande quantité dans le sang, il se dépose sur la paroi interne des artères. Cet excédent de cholestérol LDL peut alors engendrer des accidents cardiovasculaires graves. Le contrôler est essentiel. Grand-mère maintenait un taux normal en surveillant de près son alimentation. Elle consommait de l’ail dès qu’elle le pouvait. Ce petit condiment permet non seulement de diminuer le taux de mauvais cholestérol mais il freine aussi l’obstruction des artères, réduit la pression artérielle et est un anticoagulant naturel. Il a donc tout ce qu’il faut pour contribuer à la prévention des maladies cardiaques et pourrait diminuer le risque d’infarctus selon une étude parue dans Current Pharmaceutical Design. Celle-ci met aussi en avant son potentiel pour prévenir l’athérosclérose, qui se traduit par l’accumulation de dépôts lipidiques donnant lieu à des plaques d’athérome. Le diamètre interne de la paroi des artères finit par rétrécir ce qui nuit à la circulation sanguine. 

Pour prévenir tout risque provenant de votre alimentation, vous pouvez donc opter pour une recette à l’ail pour nettoyer le sang des graisses ou inclure ce condiment plus souvent à votre régime alimentaire.

L’huile de foie de morue est également efficace. Son goût rebute, mais de par sa richesse en acides gras oméga-3 et en vitamine D, ses effets bénéfiques sont remarquables. Heureusement, ce précieux liquide est disponible en gélule. Vous n’aurez plus aucun mal à l’avaler

Limiter les graisses

L’accumulation du cholestérol est directement liée à votre alimentation. Si votre taux est trop élevé, certains aliments devront être limités, voire supprimés, tels le beurre, la charcuterie, le gras de la viande, les fromages, les sucres, les œufs et l’alcool. Buvez du thé vert et faites de l’exercice régulièrement. A l’opposé, d’autres aliments peuvent faire baisser le taux de cholestérol et seront donc à privilégier. 

Le cholestérol est dans le rouge

Pour lutter contre l’excès de cholestérol dans le sang et en parallèle d’un traitement médical, Mamie conseille de suivre une cure de pissenlits. Faites tremper dans 1 litre d’eau froide 50 g de ses racines fraîches durant 3 heures. Faites bouillir le tout quelques secondes et laissez infuser 20 minutes. Buvez-en une tasse après chaque repas durant 1 mois. Pensez à conserver votre remède au réfrigérateur. Vous pouvez aussi préparer une infusion de feuilles séchées d’artichaut. L’artichaut est un véritable draineur hépatique et rénal et fait partie des astuces naturelles permettant de protéger le foie, de faire baisser le taux de cholestérol sanguin et d’exercer une activité diurétique. En parallèle, il est impératif de vérifier régulièrement votre taux de cholestérol. Les astuces de Mamie ne sauraient remplacer l’avis et la médication d’un spécialiste de la santé.

Mangez des pommes

Le dicton est toujours d’actualité : « Une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours. » Mais pour diminuer le cholestérol dans l’organisme, il faut en consommer 3. Il ne vous reste plus qu’à croquer !

Lire aussi Voici comment préparer de l’alcool de romarin pour lutter contre la cellulite, les varices, les douleurs musculaires et la goutte

Contenus sponsorisés